Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
A Schifflange, le projet d’usine d’asphalte fait mauvaise route
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

A Schifflange, le projet d’usine d’asphalte fait mauvaise route

Architecture & construction

Publié le
mercredi 14 août 2013 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Après un premier refus du ministère de l’Environnement, c’est désormais aux communes de suivre le pas et de s’opposer à la construction de l’usine d’asphalte de Lisé&Fils à Schifflange. La décision finale appartiendra désormais au ministère de l’Intérieur.

La commune de Mondercange dénonce l’utilisation d’une technologie obsolète qui ne respecte pas les intérêts de l’environnement humain et naturel

Déclarant un « avis purement négatif », le conseil échevinal de Mondercange a donc finalement suivi les décisions de la commune de Schifflange et du ministère de l’Environnement, le 13 août dernier, en refusant à l’entreprise Lisé&Fils d’installer une usine d’asphalte. Une prise de position approuvée par le collège échevinal d’Esch-sur-Alzette, plus tard dans la soirée, qui a émis un refus similaire au projet.

L’usine, prévue d’être installée dans la zone industrielle Um-Monkeler, entre Schifflange et Esch-sur-Alzette, avait fait l’objet d’une première version du projet avait été refusé par le ministère de l’Environnement en raison de sa trop grande proximité (200 mètres) avec les riverains.

Malgré le peu de détails que nous avons de la seconde version, nous pouvons affirmer qu’elle ne séduit pas davantage. Dénoncant l’utilisation d’une « technologie obsolète » qui ne respecte pas « les intérêts de l’environnement humain et naturel », la commune de Mondercange a ainsi suivi l’avis de l’opposition.

Maigres espoirs

Aussi bien constituée de riverains que du parti vert Déi gréng et du Mouvement Ecologique, ce comité d’opposition a notamment appelé à l’interdiction de construction par le biais d’une pétition des habitants d’Esch-Lallange, qui a, aujourd’hui, récolté 1.094 signatures.

Les espoirs de construction de l’usine s’amenuisent donc pour Lise&Fils, entreprise de construction générale à la base, sise dans la même zone industrielle. Le seul espoir reposant désormais sur le ministère de l’Intérieur.

Photos ©Florie Colarelli

Publié le
mercredi 14 août 2013


Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires