Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Sensilla IAQ Index, SAVI, mesure de la qualité de l’air, présence d’agents pathogènes, retour au bureau en toute sécurité, capteur breveté, risque de propagation d’un virus, analyse des données environnementales
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les indices de référence pour une qualité d’air intérieur saine

Santé-Environnement

Publié le
vendredi 14 janvier 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Sensilla Airborne Virus Index (SAVI) : l’indice pour détecter le taux de propagation d’un virus dans l’air. Et Sensilla IAQ, index capable de définir la qualité d’air d’une pièce.

Notre SAVI (Sensilla Airborne Virus Index) combine les recherches faites par l’université de Boulder au Colorado avec nos propres capteurs et les technologies adaptées, dans le but de détecter le taux de propagation d’un agent pathogène dans l’air.

Nous sommes donc en mesure de qualifier le risque de propagation d’un virus, telle que la grippe ou la SARS-CoV-2, par exemple.

Pour assurer un retour au bureau en toute sécurité

Cet index prend en considération des facteurs importants, tels que le taux d’occupation de l’espace, sa superficie, la qualité d’air ainsi que le système de ventilation et indique une valeur entre 0 (Excellent) et 100 (Critique).

SAVI s’adapte aux caractéristiques de chaque pièce pour garantir la plus grande précision possible.

Avec une analyse des données en temps réel, cet indice permet d’agir directement face aux risques de propagation d’un virus pathogène présent dans l’air.

« Sensilla IAQ index »

L’environnement dans lequel nous vivons fait face à un changement constant. Aujourd’hui, malgré le développement des nouvelles technologies, il est toujours difficile de prédire avec précision les prévisions de la pollution de l’air. C’est le cas pour l’air extérieur, mais également pour l’air intérieur où nous passons plus de 90% de notre temps.

Les causes de la pollution de l’air intérieur sont moins explicites. Et même si les bâtiments et les matériaux utilisés en sont les premières causes, la qualité de l’air extérieur joue également un rôle significatif pour la qualité de notre environnement intérieur. C’est là que vont intervenir les nouvelles technologies qui proposent une analyse et une surveillance continue. Ces capteurs permettront de détecter les polluants en question pour que nous puissions réagir et proposer des solutions concrètes.

Mesurer la qualité d’air intérieur reste toutefois très challengeant en raison des multiples polluants présents dans l’air. Nos réactions ne seront pas les mêmes pour un pic de CO2 que pour un pic de particules fines ou encore de composants organiques volatils, par exemple.

Mais parfois, nous avons juste besoin de savoir si la qualité d’air que nous respirons est saine ou non, sans trop de détails.

Notre solution, c’est Sensilla IAQ index. Inspiré par l’index de qualité d’air de l’Agence de Protection de l’Environnement, Sensilla adapte ses mesures à la qualité d’air intérieur et met en place des alertes de sécurité en partant du seuil recommandé par l’Organisation mondiale de la santé.

Notre Sensilla IAQ index est capable de définir la qualité d’air d’une pièce équipée d’un capteur qui s’adapte à notre technologie, en utilisant un code couleur, un système lumineux, ainsi qu’un nombre allant de 0 (Excellent) à 100 (Mauvais). Cela permet de voir rapidement et précisément dans quelles pièces la qualité d’air est saine, ainsi que les pièces nécessitant un plan d’amélioration.

Après tout, si nous ne connaissons pas le problème, nous ne pouvons le résoudre.

Sensilla, partenaire Infogreen

Publié le
vendredi 14 janvier 2022


Santé-Environnement
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires