Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
environnement, pollution, commune de Mamer, pollution des sols, déchets plastique, emballages, « Grouss Botz », nature, protection, sensibilisation, déchtes, limiter ses déchets, énergie, mobilité
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Mamer « Grouss Botz » 2021

Green Planet

Publié le
lundi 19 avril 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pandémie oblige, la « Grouss Botz » (le Grand Nettoyage » - une tradition à laquelle se plient habitants et associations de nombre de communes luxembourgeoises depuis quelques décennies déjà) a dû revoir sa copie pour l’édition 2021.

Franc succès pour cette édition spéciale avec plus de 200 participants

Annulée l’année passée, l’édition spéciale Covid de 2021 a connu un énorme succès auprès de la population Mameroise. Cette année, au lieu du traditionnel rendez-vous collaboratif, les groupes se sont rendus séparément et répartis sur deux semaines à la chasse aux détritus.

Plus de 200 personnes réparties en une trentaine de groupes ont participé à l’événement organisé par la commune, sa Commission de l’énergie et de l’environnement et le Service de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mobilité (SEEM). Un record.

En tout 33 tournées avaient été proposées aux groupes. Parmi les participants se trouvait aussi une classe de maternelle, plusieurs partis politiques, la Maison des jeunes de Mamer ainsi que les scouts et bien évidemment des familles et groupes d’amis ont pris part à cette « Grouss Botz » pas comme les autres.

Le butin des collecteurs de déchets est impressionnant. Du 20 mars au 4 avril, au total ½ tonne de déchets ont été enlevés le long des routes et des chemins, à commencer par toutes sortes d’emballages jusqu’aux pneus de voitures en passant par le bois, le métal et les sachets en plastique.

Malheureusement, les Grands Nettoyages, qui sont organisés annuellement dans la plupart des communes luxembourgeoises sont devenus nécessaires à cause du phénomène désolant du littering (déchets sauvages).

Se débarrasser de ses déchets dans la nature parait être un geste anodin mais n’est pas sans conséquences. Ils y restent longtemps, parfois même des milliers d’années et polluent les milieux naturels avant de finalement se dégrader… ou d’être ingurgités par les animaux. Les océans souffrent de l’invasion de déchets plastique. Un sac en plastique nécessite 450 ans avant d’être dégradé (en microparticules), une canette (aluminium ou acier) ou un pneu jusqu’à 100 ans. La dégradation du verre est estimée à environ 5000 ans. Un mégot de cigarette ou un chewing-gum auront une durée de vie dans la nature pouvant aller jusqu’à cinq ans. Les déchets, en dehors du fait de souiller la nature, contribuent aussi à polluer les sols, l’eau ou représentent une menace pour la biodiversité. Par conséquent, la commune de Mamer lance un appel à limiter ses déchets et à ne pas les jeter dans la nature. Outre le fait de souiller l’environnement et fidèle au principe du pollueur/payeur, le contrevenant risque également une amende sévère s’il est pris en flagrant délit…

Le collège échevinal :

GiIles Roth, bourgmestre
Roger Negri, échevin
Luc Feller, échevin

/
/

Publié le
lundi 19 avril 2021


Article de notre partenaire

commune de Mamer, environnement, écologie, développement durable, nature, forêts, parcs, lieux de détente, sentiers auto-pédestres, pistes cyclables, aires de jeux, sports, des terrains multisports
Green Planet
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires