Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
SuperDrecksKëscht, produits chimiques, Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, prise en charge, traitement des produits chimiques, recyclage, sécurité, santé, environnement, développement durable, gestion des déchets, écologie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les produits chimiques à la Superdreckskëscht : prise en charge et traitement en toute sécurité

Santé-Environnement

Publié le
mercredi 30 octobre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans le cadre de la campagne « Lieux de travail sain » 2018-2019 de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), une visite de journalistes a été organisée à la SuperDrecksKëscht à Colmar-Berg. Cette visite avait pour thème la prise en charge et le traitement des produits chimiques.

Les rayonnages de conteneurs hermétiquement fermés et de différents emballages prêts au recyclage s’étirent le long de multiples couloirs d’un hall de 5 500 m2. Dûment étiquetés en fonction du danger que représentent les produits, les récipients, fûts et conteneurs présentant un danger potentiel sont sous haute surveillance : des détecteurs de fuite et de fumée ont été installés et des pompes sont prêtes à entrer en action, explique le directeur du site, Klaus Schu. Par ailleurs, les produits sont stockés de manière à assurer la sécurité. Ainsi, les produits toxiques et les produits inflammables ne sont pas entreposés ensemble.

Dans le cas d’inconnues, des tests chimiques sont effectués pour répartir le plus finement possible les produits et leur assurer le meilleur recyclage, tout en garantissant la santé et la sécurité.

Après le traitement adéquat, la SuperDrecksKëscht achemine les produits usagés vers les installations de recyclage à proprement parler. La société emploie actuellement 85 salariés, qui reçoivent tous une formation appropriée. Elle dispense également de nombreuses formations puisque 800 à 1000 personnes sont formées tous les mois.

La SuperDrecksKëscht compte également un laboratoire où sont effectuées des analyses sur des échantillons : calorimètre, dilution, photomètre, électrode, infrarouge et rayons X entrent en jeu. Plus de 15 000 contrôles sont ainsi effectués par an. Ils permettent entre autres de déceler une radioactivité éventuelle ou encore de mesurer les CFC/HC présents dans la mousse de polyuréthane des frigos.

Rappelons que la SuperDrecksKëscht au Luxembourg, ce sont des actions du ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable avec l’aide des communes, de la Chambre des Métiers et de la Chambre de Commerce dans le cadre de la gestion nationale des déchets. Dans le cadre du plan national de gestion des déchets et du plan national pour un développement durable, elle a pour tâche de veiller à une gestion écologique préservant les ressources énergétiques et matières premières.

Communiqué Interpub

Publié le
mercredi 30 octobre 2019


Article de notre partenaire

SuperDrecksKëscht®, économie circulaire
Santé-Environnement
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires