Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
impact investing, société LITA.co, investissement en ligne, entreprises, associations, coopératives, start-up, objectifs de développement durable, impact des sociétés, écoconstruction, logement, production d'énergies renouvelables, crowdfunding
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’impact investing arrive au Luxembourg avec LITA.co

Finance & banque

Publié le
lundi 5 août 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Présentation de l’impact investing et de la société LITA.co avec sa présidente et cofondatrice, Eva Sadoun.

LITA.co, anciennement 1001PACT, propose des solutions d’« impact investing ». De quoi s’agit-il ?

Nous permettons au grand public et aux professionnels d’investir en ligne dans des entreprises, des associations ou des coopératives qui sont au stade start-up ou qui sont en croissance mais qui luttent contre une problématique de société. On utilise notamment les objectifs de développement durable pour pouvoir qualifier l’impact des sociétés qu’on va proposer sur notre plateforme en ligne. Il peut s’agir de start-up qui utilisent le numérique et les innovations pour résoudre des problématiques de bien commun, des plus grosses PME, dans l’insertion notamment, qui existent déjà depuis une dizaine d’années mais qui ont besoin de se refinancer, mais également des sociétés de production d’énergies renouvelables, des entreprises plus locales qui n’ont pas vraiment vocation à être nationales ou internationales et qui permettent aux particuliers et aux épargnants de pouvoir être acteurs sur leur territoire, ou encore des projets d’immobilier, par exemple dans le logement ou dans l’écoconstruction.

En quoi est-ce différent du crowdfunding, par exemple ?

Le crowdfunding, c’est en quelque sorte un barbarisme qui consiste à qualifier tous les financements qui se font avec la foule. Ce qu’on propose est donc du crowdfunding d’une certaine manière. Mais je dirais qu’aujourd’hui ce terme est principalement employé pour les plateformes de crowdfunding sous forme de dons. Avec LITA.co, les investisseurs deviennent actionnaires des entreprises ou ils vont souscrire à des obligations, donc faire des prêts. Les montants qu’on collecte sont à un minimum de 100.000 euros et peuvent aller jusqu’à 5 millions d’euros.

Vous procédez à une sélection des candidatures avant de lancer leur campagne de financement sur votre site. Quels sont les critères pour être repris ?

Il faut a minima que l’entreprise ait déjà une preuve de concept, car on ne financera pas la création de l’entreprise mais son accélération, un changement d’échelle ou la diversification de ses produits. On va s’assurer qu’elle a une certaine « solidité » économique et on va procéder à toute une série de vérifications en matière de due diligence.

Il y a également un critère d’éligibilité sur l’impact de l’entreprise, c’est-à-dire qu’elle doit poursuive une mission sociale ou environnementale et que ce soit repris dans ses statuts. On va notamment calculer l’impact net de l’entreprise sur sa chaîne de valeur, en analysant ses retombées environnementales, ses processus de recrutement, sa gouvernance, son modèle économique, etc.

C’est vraiment une analyse globale de l’entreprise, de son passif mais également de ses perspectives futures.

Les entreprises intéressées par nos services peuvent trouver de nombreuses informations sur notre site. Nous démarrons toujours avec une présentation téléphonique et si le projet nous semble éligible, nous prévoyons une rencontre et tout cela est gratuit.

LITA.co a été lancé en France avant d’arriver en Belgique en 2016, en Italie en 2018 et cette année au Luxembourg. Comment préparez-vous cette implantation au Grand-Duché ?

Nous sommes sur le point d’ouvrir une structure luxembourgeoise. Nous pouvons déjà financer des sociétés luxembourgeoises, grâce à un agrément qui nous permet de collecter de l’argent provenant de l’Union européenne. Par contre, pour communiquer auprès des investisseurs, actuellement nous sommes limités à la France, la Belgique et l’Italie, car pour cela il est nécessaire de disposer d’un agrément local. L’idée est de l’obtenir d’ici la fin de cette année pour pouvoir lancer l’activité au Luxemboug. Nous prévoyons une plateforme qui permettra au grand public d’investir sur une bonne partie de la Grande Région. Nous sommes déjà présents en Lorraine et en Wallonie.

Nous ouvrons toujours une société locale, idéalement une SIS, société d’impact sociétal à Luxembourg-ville. C’est essentiel pour aller à la rencontre des entrepreneurs, pour organiser des événements afin de présenter les différents projets aux investisseurs locaux, etc. Tout ne se fait pas en ligne.

Nous sommes constamment à la recherche de partenaires locaux. Il y a déjà quelques acteurs de la place financière luxembourgeoise qui s’associent à notre initiative. Nous sommes prêts à discuter avec des banques, des assureurs, des groupes de gestion de patrimoine, etc.

Marie-Astrid Heyde
Article issu du dossier du mois Infogreen « Actifs alternatifs »

Publié le
lundi 5 août 2019


Article de notre partenaire

investisseurs, développement, finance durable, impact social, environnemental positif, accessibilité de produits de finance durable, entreprises sociales et environnementales, immobilier durable, énergies renouvelables, investissement responsable, LITA.co, sujets sociaux et environnementaux
Finance & banque
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Finance & banque


Nos partenaires Finance & banque

Nos partenaires