Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
commune de Wiltz, Ressource renouvelable et naturelle, bois, matériau, cycle biologique, Économie Circulaire, ressources renouvelables, arbre, lutte contre le dérèglement climatique, protection de l’environnement, Plans d’Aménagement Particuliers (PAP), ANF
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Unis pour le bien-être forestier !

Green Planet

Publié le
lundi 21 février 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Administration de la Nature et des Forêts et la commune de Wiltz, partenaires dans la gestion forestière du territoire et la protection de la nature.

L’Administration de la Nature et des Forêts (ANF) a notamment pour mission la protection et une gestion durable des forêts. « La loi sur la protection de la nature prévoit que la surface des forêts ne se réduise pas au Luxembourg », explique Dany Klein (préposé forestier du triage Wiltz), « ainsi, pour chaque arbre abattu, un nouvel arbre doit être planté au même endroit ou ailleurs. »

/Les coupes rases ne sont autorisées qu’exceptionnellement par l’ANF, par exemple pour des mesures sanitaires dans la lutte contre les nuisibles. Les surfaces défrichées doivent être replantées dans les trois années suivantes. Le Ministère de l’Environnement exige une forêt mixte, c’est-à-dire les forêts où poussent diverses espèces d’arbres endogènes.

L’Administration régionale s’engage même sur la voie de la forêt permanente : des espèces d’âge divers poussent ensemble. Ainsi, les arbres peuvent mieux se développer, sont plus résistants aux tempêtes et aux nuisibles. De même, la forêt mixte assure une production de bois durable.

Si on reprend les derniers chiffres, 500.000 m3 de bois sont récoltés annuellement au Luxembourg. Pour Wiltz, on estime la récolte à 2.000 m3. En contrepartie, 8 à 10.000 arbres sont replantés, chaque année, sur le territoire de la commune.

Un partenaire important de la commune

LANF, avec son antenne régionale de l’Arrondissement Nord, sous la direction de Fernand Theisen, et le « Triage Wiltz » autour de Dany Klein, sont localisés au Château de Wiltz. Avec ses six employés forestiers, Dany Klein est responsable de la partie du territoire de Wiltz avant la fusion avec Eschweiler et celui de la commune de Winseler.

L’administration s’occupe aussi de la gestion des forêts sur le territoire de la commune de Wiltz. Elles s’étendent sur 1.100 hectares, soit 52 % de la surface communale. La commune en possède 330 hectares, ce qui correspond à environ 10.000 fois l’amphithéâtre de Wiltz.

Sur les 2.000 m3 de bois abattus tous les ans par l’ANF à la demande de la commune, la majeure partie est livrée comme copeaux destinés au chauffage communal. Selon la qualité, le reste est vendu pour être transformé dans les scieries, pour la production de papier ou comme bois de chauffage.

De plus, l’ANF a à charge le nettoyage et la réparation des chemins forestiers et coordonne les projets de mise en état et de création de nouveaux chemins. Au Bréimebierg, non loin de la Lameschmillen, un chemin forestier a récemment été remis en état avec le déblai du chantier « Campus Géitzt » à Wiltz. Ainsi, nul besoin de recourir à des matériaux d’une carrière éloignée tout en économisant 60 % des coûts et réduisant les émissions de CO2 grâce à des trajets plus courts : un exemple pratique de l’« Économie Circulaire ».

Les travaux planifiés dans ces forêts sont budgétisés via un Plan annuel de gestion des forêts et adopté par le conseil communal. Celui-ci comprend d’une part la récolte du bois avec les revenus dégagés de la vente et la reforestation ainsi que les dépenses liées à l’entretien des surfaces boisées. /

Enfin, l‘ANF s’acquitte également de petites interventions pour les services techniques de la commune telles que la réalisation de bancs ou la livraison de bois pour des projets spécifiques.

En matière de protection de l’environnement, des projets ont lieu régulièrement avec les classes d’écoles locales afin de sensibiliser les enfants sur ce thème, comme la plantation d’une haie ou d’un verger ensemble avec des élèves.

De plus, il est demandé au forestier de donner son avis lors de l’élaboration du Plan d’Aménagement Général (PAG) ou des Plans d’Aménagement Particuliers (PAP). L‘ANF évalue alors le respect des mesures visant la protection de la faune et de la flore et la conformité des plans avec la loi sur la protection de l‘environnement.

Le bois : l’élève modèle de l’Économie Circulaire

Le bois convient à la mise en œuvre des principes de l’Économie Circulaire comme peu d’autres matériaux. Il est l’une des ressources renouvelables et locales. Les forêts contribuent également à la lutte contre le dérèglement climatique en capturant et éliminant le gaz carbonique.

Lors de son utilisation, le bois peut être transformé et utilisé de manière multiple et variée. Grâce à l’utilisation en cascade, la vie de ce produit naturel peut être prolongée également dans ses formes les plus diverses. Ainsi, le bois d’une charpente peut être transformé en panneaux agglomérés, servir à la fabrication du papier ou générer ultérieurement de l’énergie comme bois de chauffe. Les possibilités d’utilisation sont diverses.

Ressource renouvelable et naturelle, le bois est l’un des matériaux pouvant retourner à son cycle biologique initial à la fin de son utilisation (à condition de ne pas avoir appliqué de produits chimiques sur le bois), ceci sans générer le moindre déchet.

Sébastien Yernaux, avec l’Administration communale de Wiltz
Photos : ©ANF
Article paru dans le dossier du mois « Arborescence »

Publié le
lundi 21 février 2022


Avec notre partenaire

La Commune de Wiltz
Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires