Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
LuxMobility, déplacement, covoiturage, transports en commun, télétravail, promotion de la mobilité douce, travailleurs transfrontaliers, économie luxembourgeoise plus résiliente, gratuité des transports en commun, changement climatique, programmes de recherche HIREACH, problèmes de mobilité
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un mélange intelligent de solutions

Mobilité

Publié le
mercredi 14 octobre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pour améliorer la mobilité en préservant la planète, il n’y a pas de recette miracle et universelle. La réalité, entre ralentissement général avec la pandémie et effets du changement climatique, démontre que les habitudes, de travail et de déplacement, doivent être repensées. C’est encore plus vrai en pensant à long terme. Pour LuxMobility, l’état de crise devrait être pris par tous les acteurs comme une occasion de créer une économie luxembourgeoise plus résiliente.

Patrick van Egmond, directeur général de LuxMobility (https://www.infogreen.lu/luxmobilit... le constate, et il est évident qu’il n’est pas le seul à faire un lien entre conditions socioéconomiques et pratiques de la mobilité durable : « Les routes luxembourgeoises semblent beaucoup plus vides ces temps-ci, mais les transports en commun le sont encore plus. » Effets de l’été qui s’étiole ou effets d’une crise sanitaire qui s’étire en longueur ? En tout cas, les navetteurs favorisent manifestement la voiture privée, par rapport à des transports publics pourtant largement rendus gratuits, pour se déplacer au bureau. /

Comme tout le monde, LuxMobility a été touchée par la crise de COVID. « Tous les consultants ont travaillé, ces derniers mois, depuis la maison ». Néanmoins, le cabinet de conseil international de premier plan dans le domaine de la mobilité et des transports durables a aidé ses clients, singulièrement au sud de l’Europe, pour organiser au mieux les déplacements et l’accueil des touristes. Ainsi, face aux épreuves drainées par COVID-19, LuxMobility a été invité par le gouvernement espagnol à repenser la stratégie nationale de mobilité et de transport.

Une vraie réflexion stratégique

Pilote de nombreuses études, notamment pour les entreprises luxembourgeoises, et partenaire de programmes de recherche comme HIREACH, l’entreprise basée à Luxembourg a un regard expert sur le Grand-Duché et ses problèmes de mobilité, interne et transfrontalière.

« Avec l’assouplissement progressif qui va ramener des télétravailleurs ou des déconfinés vers leur centre d’activité, avec la nécessaire relance de l’économie luxembourgeoise, des solutions durables devraient aussi être trouvées pour chaque mode de transport à Luxembourg, et spécifiquement pour les voyages domicile-travail pendant les heures de pointe », souligne Patrick van Egmond. « Ces solutions pourraient être réalisables rapidement et, en général, elles n’exigent pas d’investissements importants. En revanche, elles nécessitent une vraie réflexion stratégique ».

Repenser les habitudes

Cette réflexion doit inclure la perception des navetteurs, et notamment le sentiment de sécurité, que la crise COVID a mis à mal : ne sera-t-on pas mieux seul dans sa voiture que dans la relative promiscuité d’un transport collectif ? « Cette perception des voyageurs doit être prise au sérieux ».

Par ailleurs, les effets du changement climatique n’ont pas disparu, loin de là, comme en témoigne par exemple la sécheresse pendant le printemps et l’été.

« Au vu de la réalité actuelle, mais aussi en considérant le long terme, il est urgent de repenser les habitudes de travail ainsi que les déplacements. La crise devrait être prise comme une occasion, par tous les acteurs, de créer une économie luxembourgeoise plus résiliente », appuie le directeur général de LuxMobility. Les réponses à apporter ? Il croit dans un « mélange intelligent de solutions » organisées par l’ensemble des acteurs et souligne quelques initiatives locales : « La gratuité des transports en commun, l’ouverture d’un réseau temporaire de vélos, ou les dispositifs fiscaux en matière de télétravail sont d’excellentes actions de la part du gouvernement ». Les employeurs, encouragés par des programmes ad hoc ou simplement sensibilisés par leurs valeurs, prennent aussi leurs responsabilités.

Organiser les déplacements, gérer les changements au sein des entreprises

Le remède n’est pas miracle et doit susciter l’adhésion. « Une attention particulière doit être accordée aux travailleurs transfrontaliers, ainsi qu’à l’utilisation de modes actifs pour les courtes distances ». LuxMobility conseille en ce moment plusieurs clients sur l’organisation des déplacements de leurs collaborateurs ou/et sur l’impact du télétravail.

Il faut des outils adéquats. Ainsi, grâce à une enquête interactive et géoréférencée, les employeurs sont en mesure de comprendre immédiatement les différentes problématiques auxquelles ils sont confrontés comme leurs employés, et d’agir en conséquence.

En « classifiant » les employés en fonction de leur lieu de résidence et en comprenant leurs expériences de télétravail, il est possible de créer de nouvelles pratiques de travail et de nouvelles synergies. « Par exemple en introduisant le covoiturage, en favorisant l’utilisation en sécurité des transports en commun, en institutionnalisant et en cadrant le télétravail, en assurant la promotion de la mobilité douce (vélo, scooter électrique, marche). Mais il est utile de bien mesurer les spécificités, et de bien encadrer et accompagner les initiatives. Une stratégie de communication et de gestion du changement garantit que les habitudes durables perdureront avec le temps »

Ce qui amène Patrick van Egmond à cette conclusion : « Environ 80% des salariés utilisaient leur véhicule personnel avant la crise. Si entre 10 et 20% d’entre eux changent leurs habitudes de travail et/ou de déplacement, cela sera loin d’être négligeable ; il n’y aura plus d’embouteillages ».

Alain Ducat avec LuxMobility, partenaire Infogreen
Photos : LuxMobility

Article tiré du dossier du mois « Freiner l’empreinte, accélérer le mouvement »

Publié le
mercredi 14 octobre 2020


Article de notre partenaire

LuxMobility, cabinet de conseil international, mobilité, transport durable en Europe, gestion du trafic, éducation, Comportement humain , accessibilité, gestion intelligente de la mobilité, sécurité routière, mobilité douce, logistique urbaine durable, gestion du stationnement, lutte contre le changement climatique
Mobilité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires