Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Luxmobility, ville de Differdange, comptages automatiques, mesures de trafic, pollution atmosphérique, bruit ambiant, qualité de l’air, congestion du trafic, plan de mobilité, signalisation urbaine, transports en commun, usagers en ville, participation citoyenne, Airscan, Clean’Air, base de données, système Telraam, capteurs aux fenêtres, oreille électronique, capteur intelligent, reconnaissance d’images, science citoyenne
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Trafic, air, bruit : Differdange prend les mesures

Qualité de vie

Publié le
lundi 31 janvier 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Avec Luxmobility, la 3e ville du pays mène un programme intégré sur l’intensité du trafic, son impact sur la qualité de l’air et le bruit ambiant. Les capteurs comptent aussi sur les citoyens.

LuxMobility a développé et mis en œuvre différents services digitaux dont Clean’Air, qui permet par exemple aux employeurs d’évaluer la qualité de l’air dans et autour de leurs bâtiments. Des capteurs mesurent la concentration de différents polluants et sont combinés à un dashboard qui intègre et analyse les données en temps réel. Ce projet, déjà mis en place dans la commune de Differdange, fournit également des conseils en matière de mobilité, en permettant d’éviter les pics de pollution et donc d’avoir un impact positif sur la santé des collaborateurs ou des citoyens concernés.

Mais ce n’est pas tout ! « Outre la qualité de l’air et l’intensité sonore, nous mesurons le trafic au sein de la commune de Differdange ; il s’agit aussi d’analyser le niveau d’impact du trafic sur la qualité de l’air et les niveaux de bruit au sein de la commune », explique-t-on chez Luxmobility. « Nous utilisons de petits compteurs de trafic fournis par Telraam, qui est une initiative belge de Transport & Mobility Leuven, avec le soutien du Smart Mobility Belgium Fund du gouvernement fédéral ».

Votre fenêtre compte

« Les comptages de la circulation sont essentiels et constituent la base des solutions : des mesures pour les voitures, les grands véhicules, les transports publics, les cyclistes, les piétons… sont indispensables », explique le portail de Telraam.

Si les méthodes de comptage classiques sont onéreuses, limitées dans le temps et enregistrent rarement tous les modes de transport, des technologies offrent la possibilité de réaliser des comptages prégnants, de manière continue, multimodale, précise et efficace. Et c’est « la science citoyenne » qui entre en jeu.
/
Le système Telraam (littéralement, en néerlandais, la fenêtre qui compte) se charge des moyens techniques et des analyses, les citoyens rassemblent les données. Ces derniers sont accompagnés dans l’installation de leur propre compteur de circulation, un capteur totalement automatique. Ce matériel est installé à une fenêtre, à l’étage, avec vue et oreille électronique sur la rue.

Ces comptages sont envoyés en continu à une base de données centrale via WiFi. Le tout est mis à disposition des autorités, des chercheurs, des citoyens ou acteurs intéressés. Les « citoyens-compteurs » en apprennent ainsi beaucoup sur la circulation dans leur rue (les données sont accessibles sur une plateforme de données ouvertes en ligne) et apportent simultanément leur aide aux autorités grâce à des données qualitatives. On peut, sur ces bases, prendre… les mesures adéquates, concevoir ou améliorer les infrastructures, les feux de circulation, les plans de mobilité…
/

Combinaison de systèmes

/Luxmobility a donc aussi mis en œuvre le projet Clean’Air dans la commune de Differdange. Grâce aux capteurs fournis par Airscan, on peut mesurer la qualité de l’air dans les zones de mobilité potentiellement à risque.

« Notre tableau de bord permet de suivre les données produites par les capteurs de qualité de l’air et de mettre en place des solutions de mobilité adaptées à la situation locale », précise Airscan, dont le système combine capteurs (bluetooth, wi-fi, énergie solaire) implantés en bordure de chaussée ou sur le mobilier urbain, et intelligence artificielle.
/
« Les combinaisons d’algorithmes de reconnaissance nous permettent de surveiller le flux de trafic, la congestion, la vitesse moyenne, la classification des véhicules. Les données capturées en temps réel sont traitées et présentées sur un tableau de bord de gestion en ligne, consultable avec les données sur la pollution de l’air. Cela permet de suivre les effets de la pollution sur l’environnement ».

En combinant les systèmes, Luxmobility obtient une vision à 360 degrés sur les sources et les lieux de pollution de l’air ou par le bruit, pour identifier les problèmes de trafic et leurs conséquences, et ainsi proposer des pistes et solutions aux autorités compétentes.

Alain Ducat

avec Luxmobility, partenaire Infogreen

Photos/Illustrations : Telraam / Luxmobility / Airscan

Publié le
lundi 31 janvier 2022


Avec nos partenaires

LuxMobility, cabinet de conseil international, mobilité, transport durable en Europe, gestion du trafic, éducation, Comportement humain , accessibilité, gestion intelligente de la mobilité, sécurité routière, mobilité douce, logistique urbaine durable, gestion du stationnement, lutte contre le changement climatique
ville de Differdange, nature riche, et une vie culturelle et associative remarquable, Ville multiculturelle, Lasauvage, Oberkorn, Niederkorn, Differdange-Fousbann, croissance, environnement, développement durable, protection de l'environnement, Biergeramt
Qualité de vie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires