Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
BioOrg, écosystème, bactéries, microorganismes, Campus Contern, Bâtiment sain
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Vivre dans un bâtiment sain

Santé-Environnement

Publié le
jeudi 14 juin 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En matière de pollution de l’air, il est souvent question de qualité de l’air extérieur en négligeant le fait que de nombreuses études ont prouvé que l’air intérieur est cinq fois plus pollué que l’air extérieur. Nous restons confinés, nos habitations sont de plus en plus isolées et de moins en moins aérées ce qui empêche la circulation de l’air et la dispersion des polluants présents.

En matière de pollution de l’air, il est souvent question de qualité de l’air extérieur en négligeant le fait que de nombreuses études ont prouvé que l’air intérieur est cinq fois plus pollué que l’air extérieur. Nous restons confinés, nos habitations sont de plus en plus isolées et de moins en moins aérées ce qui empêche la circulation de l’air et la dispersion des polluants présents.

Purification de l’air intérieur

L’écosystème BioOrg utilise des bactéries présentes dans la nature, sélectionnées pour leur capacité à digérer les solvants, ainsi que les particules fines et autres polluants nocifs pour l’organisme. Cet écosystème forme des communautés vivantes qui assurent en permanence un nettoyage et une purification de l’air. Ils se nourrissent de molécules dites sales comme les poussières fines, COV ou composés organiques volatils, allergènes, HAP ou hydrocarbures aromatiques polycycliques et les convertissent en biomasse.

Nettoyage de surface

Il existe une gamme de nettoyeurs BioOrg qui activent l’écosystème en nébulisant des organismes positifs sur tous les matériaux, surfaces et installations dans le bâtiment. L’eau et les détergents ne sont plus nécessaires pour réduire la pollution, la poussière et l’encrassement, éliminer les odeurs et maintenir le lieu propre, hygiénique et sain.

Fonctionnement

BioOrg dissémine des organismes positifs qui éliminent d’eux-mêmes la pollution visible et invisible. Les organismes produisent leur action de nettoyage également dans 80 % des autres endroits d’un bâtiment ou d’une installation, c’est-à-dire dans les zones les moins accessibles.
Ce traitement ultramoderne rétablit l’équilibre, sans utiliser de produits chimiques agressifs, il a un effet curatif et préventif.
BioOrg remplit aussi bien l’air que l’eau et tous les matériaux et surfaces avec des organismes positifs appelés Tectobiotics®, que ce soit par vaporisation ou nébulisation, ce qui équivaut environ à 20 millions de micro-organismes par m2 qui atteignent même les endroits les plus difficiles. Ainsi, un équilibre biologique positif se crée lentement au service de la qualité naturelle de l’air et de l’eau.

BioOrg travaille aussi sur d’autres applications comme les cosmétiques. Ce concept est présent en Europe, notamment en Belgique, en Hollande, e, France (La Défense), au Portugal et bientôt en Bulgarie. http://www.bioorg.be

Pour plus d’informations : Campus Contern : https://www.campuscontern.lu/

Sara Liégeois

Publié le
jeudi 14 juin 2018


Article de notre partenaire

CAMPUS CONTERN
Santé-Environnement
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires