Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Vollekskichen, CNDS, solidarité, restaurant à égalité de chances, repas équilibrés, lieu de rencontre, éinsertion dans la société, cantine populaire, Comité National de Défense Sociale (CNDS)
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La solidarité au quotidien au sein de la Vollekskichen

Économie sociale et solidaire

Publié le
lundi 13 janvier 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Comité National de Défense Sociale (CNDS) œuvre depuis 1967 au service des personnes les plus démunies du Luxembourg.

Les activités de l’association sans but lucratif reconnue d’utilité publique s’articulent autour de trois grands thèmes : le logement, le travail et l’aide aux personnes toxicomanes. Les buts principaux du CNDS sont la réinsertion dans la société ainsi que la prévention de la marginalisation des personnes les plus socialement défavorisées. Pour citer un exemple concret de ce travail social, dès le début des années 1980, l’association a mis sur pied une cantine populaire sous la dénomination « Vollekskichen ». Si la dénomination est restée la même, le lieu a entre-temps changé. Aujourd’hui, la Vollekskichen accueille quotidiennement une bonne centaine de personnes au 14, rue du Puits à Luxembourg, un bâtiment mis à disposition par la Ville de Luxembourg.

Dans un environnement agréable et une ambiance chaleureuse, la Vollekskichen est un lieu de rencontre qui offre des repas équilibrés à sa clientèle plutôt mixte. Avant tout, la population cible prioritaire de la Vollekskichen est composée de personnes à revenu modeste ayant besoin d’un repas équilibré chaque jour de la semaine. La raison de la précarité de la personne n’est pas d’une grande importance concernant l’accès au repas, mais est prise en compte au niveau de la demande d’accompagnement social.

Tenant compte du fait que la Vollekskichen joue un rôle important en tant que facilitateur d’intégration et d’inclusion dans le quartier de Bonnevoie, le public cible secondaire est composé des habitants du quartier de Bonnevoie et des gens qui y travaillent. Ce n’est que par cette mixité de population que la Vollekskichen peut jouer le rôle d’un restaurant à égalité de chances. La Vollekskichen est ouverte 7 jours sur 7, soit 365 jours par an. En semaine, le restaurant est ouvert pour le déjeuner et le dîner. Le week-end et les jours fériés, la cuisine reste fermée le soir, mais il y a possibilité d’emporter le repas.

En résumé, on peut dire que la solidarité caractérise des personnes qui choisissent ou ressentent la nécessité morale d’assister une autre personne et réciproquement. Depuis 2018, et ceci à l’initiative de quelques étudiants de l’Université du Luxembourg, un autre bel exemple de solidarité au quotidien a vu le jour avec le projet « Caffé Sospeso » suivant le principe du pay 2, give 1. Autrement dit, celui qui vient manger à la Vollekskichen et qui souhaite payer plus que le prix modeste demandé, pourra mettre l’argent dans la tirelire prévue à cet effet. L’argent ainsi récolté servira à financer le café ou le repas d’une personne sans ressources financières. Un geste simple, mais solidaire.

/

Raoul Schaaf, directeur de la CNDS
Photos : Anne-Sophie Lindström

Article tiré du dossier du mois « Solidaire. Sociale. Sociétale »

Publié le
lundi 13 janvier 2020


Article de notre partenaire

CNDS - Comité National de Défense Sociale
Économie sociale et solidaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie sociale et solidaire


Nos partenaires Économie sociale et solidaire

Nos partenaires