Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Naturata, Sos Faim, Sud-Kivu , déforestation, changement climatique, agriculture, protection environnement, biodiversité, développement durable, solidarité, droits humains, agriculture raisonnée
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un grand merci du Sud-Kivu

Droits humains & solidarité

Publié le
mercredi 17 octobre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Grâce à vous, NATURATA peut aider les paysans congolais !

Voilà de nouvelles encourageantes qui nous proviennent du Sud-Kivu : la coopération de NATURATA avec SOS Faim en faveur de cette région congolaise frontalière du Rwanda porte ses fruits. Huit mois après la remise officielle du chèque symbolique de 15 000 euros à l’ONG SOS Faim Luxembourg, on peut vous communiquer de bons résultats de l’allocation des ressources réunies à l’aide des clients(es) NATURATA lors de la dernière collecte de fonds fin 2017.

Bref rappel : lutte contre la pauvreté grâce à l’agriculture durable

Suite à l’afflux des réfugiés rwandais en 1994, la région du Sud-Kivu, touchée par des conflits et politiquement fragile, a connu une forte pression démographique – ceci sur un territoire où 70 % de la population vit de l’agriculture. En même temps, la déforestation causée par la coupe du bois de chauffage et l’exploitation peu équilibrée des terrains ont contribué à l’appauvrissement du sol, à la détérioration du climat et finalement à la dégradation des perspectives de rendement de l’agriculture.

C’est ici où interviennent les « Amis du Kivu », partenaire local de SOS Faim. Amis du Kivu entendent aider les populations locales à améliorer leur situation alimentaire de manière durable. Dans ce sens, même de petites sommes ont un grand effet. Ainsi, un râteau solide et performant ne vaut que 2,80 euros et avec 20 euros on peut installer un foyer amélioré pour protéger davantage l’écosystème régional (voir ci-dessous).
Mais avant d’utiliser ces outils ou appliquer de nouvelles techniques, les habitants du Sud-Kivu veulent acquérir des connaissances… Et Amis du Kivu les aide dans ce sens ! De nombreux progrès ont été accomplis dans ce domaine.

La création des effets multiplicateurs

Amis du Kivu est en train de finaliser des recherches-actions sur les différents types de fertilisation pour accompagner les agriculteurs dans l’usage de méthodes respectueuses de l’environnement. En outre, quatre journées champêtres et quatre visites d’échange d’expériences ont été organisées ces deux dernières années pour partager les bonnes pratiques agricoles.

L’accompagnement des coopératives pour s’organiser, se structurer et mener des activités génératrices de revenus se poursuit. Pendant l’année courante, cinq coopératives agricoles ont été immatriculées et inscrites au registre des sociétés coopératives, pendant que le même nombre dispose déjà des documents juridiques nécessaires pour s’inscrire. Et 24 coopératives agricoles sur 28 disposent d’activités génératrices de revenus leur permettant d’être plus autonomes.

Aperçu de la prochaine étape

L’ONG Amis du Kivu a débuté l’année 2017 par l’évaluation de son travail et l’élaboration d’une nouvelle planification stratégique pour 2017-2021. Ce plan propose de conduire des actions visant le « développement rural dans les provinces du Sud et Nord Kivu, respectueux de l’environnement, de façon durable et équitable ». Les deux premiers axes stratégiques concernent l’amélioration de la souveraineté alimentaire et la gestion équilibrée des écosystèmes dans les milieux ruraux dans les provinces du Sud et Nord Kivu.

Voilà la base pour la deuxième étape du plan quinquennal que NATURATA et SOS Faim ont lancé fin 2017. Cette étape mettra l’accent sur le travail de protection de l’environnement dans cette région pourtant si riche mais qui se détruit peu à peu à cause de l’activité humaine et des pratiques agricoles peu bénéfiques.

Amis du Kivu a été très active en 2017 dans la promotion du reboisement communautaire et de pratiques agroécologiques telles que l’agroforesterie et le compostage. En effet, de nombreux espaces ont été reboisés, des ménages ont été sensibilisés à l’usage modes de production respectueux de l’environnement. Mais de nombreux progrès restent à faire.
« On peut faire mieux »

Ensemble avec SOS Faim et Amis du Kivu, NATURATA veut aider à atteindre cet objectif.

Si vous voulez encore nous aider à aider, le rendez-vous est pris pour notre prochaine action de fin d’année pendant la saison festive de 2018-2019. Comme d’habitude, le coup d’envoi sera donné le 1er décembre…
On compte sur vous !

Les femmes jouent un rôle clé pour que la population échappe à la pauvreté
/

Communiqué par NATURATA et SOS FAIM Luxembourg

Publié le
mercredi 17 octobre 2018


Article de nos partenaires

NATURATA SA
SOS Faim
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires