Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
AEIN, droits humains, solidarité, objectifs de développement durable, transition, réduction des gaz à effet, petits exploitants agricoles, région d’Ananthapur, sécheresse, Aide à l’Enfance de l’Inde et du Népal, adaptation au changement climatique, sécuriser les moyens d’existence
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Vers des « climate-smart villages »

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 11 avril 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

AEIN s’est engagée dans la transition de villages indiens afin de les adapter aux changements climatiques. 800 foyers sont concernés.

En mars 2019, Aide à l’Enfance de l’Inde et du Népal (AEIN) a lancé un nouveau projet climat de 3 ans en Inde, qui vise à transformer des villages traditionnels en climate smart villages. Le projet promeut des activités de mitigation et d’adaptation au changement climatique et vise à sécuriser les moyens d’existence de 800 foyers pauvres du district d’Ananthapur, État de l’Andhra Pradesh.
/
La région d’Ananthapur est la deuxième région la plus affectée par la sécheresse en Inde. Les conséquences du dérèglement climatique sont déjà palpables. « La population locale constate déjà divers changements : la mousson arrive beaucoup plus tard, il y a une perte de productivité des terres et une pénurie en eau », explique Françoise Binsfeld, directrice de l’association qui se rend régulièrement sur place.

À cause de la sécheresse extrême (250 mm de pluie recensée en 2018 dans la région d’intervention), les agriculteurs subissent de graves pertes. Ils se voient souvent poussés à migrer vers des villes. Il arrive aussi qu’ils se suicident dans leur désespoir. En Andhra Pradesh, région très caractéristique pour la transhumance des cheptels ovins, la sécheresse force souvent les bergers à étendre leurs routes de migration. L’accès aux points d’eau étant un souci majeur.

Les bénéficiaires sont de petits exploitants agricoles appartenant à des basses castes, des peuples indigènes, des femmes célibataires et des ménages vulnérables appartenant à d’autres castes.

Le partenaire local APMAS met en place un certain nombre d’actions d’adaptation et d’atténuation du changement climatique, s’inscrivant dans 5 domaines d’intervention principaux :

  • climate smart agriculture  : inoculation des semences, champs d’essais, pratiques multi-culturales, plantation d’arbres fruitiers, pratiques horticoles, promotion de pesticides bio et d’engrais bio, promotion de culture et variétés résistantes à la sécheresse, diversification culturales, changement de rotation des cultures et adaptation des calendriers de plantation, amélioration des techniques d’irrigation, amélioration des conditions d’élevage des animaux
  • climate smart energy  : installation de petites stations à biogaz, pompe d’eau et éclairage public à énergie solaire, lampes LED, cuisinières écoénergétiques
  • climate-smart nutrition  : promotion de la culture de millet, éducation nutritionnelle, installation de jardins potager
  • climate-smart knowledge  : service météo, appui technique aux cultures et à l’élevage, sensibilisation et éducation des communautés locales, matériel de communication
  • climate-smart institutions  : renforcement des institutions (conseils villageois, organisations de producteurs agricoles, groupements de femmes et fédérations de femmes), échange d’expérience au niveau local, régional et inter pays (Inde et Népal).

Le projet est soumis à une certification d’impact sur la réduction des gaz à effet de serre sur base de la méthodologie Gold standard.
/
Le projet vise également à faire institutionnaliser le concept des climate smart villages dans des politiques publiques.

Le budget total de la 1re phase (2019 – 2022) est de 331 323€, dont environ 90% sont pris en charge par le Ministère de l’environnement, du climat et du développement durable (MECDD) luxembourgeois. Les 10% restant sont financés par la Fondation Mangrove, sous l’égide de la Fondation de Luxembourg.

Plus d’informations et pour soutenir le projet : https://www.aein.lu/securite-alimentaire-andhra-pradesh/

Avec AEIN, partenaire Infogreen
Article paru dans le dossier du mois « Transmission en mouvement »

Publié le
lundi 11 avril 2022


Avec notre partenaire

AEIN, Aide à l‘Enfance de l‘Inde et du Népal, droits humains, solidarité, projets, sensibilisation, fundraising, développement, sensibilisation, éducation, outils pédagogiques, informations, conférences
Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires