Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
CLE, construction durable, construction bois, Neomag, Neobuild, réduire les impacts environnementaux, environnement, développement durable, écologie, recyclage, réglementation LENOZ, matériaux durables et recyclés, performance énergétique AAA
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

36 maisons en bois à Nonnewisen

Architecture & construction

Publié le
jeudi 15 avril 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

À Esch-sur-Alzette, un nouveau quartier est en plein développement et entend bien se faire une place dans la construction durable. Nonnewisen, quartier sans voiture, abritera bientôt 36 maisons à structure bois étudiées et réalisées par CLE pour le compte de la Ville.

Ces 36 logements, parés de briques en terre cuite, sont construits selon deux types de plans : soit rectan gulaire (pour une surface au sol de 95 m2), soit en « L » (avec 112 m2 de surface au sol). Ils seront composés d’un living, d’une cuisine ouverte, de 3 chambres, d’une salle de bain et de douche, d’une buanderie et de 2 cabinets de toilette. En outre, chaque maison disposera de son cabanon technique pour le raccordement au réseau de chaleur. Ces cabanons ont aussi été conçus pour faire office d’abri extérieur pour vélos ou de local poubelle.

L’avenir sera en bois

Le bois est le matériau écologique par excellence ; il apporte une isolation et une résistance optimale et permet de réduire la durée de construction. Il est aussi le seul matériau de construction à être à la fois écologique, de par sa gestion durable et son recyclage, mais aussi renouvelable.

La construction de maisons durables est un sujet primordial, CLE travaille donc à un système constructif plus durable et plus rapide à mettre en œuvre. En effet, il s’agit non seulement de réduire les impacts environnementaux générés par les matériaux utilisés, mais également de mettre en œuvre de nouvelles méthodes, comme l’industrialisation des éléments préfabriqués.

Pour cette réalisation, CLE utilise 2 techniques différentes :

  • D’une part, les panneaux CLT (Cross Laminated Timber), conçus et fabriqués chez LTS (société du groupe CFE). Le CLT est constitué à 99 % de bois et de 1 % de colles sans formaldéhydes. Cette ressource produit zéro déchet en fabrication et au montage. Grâce à l’optimisation industrielle, le produit fini a un taux de chute de matière première très faible ; les chutes sont totalement valorisées. Ces panneaux CLT sont utilisés pour les planchers.
  • Et d’autre part, la technique de l’ossature pour les murs. L’ossature allie à la fois la solidité, l’isolation et la légèreté tout en utilisant un minimum de matière première. Ces 2 techniques permettent une préfabrication complète des différents éléments constitutifs d’une maison. Le travail sur chantier se limite à l’assemblage de ces différents éléments et à quelques travaux de finition. La durée globale du chantier s’en trouve ainsi réduite.

Une dynamique environnementale

Le projet s’inscrit définitivement dans une dynamique environnementale intégrant différents aspects du développement durable. Cela se traduit par le respect de la réglementation LENOZ grâce à l’utilisation de matériaux durables et recyclés, et de techniques de construction avec un haut degré de démontabilité et de recyclage à l’issue du cycle de vie, qui permettent d’atteindre une performance énergétique AAA.

/

Afin de poursuivre cette dynamique, l’isolation des parois en ossature bois sera faite en cellulose insufflée, un isolant économique et écologique composé d’environ 85 % de papier recyclé. Pour cette opération, CLE investit pour l’avenir et se dote de son propre matériel : une insuffleuse qui permet, via un système mécanique de décompactage, de brasser la ouate et de lui procurer le volume nécessaire à son meilleur rendement thermique. Puis, à l’aide d’une turbine, la matière est propulsée via un tuyau jusqu’aux parois. Toute cette étape sera réalisée par les équipes de CLE. Pour finir, l’étanchéité des toitures est réalisée en plusieurs étapes. L’opération consiste en la pose d’un pare-vapeur, de laine de roche rigide en légère pente pour l’évacuation des eaux, d’une membrane EPDM fabriquée sur mesure en usine, et de la végétalisation finale.

/

Préparer l’avenir

Pour CLE, ces techniques de construction innovantes représentent en partie l’avenir des métiers de la construction. C’est pour cela que l’entreprise a mis en place un service d’études interne dédié à la construction bois et préfabriquée, mais a aussi spécialement formé, en partenariat avec l’IFSB (Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment), ses équipes de chantier aux différents travaux nécessaires à la réalisation de ce projet. Le montage des parois ossature bois, l’isolation, l’étanchéité et la végétalisation des toitures sont donc directement assurés par les équipes de CLE. La diversification amorcée par CLE lui permettra de mieux répondre aux attentes des maîtres d’ouvrage et de devenir un référent en la matière.

/
/
Article tiré du NEOMAG#36
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
jeudi 15 avril 2021


Article de nos partenaires

CLE, Compagnie Luxembourgeoise d'entreprises, construction, Bâtiments et Constructions Industrielles, Génie Civil, compétences individuelles et collectives, responsabilité, management environnemental
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires