Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
L’empreinte carbone, plus qu’un bilan, un véritable outil stratégique !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’empreinte carbone, plus qu’un bilan, un véritable outil stratégique !

Énergie

Publié le
lundi 31 mai 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les objectifs de l’UE autant que ceux du Luxembourg traduits dans le récent Plan national intégré en matière d’énergie et de climat (PNEC) mettent en évidence la nécessité de se doter d’un indicateur de mesure qu’est le Carbone.

Le PNEC pose les bases de la politique climatique et énergétique du Luxembourg et donc, de facto, de futures exigences ou leviers d’opportunités pour le secteur de la construction. Fort de ces constats, et dans un souci de cohérence durable établi de longue date, le groupe CDEC, Conseil pour le Développement Économique de la Construction a pris l’initiative il y a maintenant 7 ans d’établir le bilan carbone de chacune de ses entités représentées, à savoir l’IFSB, COCERT et NEOBUILD. L’objectif est d’identifier objectivement l’empreinte carbone des activités du groupe et d’en tirer des enseignements technologiques et managériaux afin de les inscrire dans une démarche d’amélioration continue de notre résilience.

Ce bilan carbone s’inscrit dans une démarche globale systémique d’intégration des enjeux environnementaux pour laquelle le secteur de la construction luxembourgeois doit être un modèle. Ce Bilan Carbone aide ainsi chacune des entités du groupe à cibler les axes de réduction d’émissions de CO2 et anticiper au mieux des pistes stratégiques.

/Pour réaliser cette évaluation, l’agence COCERT, spécialisée en efficacité énergétique réalise les Bilan Carbone® de ces entités selon le référentiel de l’ADEME (tableur version 8.4) dont les objectifs sont à la fois de :

  • quantifier les émissions de GES générées par toutes les activités afin d’évaluer son impact en matière d’effet de serre ;
  • de hiérarchiser le poids de ces émissions en fonction des activités et des sources ;
  • d’apprécier la dépendance des activités à la consommation des énergies fossiles, principales sources d’émissions, et d’en déduire sa fragilité dans un contexte d’augmentation des prix de l’énergie ;
  • de proposer un plan d’actions à court et moyen terme pour réduire ces émissions et diminuer la vulnérabilité économique de la structure auditée.

La mise en œuvre du Bilan Carbone® est conçue pour engager une démarche volontaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques. /

Grâce à une collecte de données exhaustive sur les consommations (énergie-eau des bâtiments), des différents intrants, des déchets ou encore de la mobilité intra-inter entités, la mission aboutit à une vision globale des émissions de gaz à effet de serre de chaque structure où toutes les mesures sont rapportées en équivalent carbone.

Cela permet de simplifier leurs analyses et de rendre efficace et compréhensible la méthode pour tous et d’avoir une vue d’ensemble des sources d’émissions les plus importantes pour chaque entité.

Ainsi, chaque entité possède par source émettrice, un descriptif détaillé selon un processus de travail établi ainsi :
/

Cette évaluation d’émissions de gaz à effet de serre permet pour chaque entité d’engager, grâce à un benchmarking « carbone », des mesures et leviers d’actions opérationnels en vue d’atteindre des objectifs clairs de réduction d’impact environnemental.

Bruno Renders, Administrateur et Directeur Général CDEC
Benoit Martin, Directeur COCERT
Photo : COCERT

Article tiré du dossier du mois « Énergie, ville : soyons énergiphiles ! »

Publié le
lundi 31 mai 2021


Énergie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires