Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
droits humains, solidarité, SOS vilages d’Enfants Monde, protection de l’enfance, lutte contre la précarité, engagement, santé, éducation, résilience, objectifs de développement durable, dons, sensibilisation
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Rapport d’activités 2019 de SOS Villages d’Enfants Monde

Droits humains & solidarité

Publié le
vendredi 22 mai 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En cette période de doutes et de questionnements, le rapport annuel 2019 de SOS Villages d’Enfants Monde apporte une note rassurante à l’association. Le document a été présenté par la Présidente Marjolijne Frieden et la Directrice Sophie Glesener lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue comme prévu le 19 mai mais en petit comité et à distance.

« Un bilan annuel plein d’espoir et d’optimisme, deux valeurs qui doivent continuer à nous porter en dépit des temps difficiles que nous vivons » ont tenu à souligner les représentantes de l’association tout en remerciant donateurs, partenaires, parrains et Ami(e)s SOS pour leur générosité et leur fidélité.

Si l’actualité et les retombées de la crise du Covid-19 ont été abordées lors de l’AG avec notamment les nouveaux défis et les énormes besoins pour la poursuite des programmes, il a surtout été question de 2019, année toute particulière pour SOS Villages d’Enfants Monde qui a fêté ses 45 ans.

7,1 millions d’euros

En 2019, SOS Villages d’Enfants Monde a recueilli 7.138.247 euros (+11% par rapport à 2018) grâce au Ministère des Affaires étrangères et européennes (2,44 millions d’euros de fonds en gestion), aux communes, à l’Institut de la Banque Européenne d’Investissement, aux fondations, aux marraines/parrains SOS du Luxembourg via leurs 4.116 parrainages d’enfants et de Villages SOS dans 103 pays (1,57 million d’euros), aux donateurs et partenaires sans oublier les legs, successions et autres donations. L’association a pu compter sur la générosité de 286 sociétés, 40 organisations, 23 institutions publiques et 4 fondations.

28 projets financés dans 17 pays

Dans 17 pays, SOS Villages d’Enfants Monde a soutenu plus de 29.300 enfants et adolescents et 6.500 adultes à travers 28 projets parmi lesquels des projets axés sur les droits, la protection, la prise en charge et l’éducation des enfants (Cap-Vert, Equateur, Népal, Niger, Ouganda, Russie).

Bilan positif des PACOPE à mi-parcours

Sur le terrain du développement, avec le MAEE (Accord-Cadre 2017-2021), l’association a géré un programme qui épaule des enfants vulnérables et des familles à risque en Ouzbékistan ainsi que 12 Programmes PACOPE en Afrique de l’Ouest (Guinée, Mali, Niger, Sénégal) qui, à mi-parcours, présentent un bilan positif tant au niveau d’une prise de conscience en matière de protection de l’enfant qu’au niveau de l’amélioration de la situation économique des familles. Ils ont aussi permis à deux autres projets de voir le jour, au Niger (aménagement de sites maraîchers par des collectifs de femmes) et au Mali (protection d’enfants touchés par des conflits intercommunautaires et déplacés).

Protection des enfants en danger

Huit programmes d’aide d’urgence et de réhabilitation dont certains ont bénéficié du soutien du MAEE et de l’Institut BEI ont permis aux équipes sur le terrain de porter assistance à des familles victimes de catastrophes naturelles (Indonésie, Mozambique) et de protéger des enfants vivant en zones de conflits, déplacés ou réfugiés au Moyen-Orient (Irak, Liban, Syrie), en Colombie (soutien de jeunes et de familles du Venezuela) et en Afrique subsaharienne (Mali, Tchad). Ces programmes ont mis l’accent sur la protection, la santé mentale, l’éducation, la réunification des familles et le renforcement de leur résilience.

2.500 personnes sensibilisées au Luxembourg

SOS Villages d’Enfants Monde a intensifié son travail d’éducation au développement durable et renforcé les liens avec ses partenaires en organisant 75 activités et en sensibilisant 2.500 personnes au Luxembourg. Elle a poursuivi l’ambitieux programme « En route vers le monde de demain » et a mis en perspective les Droits de l’Enfant par rapport à l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Renforcer les partenaires

En raison de la crise sanitaire et des crises économiques et sociales qu’elle engendre, les défis sont immenses pour les communautés les plus vulnérables. SOS Villages d’Enfants Monde est mobilisée pour renforcer ses partenaires sur le terrain, atténuer les effets de la crise sur les bénéficiaires de ses programmes et répondre à de nouveaux besoins dans d’autres pays. « Nous devons être lucides mais rester optimistes, fermement engagés à aller de l’avant pour la cause des enfants les plus fragiles » lit-on en préface du rapport annuel. Partout, la solidarité doit être au rendez-vous, ici et ailleurs, au niveau local et au niveau mondial.

Découvrez notre rapport d’activités dans son intégralité, en français ou en anglais ici.
(Légende photo : De jeunes élèves du Jardin d’Enfants SOS de Conakry en Guinée © Archives SOSVEM)

Publié le
vendredi 22 mai 2020


Article de notre partenaire

SOS Villages d'Enfants Monde
Droits humains & solidarité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires