Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
SOS Villages d’Enfants, école Kokoro 2, droits de l’enfant, protection de l’enfant, formation, droits humains, solidarité, éducation de qualité, environnement inclusif, projet intégré d’éducation et de protection à l’école publique Kokoro 2, Bangui
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Réhabilitation, éducation et protection à l’école publique Kokoro 2

Droits humains & solidarité

Publié le
vendredi 30 juillet 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Début juillet, la chargée de programmes et responsable des projets d’aide d’urgence de SOS Villages d’Enfants Monde, Jeanne Le Guellec, était en mission en République centrafricaine pour faire le point sur les avancées du projet intégré d’éducation et de protection à l’école publique Kokoro 2, située en périphérie de Bangui.

/Démarré en octobre 2020, ce projet doit permettre à des milliers d’élèves, affectés par des années de guerre civile, de bénéficier d’une éducation de qualité dans un environnement sécurisé et inclusif. De retour au Luxembourg, Jeanne Le Guellec dresse un premier bilan.

Après une année marquée par la pandémie de Covid-19 et des mois d’escalade de la violence, « Bangui est une ville qui renaît, qui revit, mais chaque jour à 22h le couvre-feu nous rappelle la situation fragile et la vigilance qui doit être de mise » explique la responsable du projet au Luxembourg. Dès son arrivée à Bangui, pendant le trajet entre l’aéroport et le centre-ville, la pauvreté lui saute aux yeux. « On comprend pourquoi c’est le troisième pays le plus pauvre de la planète. En ville, on découvre un marché complètement désorganisé, beaucoup d’enfants qui y travaillent et beaucoup d’autres qui déambulent dans la rue. C’est une dure réalité ».

Animateurs communautaires et parents d’élèves engagés

Jeanne Le Guellec a rencontré une partie de l’équipe SOS, « une équipe vraiment courageuse, très motivée et très ancrée dans la communauté mais qui doit faire face au quotidien à bon nombre de difficultés qui la mettent sous pression, comme les régulières coupures d’électricité, de téléphone ou d’Internet ». Trois collaborateurs SOS se consacrent quotidiennement au projet de l’école Kokoro 2. Ils sont appuyés par cinq animateurs issus de la communauté, 15 personnes constituant les membres du Réseau Communautaire de Protection de l’Enfant, et une Association de Parents d’Élèves, tous très engagés. Lors de sa visite, Jeanne Le Guellec leur a dispensé des formations au cours d’échanges interactifs, animés et fructueux. Des parents d’élèves ont même réclamé des cours de gouvernance pour un jour pouvoir gérer l’école.

Nouvelles classes et résultats en progression

À Kokoro 2, le chantier avance bien et les réalisations sont de qualité. Trois nouvelles salles de classe ont été construites, douze ont été rénovées, toutes ont été équipées de mobilier, notamment de tables-bancs et de bureaux pour les enseignants, et de nouvelles latrines ont été installées. En raison de la pandémie, des seaux avec robinets pour le lavage des mains et des masques de protection ont été distribués et des formations ont été dispensées aux enseignants. À ce niveau, la situation semble maîtrisée. Côté éducation, des kits scolaires ont été remis à 1.070 enfants et des kits pédagogiques à la trentaine d’enseignants de Kokoro 2. « Nous avons atteint 90% des objectifs de la première phase de ce projet et on constate déjà que les résultats scolaires des enfants se sont nettement améliorés » dit la chargée de programmes de SOS Villages d’Enfants Monde qui explique que les enfants ont été renforcés en français et en maths.

Bibliothèques mobiles et clubs de lecture

Parmi les mesures phares mises en place, il y a les bibliothèques mobiles qui touchent plus de 1.000 élèves et dont l’objectif est de rehausser le niveau scolaire des enfants. Actuellement, elles sont intégrées à l’école qui compte 4 clubs de lecture, 2 de filles et 2 de garçons. Mais bientôt ces bibliothèques mobiles se déplaceront dans les communautés grâce aux cinq animateurs qui sillonneront les quartiers alentour, probablement à vélo. « L’idée serait de toucher aussi les élèves de Kokoro 1, autre école publique du quartier, qui étudient dans un contexte encore plus difficile ».

1.000 kits scolaires à l’horizon de la rentrée

Faire rayonner les bibliothèques mobiles, renforcer le suivi scolaire à la maison, aider les enfants les plus défavorisés… les défis sont nombreux à l’horizon de la rentrée scolaire d’octobre pour laquelle est prévue une nouvelle distribution de sacs et kits pour 1.000 élèves supplémentaires. Priorité sera aussi donnée à la poursuite du renforcement des enseignants et des membres des structures communautaires, à la sensibilisation aux droits de l’enfant, à la protection de l’enfant et à la gestion de cas ainsi qu’à la formation des formateurs.

Sécuriser d’autres écoles du quartier

En attendant, l’heure est au démarrage de la phase 2 du projet. Jeanne Le Guellec parle de l’urgence qu’il y a à sécuriser l’enceinte de l’école en installant une clôture. Depuis que SOS Villages d’Enfants soutient l’école Kokoro 2, elle est devenue une « école phare » et attire toujours plus d’élèves. Mais si on ne s’occupe pas également des autres écoles du quartier, de nouveaux problèmes se poseront, les effectifs risquant d’exploser à Kokoro 2. D’où la demande de soutien accru émanant des partenaires locaux du projet. Initialement prévu pour 16 mois, il devrait se prolonger jusqu’à fin mars 2022 alors que les activités ont été retardées en début d’année par l’escalade de la violence. Deux mois de plus pour bien mettre en place les choses.

*Cofinancé par le Ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, ce projet bénéficie du soutien de la Fondation ATOZ, placée sous l’égide de la Fondation de Luxembourg.

Pour plus d’informations : www.sosve.lu
Légende photo : 2_Eleves_école_publique_Kokoro2_Bangui_RCA_(c)_Leonid Elancy Doyo Gbaguyna

Publié le
vendredi 30 juillet 2021


Avec notre partenaire

SOS Villages d'Enfants Monde
Droits humains & solidarité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires