Le rôle des renaturations de cours d'eau pour contrer le dérèglement climatique

Le rôle des renaturations de cours d’eau pour contrer le dérèglement climatique

Les renaturations ainsi que les mesures hydromorphologiques ont pour objectif de corriger les différentes interventions humaines qui ont dégradé ou artificialisé les cours d’eau au fil des années.

L’artificialisation des berges, la construction de barrages ou d’autres obstacles, l’altération de la morphologie et des caractéristiques physiques des cours d’eau dégradent la qualité de l’eau et aggravent la vulnérabilité face aux défis du dérèglement climatique. Avec les effets du changement climatique qui se font ressentir de plus en plus au Luxembourg, les cours d’eau rencontrent une multitude de pressions, dont notamment des pluies diluviennes et inondations d’une part et des périodes de sécheresse d’autre part.

Les renaturations constituent un moyen efficace pour que les cours d’eau artificialisés retrouvent des caractéristiques proches de leur état naturel afin de les rendre nettement plus résilients face au changement climatique. Un cours d’eau naturel, ou proche de l’état naturel, constitue un habitat essentiel pour de nombreuses espèces de la faune et de la flore aquatique et permet ainsi de préserver la biodiversité. Une diversité d’écoulements, entraînée par différents éléments structurels, peut offrir un refuge pour les poissons et d’autres espèces pendant des périodes de chaleur, tandis que des arbres ou arbustes le long des berges, créent de l’ombre et ralentissent significativement le réchauffement de l’eau.

Des berges naturelles, ainsi que des bandes rivulaires de part et d’autre, fournissent au cours d’eau la possibilité de se développer librement, d’exprimer une dynamique naturelle et d’absorber une partie des hautes eaux en période de crue, ce qui entraîne une réduction des dégâts occasionnés.

Depuis quelques années, l’Administration de la gestion de l’eau est engagée dans un programme ambitieux de remise en état naturel des rivières luxembourgeoises avec la réalisation des mesures hydromorphologiques prévues dans le cadre des plans de gestion des districts hydrographiques. Un projet phare a été réalisé dans la vallée de la Pétrusse à Luxembourg-ville qui est documenté dans une publication disponible ici.

Communiqué par l’Administration de la gestion de l’eau

Article
Communiqué
Publié le vendredi 29 septembre 2023
Partager sur
Nos partenaires