Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
CFL, chemin de fer, construction, pont, ferroviaire, architecture, projet, déplacement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le pont OA14 progresse toujours

Architecture & construction

Publié le
lundi 9 mai 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Avec l’installation des derniers éléments de l’arc supérieur, une autre étape importante du montage de l’ouvrage d’art OA14, prémonté aux abords de l’autoroute A3, a été franchie.

La construction de cette nouvelle ligne s’inscrit dans le programme des travaux d’extension et de modernisation des CFL. L’ajout de capacités sur ce tronçon particulièrement fréquenté permettra d’améliorer la qualité des services offerts aux clients à destination ou en provenance du sud du pays, voire du sillon lorrain.

À terme, l’OA14 construit dans le cadre du projet de la nouvelle ligne ferroviaire de 7 kilomètres entre Luxembourg et Bettembourg, sera l’un des plus grands ponts ferroviaires du type « bow string » en Europe.

Les 36 éléments des arcs en place

Entamés à la mi-octobre 2021, les travaux de montage et de soudage des arcs au niveau de l’ouvrage d’art OA14 aux abords de l’autoroute A3 ont bien avancé. Ainsi, une nouvelle étape marquante du pont d’une portée de 200 mètres a pu être finalisée ce week-end dernier avec la pose des deux derniers des 36 éléments en total, qui formeront les deux double-arcs du pont. Après la finalisation de l’arc inférieur en janvier 2022, les clés d’arcs de l’arc supérieur, deux éléments caisson de 14,4 mètres de longueur et de 2 mètres de hauteur, sont maintenant également en place pour ainsi définir la silhouette finale du pont.

/

Pour la mise en place des pièces maitresses de presque 40 tonnes à leur emplacement définitif à une hauteur de plus de 42 mètres, deux grues de 300 tonnes ont été installées et placées précisément la veille. Un travail de cette envergure requiert une bonne coordination et collaboration de toutes les personnes sur place, que ce soit au sol ou dans les nacelles en hauteur. Dans une première étape, les éléments ont été levés à l’aide des grues et posés au millimètre près. Une fois provisoirement installés, ils ont été clamés après le contrôle géométrique de leur emplacement suivant le plan de montage. La mise en place s’est faite en 4 heures grâce au travail coordonné de l’équipe de 20 soudeurs, de 6 monteurs, ainsi que de gestionnaires de projet sur place.

Les prochaines étapes

Suite au montage des arcs, restent à souder ces caissons d’arc de l’intérieur et de l’extérieur, ainsi que les parties supérieures des suspentes se greffant aux amorces des arcs inférieurs. À la mi-juin, les palées provisoires, soutenant actuellement toute la structure métallique des deux double-arcs et ses 24 suspentes dans une hauteur de 38 mètres, seront enlevées. À partir de septembre se réalisera le vérinage du pont en 9 étapes à sa hauteur de transport avec l’enlèvement simultanée des palées sous les deux tirants. Le ripage, pendant lequel le pont de 5.850 tonnes (poids sans tablier bétonné) sera transporté au moyen de KAMAGS sur son emplacement définitif à travers l’autoroute A3, aura lieu en octobre 2022.

CFL, partenaire Infogreen
Photos : ©CFL

Publié le
lundi 9 mai 2022


Avec notre partenaire

CFL Société nationale des Chemins de fer luxembourgeois
Architecture & construction
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires