Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
cordis, UE, projet DEMETO, réduction de l’empreinte environnementale, recyclage, déchets plastiques PET/polyester, industrie de l’emballage, habillement, réduire les déchets plastiques, méthode novatrice de désintégration, réutilisation, recycler les plastiques, technologie, changement climatique, environnement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Utiliser la puissance des micro-ondes pour recycler les plastiques

Green Planet

Publié le
jeudi 28 novembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les scientifiques ont mis au point une méthode novatrice de désintégration du polyéthylène téréphtalate (PET) dans les bouteilles en plastique et les tissus qui permettra de réutiliser cette substance dans divers produits.

Malgré des efforts continus pour réduire les déchets plastiques, seule une fraction de ceux-ci est recyclée. Par exemple, moins de 30 % des déchets plastiques sont recyclés dans l’UE. Une partie est exportée vers des pays tiers pour y être traitée. Le reste part à la décharge ou est incinéré, ou se retrouve sur les plages, dans les forêts, les rivières et les mers.

Pour mettre fin à cette situation, le projet DEMETO, financé par l’UE, a testé une nouvelle technologie qui offre une alternative durable, propre, sûre et rentable au traitement des déchets plastiques PET/polyester. Le PET est un polymère thermoplastique d’usage général qui est largement utilisé dans l’industrie de l’emballage et de l’habillement.

Dans un article de presse publié par l’Université technique du Danemark, partenaire du projet, le professeur agrégé Ioannis V. Skiadas explique que : « En combinant la nouvelle technologie des micro-ondes avec une réaction chimique classique, un procédé unique a été mis au point qui nous permet de recycler le PET d’une manière économiquement efficace et d’utiliser cette méthode de recyclage à l’échelle industrielle. »

Recyclage chimique

Contrairement à la méthode largement utilisée de recyclage mécanique qui consiste à séparer le polymère de ses contaminants et à le transformer en granulés, DEMETO se concentre sur le traitement chimique du PET. Développé dans le cadre du projet SYMBIOPTIMA financé par l’UE, la technologie brevetée de DEMETO repose sur un rayonnement hyperfréquence et un procédé chimique associé qui permettent conjointement de désassembler les polymères afin de collecter leurs composants constitutifs pour les réutiliser ensuite comme matériau de qualité vierge dans la production de plastique. Le plastique vierge, ou plastique de première qualité, désigne le plastique nouvellement extrait qui n’a jamais été utilisé ou transformé auparavant.

Une brochure du projet fait remarquer que la méthode DEMETO « utilise une hydrolyse alcaline comme réaction de dépolymérisation ». La technique de dépolymérisation DEMETO a été développée par le partenaire du projet gr3n, qui a également participé à SYMBIOPTIMA.

Le site Internet du projet souligne que : « L’adoption des rayonnements micro-ondes comme catalyseur énergétique permet à DEMETO de réduire le temps de réaction et la complexité des étapes de purification du PTA [acide téréphtalique purifié], tout en augmentant la productivité grâce à un processus continu (qui remplace les processus par lots caractéristiques des techniques industrielles de pointe). »

La « durée de vie indéfinie » du PET

Le site Internet du projet ajoute que « la technologie de recyclage de DEMETO donnera une durée de vie indéfinie au PET, lui permettant de revenir à ses éléments constitutifs (éthylène glycol, EG et acide téréphtalique, PTA) sans dégrader les matériaux et, par conséquent, ouvrant la voie à une économie circulaire disruptive et à grande échelle des produits plastiques ».

L’un des principaux avantages du projet sera la réduction de l’empreinte environnementale de la production et de l’utilisation du PET. « Grâce au procédé de dépolymérisation, le PET post-consommation peut être considéré comme une alternative au pétrole et au gaz », comme indiqué sur le site web de gr3n. En effet, « les éléments constitutifs du nouveau PET vierge proviennent des ordures » plutôt que des ressources fossiles.

Le projet DEMETO (Modular, scalable and high-performance DE-polymerization by MicrowavE TechnolOgy), d’une durée de 3 ans, devrait prendre fin en 2020. Les partenaires du projet espèrent que leur technologie sera appliquée à différentes formes de plastique, y compris les fibres comme le nylon ou le polyester qui sont utilisées dans les tapis et les textiles.

Pour plus d’informations, veuillez consulter : site web du projet DEMETO
Source : CORDIS
Source photo : © mipan, Shutterstock

Publié le
jeudi 28 novembre 2019


Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires