Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
pollutions, environnement, santé, campus éducatif, Wiltz, complexe le plus sain du Luxembourg, matériau, diminuer au maximum son impact environnemental, qualité de l’air intérieur, construction durable, polluants, économie circulaire, quartier « Wunne mat der Wooltz
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une école saine, un projet analysé de A à Z

Santé-Environnement

Publié le
jeudi 28 avril 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le nouveau campus éducatif à Wiltz ambitionne d’être le complexe le plus sain du Luxembourg. Chaque matériau est étudié pour diminuer au maximum son impact environnemental.

La construction du nouveau campus éducatif - le premier élément visible du nouveau quartier « Wunne mat der Wooltz » - a débuté, fin 2020, sur l’ancien site industriel « Géitzt » à Wiltz.

Ce campus comprendra une école fondamentale avec maison relais et cuisine de production (pour la totalité des écoles et maisons relais de la commune), un hall sportif, une école de musique et le nouveau musée pour enfants « Plomm ».

À projet ambitieux, objectif ambitieux. Les responsables souhaitent accueillir les premiers élèves pour la rentrée scolaire de septembre 2023. Le chantier bat donc son plein sur les 2,38 hectares du projet.

Qualité de l’air…

Lors de la planification du campus, le but était de construire le complexe éducatif le plus sain possible. Les principes de l‘Économie Circulaire, qui sont appliqués dans le développement et la construction des bâtiments, y contribuent.

Des critères stricts en termes de qualité de l’air intérieur ont été fixés dans les cahiers des charges. Pendant la phase de construction, les entreprises impliquées sont sensibilisées à l‘application de l‘économie circulaire et elles devront montrer patte blanche avant la mise en œuvre des matériaux sur le chantier. Ainsi, la totalité des matériaux de construction utilisés sont analysés avant l‘installation afin d’assurer que, lorsque des alternatives existent, les matériaux de construction soient sans polluants et idéalement recyclables en fin de vie. Les matériaux pour lesquels un doute subsisterait sont analysés en laboratoire.
/
Des campagnes de mesures sont planifiées à différentes étapes du chantier afin que les problèmes puissent être identifiés à un stade précoce. Ces mesures sont réalisées grâce au soutien du Ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire, et en particulier Ralph Baden – Expert « qualité de l’air intérieur » et « santé » en rapport avec la construction durable au Ministère – dont l’expertise et les conseils accompagnent l’équipe du projet.

Un suivi de la qualité de l’air intérieur est également prévu pendant la phase d’utilisation du bâtiment par des mesures en continu (via des capteurs installés dans le bâtiment) ainsi que par des mesures ponctuelles (prises d’échantillons d’air pour analyses plus poussées en laboratoire).

Comme la quasi-majorité des communes du Nord du Luxembourg, Wiltz est reprise en zone à risque moyen d’exposition au radon (≤ 200 Bq/m³ - suivant les données disponibles sur le Geoportail). Il existe donc un risque potentiel d’accumulation de ce gaz radioactif, à l’intérieur du bâtiment. Pour écarter tout risque d’accumulation de radon dans le bâtiment, un système d’évacuation - « puisard radon » - est installé sous le bâtiment.

… et de la lumière

Le bien être des futurs élèves et utilisateurs passe également par une bonne qualité de la lumière artificielle et un apport optimisé de lumière naturelle.

Ces aspects ont été primordiaux dans le développement du projet et des tests ont également été réalisés in-situ sur les éclairages retenus, afin de s’assurer de leur qualité (niveau d’éclairage adapté aux activités, température de couleur, spectre lumineux, scintillement et champ magnétique).

Les conseils sur cette thématique ainsi que la réalisation de ces mesures sont le résultat de l’implication de Daniel Gliedner, conseiller en éclairage auprès du Parc naturel de l’Our, ainsi que de Ralph Baden pour les mesures de champ magnétique.

Protection contre les ondes et les champs électromagnétiques

Afin de protéger les occupants des champs et ondes électromagnétiques environnants, le bâtiment – dont l’enveloppe béton est un très bon bouclier – a été équipé de fenêtres spécifiques : châssis en aluminium à base de matière première recyclée et recyclable mais également bon bouclier contre les ondes et vitrages munis d’une protection contre ces ondes.

Une attention particulière sera portée aux sources d’ondes qui pourraient être amenées dans le bâtiment, par exemple via les bornes wifi.

Une actualité de la Commune de Wiltz, partenaire d’Infogreen
Photos : © Commune de Wiltz / ©Studio Concept
Article paru dans le dossier du mois « Pollutions ? Solutions ! »

Publié le
jeudi 28 avril 2022


Avec notre partenaire

La Commune de Wiltz
Santé-Environnement
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires