Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
SuperDrecksKëscht, certification, revalorisation de produits et matières premières utilisés, recycler, upcycler, déchets, mode cradle-to-cradle, potentiel énergétique, élimination, potentiel matière primaire, stratégie des ressources imposée, économie circulaire, environnement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une certification pour plus de transparence sur la revalorisation

Économie circulaire

Publié le
mardi 16 avril 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La SuperDrecksKëscht a mis en place une certification répondant aux exigences européennes pour la revalorisation de produits et matières premières utilisés.

L’objectif de l’économie circulaire est de réintroduire les matières premières utilisées dans de nouveaux processus de production. Cette réutilisation répétée de produits et de marchandises permet de valoriser les déchets et d’en faire des matières secondaires, c’est-à-dire des matières qui, après avoir été traitées, peuvent à nouveau être utilisées comme substances de base dans la production de nouveaux produits, au lieu d’être mises en décharge ou éliminées.

De nombreuses entreprises appliquent déjà ce procédé de production inverse, mais peu l’évaluent ou communiquent sur ses performances. La SuperDrecksKëscht, dans le cadre de la stratégie des ressources imposée par l’Union européenne et de son application par les États membres, a développé un concept qui prend intégralement en compte l’idée d’efficacité des ressources : le potentiel de ressources.

Les flux d’entrée et de sortie sont pris en compte dans ce calcul en vue de l’octroi d’une certification du potentiel de ressources, répondant aux exigences de la norme DIN ISO 14024. Un codage de couleurs permet d’évaluer et de visualiser précisément les flux de sortie :

  • En vert : le potentiel matière primaire (préparation pour réutilisation, valorisation matérielle)
  • En jaune : le potentiel énergétique (production d’un combustible de remplacement, valorisation énergétique)
  • En rouge : élimination (mise en décharge, incinération, pertes)

/
Par exemple, dans le cas d’une bombe aérosol, on peut constater que 70,08 % des matières sont revalorisés en matière première, 26,94 % présentent un potentiel énergétique et seulement 2,98 % sont éliminés.

Ce procédé peut être appliqué à de nombreux produits et matériaux, qu’ils soient issus de l’industrie, de la construction, de l’automobile, etc. Voici par exemple comment les liquides contenus dans une voiture peuvent intégrer un mode d’économie circulaire :

/

L’équipe de la SuperDrecksKëscht étudie et cherche continuellement de nouvelles possibilités de recycler ou upcycler ce que l’économie circulaire refuse de considérer comme « déchets ». Elle vise également à définir aussi précisément que possible les taux de revalorisation de chaque produit ou matière dans un mode cradle-to-cradle (du berceau au berceau).

Les avantages de la certification du potentiel de ressources des installations de production inverse sont donc nombreux :

  • Évaluation transparente, compréhensible, neutre et spécifique au produit des installations de production inverse
  • Mise en évidence des quantités effectives de matières premières recyclées et du pourcentage énergétique utilisé et visualisation de l’économie de ressources primaires
  • Outil de calcul efficace pour l’évaluation des différents procédés de traitement auprès des destinataires des produits
  • Visualisation graphique des produits de sortie finaux et de leur valeur par codage de couleur

La SuperDrecksKëscht est à disposition de toute entreprise désirant s’informer en vue d’obtenir ces certifications. Cliquez ici pour en savoir plus sur la procédure à suivre.

Marie-Astrid Heyde
Photo : PDR
Photo cover : Fanny Krackenberger

Dossier du mois Infogreen « Circulez, il n’y a rien à jeter ! »

Publié le
mardi 16 avril 2019


Article de notre partenaire

SuperDrecksKëscht®, économie circulaire
Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires