Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Copernicus, dioxyde de carbone, surveillance des émissions, données météorologiques, environnement, réchauffement climatique COP26, CAMS, outil, capacités de surveillance basées sur l’observation des émissions anthropiques de CO2, satellites météorologiques
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un outil de surveillance des émissions de CO2 pour lutter contre le changement climatique

Santé-Environnement

Publié le
vendredi 5 novembre 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Alors que la conférence des Nations unies sur le changement climatique COP26 se déroule actuellement à Glasgow, le CAMS travaille sur un outil qui va changer la donne : des capacités de surveillance basées sur l’observation des émissions anthropiques de CO2.

Les experts du Service Copernicus pour la surveillance de l’atmosphère (CAMS) seront en mesure d’estimer et de mesurer les émissions de dioxyde de carbone et de méthane d’origine anthropique avec une précision et un niveau de détail sans précédent, et ce presque en temps réel. Le CAMS, mis en œuvre par le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) au nom de la Commission européenne et financé par l’UE, travaille en partenariat avec d’autres organismes dont l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Organisation européenne pour l’exploitation de satellites météorologiques (EUMETSAT), pour fournir la première capacité européenne de surveillance des émissions anthropiques de CO2 (CO2 Monitoring and Verification Support Capacity - CO2MVS).
/
Une constellation de satellites spécialisés est en cours de développement par l’ESA et EUMETSAT pour mesurer les concentrations de dioxyde de carbone et de méthane dans l’atmosphère avec une combinaison sans précédent de couverture, de détails et de précision. Les satellites seront même capables d’observer des sources individuelles de dioxyde de carbone et de méthane, comme les centrales électriques et les sites de production de combustibles fossiles. Les observations de ces satellites seront assimilées par des modèles informatiques sophistiqués de l’atmosphère et de la biosphère de la Terre par les scientifiques du CAMS afin de pouvoir quantifier de façon routinière les émissions anthropiques de CO2.

Le premier prototype en cours d’élaboration

Le prototype actuellement en cours d’élaboration en vue du lancement d’un système CO2MVS pleinement opérationnel est le fruit de l’expertise mondiale et des innovations d’un large éventail d’acteurs européens et internationaux et il est prévu qu’il soit pleinement opérationnel d’ici 2026. Cette initiative arrivera alors à temps pour le deuxième inventaire mondial (Global Stocktake - GST) des émissions de gaz à effet de serre des pays participant à l’accord de Paris, qui doit être conclu en 2028.

Un nouvel outil pour réaliser les objectifs de l’Accord de Paris

En attendant, le premier inventaire mondial est en cours de préparation et sera finalisé en 2023. L’inventaire vise à évaluer les progrès collectifs du monde vers la réalisation de l’objectif de l’accord de Paris et de ses objectifs à long terme. Les données du CAMS, en particulier lorsque le système CO2MVS sera opérationnel, aideront les pays ainsi que les autorités régionales et locales à remplir leurs obligations en matière de rapports, mais surtout à mieux comprendre l’impact de leurs mesures d’atténuation.
/
Pour le premier inventaire mondial, le CAMS collabore déjà avec certains projets de recherche financés par l’UE, tels que CoCO2 et VERIFY, afin de fournir des produits prototypes. VERIFY a produit une première synthèse annuelle européenne, qui comprend des estimations des émissions de CO2 provenant des combustibles fossiles et des terres gérées de tous les secteurs déclarés à la CCNUCC. CoCO2 a soutenu l’utilisation des données CAMS pour produire des séries chronologiques de flux de CO2 pour le secteur AFOLU (Agriculture, Foresterie et autres utilisations des terres) dans dix grands pays ou groupes de pays dans le monde.
/
De plus amples informations sur la surveillance des émissions par le CAMS sont disponibles sur un microsite dédié : https://atmosphere.copernicus.eu/ghg-services
Les questions-réponses du CAMS sur le dioxyde de carbone sont disponibles ici : https://atmosphere.copernicus.eu/ghg-services/carbon-dioxide-qas
Plus d’informations sur la capacité du CO2MVS ici :
https://atmosphere.copernicus.eu/cop26-cams-help-measure-progress-towards-co2-goals

Légende photo principale : La nouvelle capacité CO2MVS fournira des informations uniques sur les émissions anthropiques afin de soutenir des processus politiques et décisionnels éclairés, tant au niveau national qu’européen. Crédit : Copernicus Atmosphere Monitoring Service/ECMWF

Publié le
vendredi 5 novembre 2021


Santé-Environnement
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires