Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Achats publics : soyons équitables, maintenant !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Achats publics : soyons équitables, maintenant !

Qualité de vie

Publié le
lundi 18 novembre 2013 à 13:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

À l’occasion de la réunion plénière du futur gouvernement de ce lundi 18 novembre, une délégation de Fairtrade Lëtzebuerg a remis aux coalitionnaires des produits issus du commerce équitable afin de les sensibiliser à une vraie politique volontariste dans les achats publics.

L’engagement pris par l’ancien gouvernement ne fut pas atteint et il manque toujours aujourd’hui une vraie politique volontariste dans les achats publics

Ancienne législature , manque de politique volontariste /

Lors de la dernière législature, le gouvernement de 2009 s’était engagé à recourir de manière accrue à l’achat de produits issus du commerce équitable. Afin de mesurer l’impact d’une telle annonce, un bilan de la politique d’achat devait être dressé en début de la législature ainsi qu’à la fin de la législature pour analyser les avancées. Pour différentes raisons, ce questionnaire a été envoyé seulement en juillet 2012 et le bilan provisoire n’a été effectué qu’en 2013. Le taux de participation faible et le nombre de questionnaires vides, respectivement certaines réponses vides de sens, démontrent clairement que l’engagement pris par l’ancien gouvernement ne fut pas atteint et qu’il manque toujours aujourd’hui une vraie politique volontariste dans les achats publics. Nous pouvons cependant noter quelques bonnes initiatives, comme les communes certifiées Fairtrade Gemeng ou Restopolis, le service de la restauration scolaire du Ministère de l’éducation national. Ces exemples nous montrent concrètement l’impact de la décision d’intégrer pleinement le critère du commerce équitable dans les achats publics et nous confirment le rôle primordial des politiques nationales sur l’impact positif dans les pays en développement.

Nouvelle législature, en route pour une crédibilité de nos engagements envers le Sud ? /

Les partis coalitionnaires actuels se sont en partie exprimés dans leur programme électoral en faveur d’une cohérence des politiques pour le développement en incluant les questions d’achats publics tout en respectant le critère du commerce équitable. Afin que nos engagements envers le Sud soient crédibles, Fairtrade Lëtzebuerg invite les futurs responsables politiques à considérer que la cohérence des politiques ne relève pas seulement du devoir de la Coopération luxembourgeoise mais de tous les ministères, administrations, communes, établissements publics, etc.

En plus d’un cadre légal national et européen solide pour la cohérence des politiques dans le domaine des marchés publics, le futur gouvernement devra concrétiser cette décision par une vraie politique d’achats volontariste et par une vraie campagne de sensibilisation auprès des acteurs d’achats publics pour aboutir à une intégration du critère d’achat du commerce équitable dans les soumissions et achats publics , ceci dans le but de promouvoir un développement durable et une participation équitable des pays en développement au commerce international. Les responsables d’achats doivent être convaincus que l’équité est un critère inéluctable dans chaque décision d’achat. Les choix nationaux en matière d’achats publics ne doivent pas contredire les efforts de développement des pays partenaires, sinon toute crédibilité se volatilisera.

Texte et photo communiqué par Fairtrade Luxembourg

Publié le
lundi 18 novembre 2013


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires