Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Marjolijne Frieden, SOS Villages d’Enfants Monde, Anouk Agnes, objectifs de développement durable, éducation, santé, coopération internationale, accompagner le travail de l’association luxembourgeoise, Conseil d’Administration de SOS Villages d’Enfants Monde, nouvelle Présidente
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une nouvelle Présidente à la tête de SOS Villages d’Enfants Monde

Droits humains & solidarité

Publié le
vendredi 22 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Après 17 années dans ses rangs et 10 années à sa tête, Marjolijne Frieden a décidé, pour des raisons de bonne gouvernance, de quitter le Conseil d’Administration de SOS Villages d’Enfants Monde. Le flambeau est repris en ce début d’année par Anouk Agnes, membre du CA depuis 2019.

Succédant en 2010 à Barbara François, membre fondateur et première Présidente de l’association, c’est avec la conviction que « chaque enfant devrait pouvoir grandir dans une famille aimante » que Marjolijne Frieden s’est engagée en tant que membre puis à la tête du CA de SOS Villages d’Enfants Monde. Ses multiples visites sur le terrain dans des pays partenaires de l’association, en Guinée, au Niger, au Mali, au Sénégal, à Maurice, en Tanzanie mais aussi en Russie, renforceront cette conviction. La Présidente a accompagné les actions inscrites dans les Accords-Cadres, signés à compter de 2010 avec le Ministère des Affaires étrangères et européennes, qui ont marqué un tournant dans la vie de SOS Villages d’Enfants Monde. Elle a eu à cœur de mobiliser largement autour d’elle pour trouver les moyens d’accompagner le travail de l’association luxembourgeoise pour laquelle elle a œuvré avec persévérance aux côtés de l’équipe et notamment de sa directrice Sophie Glesener. Impliquée dans les instances de l’organisation mondiale, Marjolijne Frieden a été membre du Sénat de SOS Children’s Villages International de 2008 à 2012.

C’est une femme armée d’une même volonté qui succède à Marjolijne Frieden. Conseillère économique au Ministère d’État depuis 2019, après être passée par le Ministère des Finances et le secteur des fonds d’investissement, Anouk Agnes a pourtant connu une autre vie que celle de la finance. Au début de sa carrière, on la découvre pour quelques mois à la Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies à New York où elle suit les débats consacrés aux Objectifs du Millénaire pour le Développement si chers à SOS Villages d’Enfants Monde. Ensuite, pour Lux-Development, elle aura à gérer entre autres des projets liés à l’éducation et à la santé en Namibie puis dans les Balkans avant d’intervenir à Manille pour le compte de l’Asian Development Bank. Avec une solide connaissance du terrain et de la coopération internationale, Anouk Agnes aura à cœur de poursuivre le travail de l’association qu’elle a connue dès l’enfance à travers sa mère, Liette Mart-Weber, collaboratrice de la première heure de SOS Villages d’Enfants Monde (anc. SOS-Interfonds).

C’est donc avec confiance et sérénité que Marjolijne Frieden passe la main. Elle restera pour sa part membre de l’Assemblée Générale de SOS Villages d’Enfants Monde.

Pour plus d’informations : www.sosve.lu
Photo : de g à dr sur la photo - Anouk Agnes, Sophie Glesener, Marjolijne Frieden (c) SOSVEM

Publié le
vendredi 22 janvier 2021


Avec notre partenaire

SOS Villages d'Enfants Monde
Droits humains & solidarité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires