Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
CORDIS, UE, changement climatique, répercussions des changements climatiques, GIEC, climat, réchauffement climatique, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, incendie, inondations, élévation du niveau de la mer, sciences
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Vous éprouvez un sentiment d’inquiétude à l’égard du changement climatique cet été ?

Green Planet

Publié le
vendredi 27 août 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une étude historique des Nations unies met en garde contre une dégradation plus rapide que prévue de l’état de notre planète.

Des incendies de forêt catastrophiques aux inondations meurtrières en passant par les vagues de chaleur intenses, l’Europe a tout subi cet été. Le 9 août, un important rapport scientifique des Nations unies tire la sonnette d’alarme pour l’ensemble de l’humanité. Puis, à peine 24 heures plus tard, l’Italie établit le record de la température la plus chaude jamais enregistrée (48,8 °C) en Europe. Le précédent record datait de 1977.

Sonnette d’alarme

Nul besoin d’être un expert du climat pour comprendre que les événements climatiques extrêmes deviennent de plus en plus fréquents. Le rapport ne fait que confirmer ce que nous savons déjà. Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, n’a pas mâché ses mots dans une déclaration, qualifiant le rapport d’« alerte rouge pour l’humanité ». Il ajoute : « La sonnette d’alarme est assourdissante et les preuves sont irréfutables : les émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion de combustibles fossiles et de la déforestation étouffent notre planète et exposent des milliards de personnes à un risque immédiat. Le réchauffement de la planète affecte toutes les régions du globe, et nombre de ces changements deviennent irréversibles. »

« Ce rapport constitue un rappel à la réalité », a commenté dans un communiqué de presse Valérie Masson-Delmotte, membre de l’équipe du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui a rédigé le rapport. « Nous disposons maintenant d’une image beaucoup plus claire du climat passé, présent et futur, ce qui est essentiel pour comprendre où nous allons, ce qui peut être fait et comment nous pouvons nous préparer.  »

En substance, le rapport indique que la Terre se réchauffe plus vite que prévu. Le coupable ? L’être humain. Si nous n’agissons pas immédiatement, nous ne pourrons pas limiter le réchauffement climatique à l’objectif de 1,5 °C fixé en 2015 par l’accord de Paris.

La situation est-elle désespérée ? Non, affirme l’auteure du rapport et climatologue Friederike Otto, de l’université d’Oxford. « Réduire le réchauffement climatique diminue vraiment la probabilité d’atteindre ces points de non-retour », a-t-elle déclaré à la « BBC ». « Nous ne sommes pas condamnés. »

« Nous pouvons, si nous unissons nos forces maintenant, éviter une catastrophe climatique », a conclu le chef de l’ONU, António Guterres, dans son communiqué. « Mais, comme le rapport d’aujourd’hui le montre clairement, il n’y a pas de temps à perdre ni de place pour les excuses. »

Une carte en ligne révèle les répercussions des changements climatiques

Vous souhaitez savoir ce qu’il adviendra de notre planète dans le futur ? Ces informations sont désormais à votre disposition. Le GIEC a lancé un atlas interactif convivial qui illustre des scénarios de changement climatique partout dans le monde. Il suffit, par exemple, de zoomer sur votre région d’Europe pour observer ce qui pourrait changer d’ici à 2100. Qu’il s’agisse des précipitations, des pics de température ou de l’élévation du niveau de la mer, il suffit de cliquer sur la carte. Vous pouvez également établir des comparaisons avec les statistiques passées. Téléchargez et partagez les données, faites savoir autour de vous ce qui nous attend.

Les scientifiques nous mettent en garde : la Terre sera invivable si nous ne nous engageons pas à effectuer les changements nécessaires. Pourquoi attendre les dirigeants et les législateurs mondiaux alors que nous pouvons tous devenir des défenseurs du climat ?

Source : CORDIS
Photo : © Burben, Shutterstock

Publié le
vendredi 27 août 2021


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires