Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
produits d’investissement axés sur la durabilité, durabilité, rôle du Luxembourg dans la transition vers la finance durable, investissements des secteurs public et privé, économie mondiale plus durable et inclusive, problématiques environnementales ou sociales, Grant Thornton Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le rôle des banques dans la durabilité

RSE

Publié le
lundi 16 août 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Combien de fois vous êtes-vous demandé où et comment est investi votre argent ? Quel est l’impact de vos investissements, positif ou négatif, pour qui et pour combien de temps ?

D’une part, nous savons que les générations X et Y constituent le groupe principal d’investisseurs qui aspirent au changement. Ces investisseurs cherchent à réaliser des investissements ayant un sens, un objectif, un impact. En particulier, les investissements qui contribuent à la résolution de problématiques environnementales ou sociales et à la diminution des impacts négatifs. D’autre part, si l’on considère la fonction très large des établissements de crédit qui consiste à emprunter et prêter de l’argent, on peut comprendre le rôle important que jouent les banques pour faire progresser et réorienter ces actifs traditionnels vers des investissements responsables et durables.

Dans la pratique, les banques se sont engagées stratégiquement au fil des ans en faveur de la durabilité et de la promotion du développement durable. C’est bien avant l’entrée en vigueur des nouvelles exigences réglementaires de l’UE que les banques se sont souciées de la responsabilité des entreprises et des préoccupations liées au développement durable. Elles ont compris l’intérêt de cette démarche, même s’il leur a fallu des années d’efforts pour intégrer concrètement les principes de durabilité dans leur culture et leurs stratégies d’affaires. En réalité, les banques ont été parmi les toutes premières organisations à divulguer des informations sur les performances en matière de questions non-financières, ESG, de durabilité, etc. Par exemple, la Banque Européenne d’Investissement (BEI), à l’instar d’autres banques, rend compte de ses performances depuis 2005. La grande majorité des banques de l’UE ont commencé à s’intéresser aux problématiques liées à la durabilité à partir de 2010.
/
Le Luxembourg compte actuellement 125 banques et se classe parmi les meilleurs centres financiers verts du monde selon le Global Green Finance Index (GGFI 7, 2021), qui mesure la façon dont ceux-ci contribuent à la création d’une économie mondiale plus durable et inclusive. Le Luxembourg se classe deuxième dans l’UE en matière d’adoption de la finance durable et sixième au niveau mondial pour la qualité de ses services et produits financiers verts. En 2007, la BEI a coté la première obligation verte au monde à la Bourse de Luxembourg. Aujourd’hui, 14 ans plus tard, la Luxembourg Green Exchange célèbre sa 1000e obligation durable, avec plus de 500 milliards d’euros investis dans des projets verts ou sociaux.

Il est évident que le rôle du Luxembourg dans la transition vers la finance durable est essentiel, ce qui explique les efforts continus au niveau national pour mettre en place une stratégie cohérente de finance durable tirant parti des investissements des secteurs public et privé. En conséquence, chaque acteur du secteur financier devient de plus en plus actif et notamment les banques.
/
Enfin, et c’est important de le souligner, nous pouvons nous inspirer de plusieurs banques, petites et grandes, qui proposent une gamme de produits d’investissement axés sur la durabilité avec un taux de rendement compétitif et une fiscalité faible.
Nous constatons que les banques cherchent à prouver leurs pratiques responsables, à minimiser leur exposition au greenwashing, à améliorer la transparence - tant au niveau de l’entreprise que des produits - par le biais d’informations non financières, tout en respectant des lignes directrices largement acceptées telles que les Principes pour une banque responsable (PRB) et en jouant un autre rôle important mais stimulant, celui d’exemple pour les investisseurs et leurs bénéficiaires.

Fani Xylouri, Sustainability Services & Impact Reporting Manager Grant Thornton Luxembourg
Contact : fani.xylouri@lu.gt.com
Photo : Grant Thornton partenaire Infogreen

Article tiré du dossier du mois « Tellement de raisons d’agir ! »

Publié le
lundi 16 août 2021


Article de notre partenaire

services d'audit et d'assurance, processus d'affaires, financement des entreprises, investisseurs, services de fonds, services fiscaux, conseils techniques, industrie, engagement communautaire, Notre Responsabilité Sociale d'Entreprise (RSE), changements positifs
RSE
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires RSE


Nos partenaires RSE

Nos partenaires