Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Mobility Management : planifier et encadrer pour avancer
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Mobility Management : planifier et encadrer pour avancer

Mobilité

Publié le
jeudi 22 septembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le management de la mobilité peut contribuer à l’accessibilité et à l’attractivité d’une entreprise ou d’une zone d’activités. Exemple avec Schroeder et Associés au ParcLuxite – Roeser.

/Le Mobility Management entend promouvoir des transports durables et gérer la demande de transport, tout en sensibilisant aux attitudes, comportements et bonnes pratiques, des individus comme des entreprises. « On peut agir sur les infrastructures et les adapter, et c’est en général nécessaire. Mais en amont, il faut des mesures ‘soft’, comme l’information et la communication, l’organisation des services et la coordination des actions des différents partenaires, par exemple les administrations étatiques ou/et communales, les promoteurs de zones d’activités, et les entreprises qui occupent déjà ou sont appelées à occuper un zoning ». Daniel Baum et Luca Minelli, ingénieurs et aménageurs-urbanistes, forment le noyau de l’unité Mobility Management au sein du bureau Schroeder et Associés, dont les compétences se retrouvent fréquemment dans l’élaboration, la conception ou l’accompagnement de projets – PAP, nouveaux quartiers, zones d’activités, etc – où la mobilité est un levier incontournable.

« Un Mobility Management bien mené peut contribuer à une augmentation de l’accessibilité et de l’attractivité d’une entreprise ou d’une zone d’activités : rationalisation de l’espace, gestion du temps, amélioration des flux individuels et collectifs, réduction des coûts, amélioration de l’image, promotion de la santé et du bien-être au travail, motivation et satisfaction des collaborateurs. Dans la stratégie nationale (PNM2035), le Mobility Management représente un outil porteur d’innovations, qui peut aider à atteindre les objectifs fixés. Chaque porteur de projets (entreprise, commune…) peut mettre en œuvre des mesures concrètes, souvent simples mais surtout efficaces, pour se doter d’un plan de mobilité cohérent. »

Intégrer et coordonner

/Le bureau Schroeder et Associés a toutes les compétences en interne, souvent impliquées dans des projets en cours et disposant de contacts directs. Et l’unité Mobility Management se pose en facilitateur. « Chaque entreprise et chaque zoning devraient thématiser la mobilité comme facteur économique. C’est aussi important pour l’employé, dans le choix de son entreprise et lieu de travail », souligne Luca Minelli. « Le Mobility Management est évidemment plus efficace lorsqu’il est intégré dès le début, par exemple la planification d’un nouveau site. Mais il peut aussi améliorer et optimiser les sites déjà implantés. Dans tous les cas, il faut partir d’une analyse complète de l’existant, mener une enquête approfondie pour intégrer tous les critères, dans une approche ‘bottom-up’. Et une analyse prospective tiendra compte de l’évolution des besoins, des formes de déplacement, des possibilités multimodales, des impératifs logistiques, des interconnexions… On peut aussi mutualiser les solutions, à l’échelle d’une zone par exemple, pour rencontrer les besoins observés dans plusieurs entreprises. »

Pour élaborer des mesures, il est important d’intégrer tous les acteurs et d’assurer la coordination. « Souvent, la commune est maître d’ouvrage du projet qui implique d’autres acteurs publics et des acteurs privés. On doit pouvoir développer et mettre en place ensemble des mesures adéquates pour ne pas créer des solutions d’îlot. On s’aperçoit aussi, dans le cas de la préparation d’une zone d’activités par exemple, qu’un tel processus permet à la commune et aux entreprises de mieux se connaître, ce qui s’avère souvent avantageux pour les deux côtés, et ce bien au-delà des thèmes de la mobilité ».
/

Schroeder 2020, un case study

L’équipe Mobility Management de Schroeder et Associés a travaillé dès 2018 sur le case study du ParcLuxite à Roeser où l’entreprise s’est installée. « Le plan Schroeder 2020 qui a guidé la planification de notre nouveau siège accordait une importance majeure à la mobilité. Il fallait aborder ces questions le plus tôt possible dans la réflexion générale. Un ‘mobility manager’ a été désigné et, dès le départ, il était important d’impliquer les employés dans le projet. »

Ateliers et réunions d’information se sont succédés pour aborder le stationnement, la mobilité douce, les transports en commun, la multimodalité… Un questionnaire à l’ensemble des collaborateurs a permis de cerner les besoins et les attentes, les suggestions et les possibles évolutions de comportement aussi. « Vu l’absence de transport en commun sur le site en développement au moment de l’arrivée de S&A sur le ParcLuxite, il fallait trouver des solutions pour offrir aux employés une flexibilité maximale, afin qu’ils puissent choisir leur mode de déplacement favori, combiner les moyens, sachant que le mode de transport peut changer d’un jour à l’autre ou d’une semaine à l’autre, selon les besoins personnels, l’agenda professionnel, les conditions météo…  »
/
Des mesures ont émergé, comme une navette S&A entre le P+R Kockelscheuer et le ParcLuxite. Une application permet de bénéficier d’une organisation à la fois sur mesure et collectivement efficace ; un système d’overbooking et de libération des emplacements par les abonnés offre la possibilité de réserver spontanément, à la journée, et une prime de motivation s’applique à ceux qui libèrent leur emplacement. Les groupes de covoiturage sont encouragés par un parking garanti sur site. Un système de boîte à clés électronique facilite l’usage d’un véhicule d’entreprise en cours de journée… En parallèle, les locaux se sont équipés d’emplacements pour les vélos et trottinettes, de bornes de recharge pour le e-cars et les deux roues, d’emplacements motos. Des vestiaires, avec casiers et douches, incitent à la mobilité active et douce, pour les cyclistes ou les sportifs.
/

Une zone, un hub

Le Mobility Management chez S&A s’est nourri de détails, d’informations régulières, de solutions innovantes, qui, combinés, trouvent leur cible. « La souplesse du système ainsi géré permet de déplacer 200 personnes en n’utilisant que 160 emplacements. Deux ans après le déménagement à Kockelscheuer, le monitoring régulier par le Mobility Manager reste un élément primordial pour les anciens employés, et un critère de choix pour aider les nouveaux arrivés à trouver leur mobilité optimale. »
/
S’y est ajouté un effet de zoning. « La commune de Roeser a lancé un Mobility Management à l’échelle de la zone et de ses extensions afin de préparer le terrain pour l’arrivée prochaine de nouvelles entreprises. Un des premiers résultats de cette action est l’introduction d’une ligne de bus publique sur site : l’AVL20 relie la zone aux P&R Stade et Howald, la gare de Howald et la gare centrale, avec une cadence de 10-20 minutes ». Le parking ParcLuxite qui dessert la zone fonctionne comme un hub et apporte des possibilités supplémentaires de stationnement pour les entreprises et les visiteurs. « Il y a des choses à faire, avec les hubs de mobilité, les infrastructures partagées, les réflexions communes, les approches coordonnées. Le Mobility Management apporte une vraie valeur ajoutée ». Et d’autres mesures et actions pourront venir s’ajouter à l’existant, en suivant les besoins exprimés et l’évolution des infrastructures.

Réalisé pour Schroeder et Associés, partenaire Infogreen
Extrait du dossier du mois « 2035 : Lëtz go ! »

Publié le
jeudi 22 septembre 2022


Avec notre partenaire

Schroeder & Associés SA, activités d'ingénieurs-conseils, ingénierie, structure, infrastructure, services, construction durable, réglementations, développement durable
Mobilité
Publi-reportage
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires