Le Quotidien des enjeux du développement durable !

lundi 21 août 2017

Accord de Paris – « Face à l'ignorance et au déni : soyons éclairés, solidaires, innovateurs – soyons Européens ! »
facebook twitter linkedin scoopit

Accord de Paris – « Face à l’ignorance et au déni : soyons éclairés, solidaires, innovateurs – soyons Européens ! »
Politique & Gouvernance

Publié le mercredi 21 juin 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Carole Dieschbourg au Conseil « Environnement » à Luxembourg

Lors de leur réunion à Luxembourg, la mise en œuvre de l’accord de Paris figurait au centre des discussions. Les ministres de l’Environnement de l’Union européenne ont réitéré leur engagement clair et fort pour l’accord de Paris.

Ils ont fait le point des progrès réalisés et tenu un débat d’orientation sur deux propositions législatives visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à savoir le partage des efforts de réduction entre les États membres et le dossier lié à la séquestration des émissions moyennant la gestion des forêts. Face à la décision du président Trump de sortir de l’accord de Paris, les ministres ont réaffirmé leur engagement clair et fort pour le respect des engagements pris et clairement écarté toute renégociation de l’accord. Ils ont souligné la nécessité d’arriver à un accord politique avant la prochaine conférence des parties sur le climat COP23, qui se tiendra en novembre 2017 à Bonn, afin de rester un partenaire ambitieux et donc crédible de l’accord. Les délégations ont également soulevé l’importance d’alliances nouvelles avec les régions et les villes. « C’est le moment de vérité - au lieu de verser dans l’égoïsme, l’ignorance et les dénis, nous devrons être européens dans le vrai sens du terme : éclairés, indivisibles, innovateurs », a insisté la ministre de l’Environnement Dieschbourg.

Protection de la nature : un plan d’action européen pour le milieu naturel adopté

Les ministres ont adopté des conclusions sur la communication de la Commission intitulée « Plan d’action de l’UE pour le milieu naturel, la population et l’économie ». Ce plan d’action vise à améliorer et à renforcer la mise en œuvre de la directive sur la nature (Natura 2000) en vue d’en déployer tout le potentiel. Le Luxembourg s’est activement engagé pour la sauvegarde des réglementations en vigueur dans le domaine de la protection de la nature et sollicité des moyens de financement supplémentaires pour la mise en œuvre des mesures de protection.

Par ailleurs, le Conseil a pris acte des dernières évolutions intervenues dans les propositions législatives relatives aux déchets (économie circulaire). Dans le domaine des nanotechnologies, une déclaration commune des délégations de l’Autriche, de l’Allemagne et du Luxembourg a été présentée visant d’assurer un meilleur niveau de protection de la santé et de l’environnement dans le domaine de ces applications. Les nanotechnologies et les nanosciences sont l’étude, la fabrication et la manipulation de structures, de dispositifs et de systèmes matériels à l’échelle de moins d’une quarantaine de nanomètres.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures/Département de l’environnement

Publié le mercredi 21 juin 2017


Politique & Gouvernance
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires