Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
perturbateurs endocriniens œstrogèniques, dérèglements hormonaux, produits du quotidien, entreprises, recherche, analyses
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Uption déclare la guerre aux perturbateurs endocriniens œstrogèniques

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
jeudi 9 août 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les perturbateurs endocriniens œstrogèniques, ça vous parle ? Ces molécules peuvent avoir un effet dévastateur sur l’être humain comme sur l’environnement. Dominique Delarche et Vincent Bourgeteau mettent leurs connaissances scientifiques au service des entreprises dans le but de les informer et leur proposer un plan d’action.

Qu’est-ce que les perturbateurs endocriniens ?

Les perturbateurs endocriniens sont ces molécules, d’origine chimique ou naturelle, présentes de plus en plus dans notre quotidien. Ces molécules sont à l’origine de nombreux dérèglements hormonaux chez l’être humain et peuvent plus généralement faire naître des malformations, une féminisation des espèces, voire être une des causes de maladies dégénératives comme Alzheimer. Ces perturbateurs endocriniens sont, évidemment, non visibles à l’œil nu, mais sont aussi très difficilement filtrables.

Où sont-ils présents ?

On peut retrouver des perturbateurs endocriniens œstrogèniques dans presque tous nos produits du quotidien. Ils sont présents du levier de vitesse de votre voiture, jusque dans l’eau du robinet, en passant par l’eau en bouteille si le plastique au contact de l’eau en contient. Selon différentes études, il a été démontré que, à faible dose, ils n’étaient pas nocifs pour la santé et pourraient même être bons pour la femme ménopausée. Mais lorsqu’ils dépassent grandement les normes naturelles, ils représentent un réel danger pour la santé.

Quel plan d’attaque nous propose Uption pour les professionnels ?

En partenariat avec le laboratoire SGS basé en Suisse, Dominique Delarche et Vincent Bourgeteau (biologiste) sont les premiers au Luxembourg à proposer, aux entreprises et grands groupes industriels, d’analyser leurs produits. Les tests ODT réalisés ont un premier but : informer l’entreprise de la présence ou non de perturbateurs endocriniens dans le produit analysé. En fonction du taux et de leur nature, nos deux scientifiques peuvent proposer une formule de conception différente permettant de réduire le risque œstrogènique. Ce combat pour informer les industriels sur la présence de ces molécules et les éliminer de notre quotidien est devenu un véritable cheval de bataille pour Dominique Delarche et Vincent Bourgeteau

Comment Uption envisage l’avenir pour les professionnels ?

Uption souhaite aujourd’hui développer son offre aux entreprises et grands groupes industriels en proposant un kit de test haut-débit. Au lieu d’analyser produit par produit, comme c’est le cas actuellement, ils envisagent d’analyser prochainement par groupe de 20 produits. Ceci permettrait à l’entreprise de faire analyser plus de produits et ainsi de diminuer les coûts de l’analyse.
En tant que laboratoire, Uption développe également des produits nettoyants destinés aux professionnels au Luxembourg. Ces nouveaux produits, au-delà de leur côté révolutionnaire par leur très faible impact environnemental, apportent une réelle réponse au développement durable et à la santé.

Céline Morolli

/

DDM Infogreen On your marks, get set, go !

Publié le
jeudi 9 août 2018


Recherche & Eco-Innovation
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires