Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Microjungle, aliments fermentés, Différents, savoureux, sains, malins, gaspillage évité, santé, consommation, nourrir notre intestin, bonnes bactéries, industrialisation, fermentation, micro-organismes bénéfiques, industrie agroalimentaire, entreprise familiale luxembourgeoise
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’effet de la fermentation

Alimentation & Restauration

Publié le
vendredi 5 juin 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Microjungle combine innovation et tradition, en remettant au goût du jour les processus de fermentation des aliments. La jeune société popularise une panoplie de recettes à manger et à boire. Une pratique millénaire, simple et sûre, mais abandonnée depuis l’industrialisation alimentaire, qui refait surface.

/
« Les aliments fermentés n’ont pas de date de péremption, sont prébiotiques et probiotiques, et renforcent ainsi le système immunitaire. Aujourd’hui, nous pouvons passer en revue les résultats empiriques sur la fermentation à la lumière d’un large éventail de publications scientifiques. Ainsi, nous apprenons à mieux comprendre et à utiliser en toute sécurité ce miracle de la nature », explique Stefania Filice, gérante de Microjungle, petite entreprise familiale luxembourgeoise, en mode start-up, co-fondée par Björn Lorenzen.

Car, quand on parle de la fermentation alimentaire, on parle de science qui valide la tradition. « Depuis plus de 10 000 ans, les populations du monde entier perfectionnent leurs connaissances en essayant différents mélanges et techniques. Il y a un demi-siècle, nos grands-parents fermentaient encore eux-mêmes des légumes, de la viande ou du lait. Ce que pratiquaient nos ancêtres a été oublié comme méthode de conservation, l’offre de l’industrie agroalimentaire l’ayant rendu inutile, au regard du style de vie de la société dite moderne ».

Fermenteur moderne

Mais avec l’industrialisation, l’alimentation s’est transformée. L’hygiène est a priori supérieure, mais en essayant de supprimer les bactéries néfastes, la production a aussi perdu une source de bactéries bienfaisantes pour le système immunitaire.
La quête d’une autre alimentation, d’une production maîtrisée, de l’anti-gaspi et de la qualité locale a fait revenir la fermentation sous les projecteurs. La fermentation diffère des conserves pasteurisées ou au vinaigre. La conservation des aliments peut aussi avoir lieu grâce à un milieu acide, qui est formé par des micro-organismes bénéfiques pour notre flore intestinale (entre autres, les bactéries lactiques) pendant la fermentation.

« En consommant des produits fermentés, nous pouvons nourrir notre intestin avec des bonnes bactéries que nous ne trouvons plus ailleurs ». Microjungle a lancé un kit de fermentation et un fermenteur innovant, Safaro, que l’entreprise définit comme « le premier fermenteur haut de gamme pour plus de sécurité et de plaisir ! ».

Une grande variété de plats et boissons

S’y ajoutent notamment des accessoires et une gamme d’activateurs bio pour fermenter des plats et pour réaliser des boissons probiotiques, avec une panoplie de recettes proposées. Microjungle, qui s’appuie sur toute une philosophie de vie « microtarienne », comble la lacune du marché qui n’offrait plus le matériel adapté à la pratique de la lacto-fermentation chez soi. Et l’académie reconnue par l’état propose des formations sur mesure aux secteurs professionnels de l’alimentation, de la santé ou encore de l’éducation.
/
Dès lors, une grande variété de plats peut se préparer, facilement et rapidement. Une fois fermentés, les aliments peuvent être consommés immédiatement ou stockés pendant une longue période. Différents, savoureux, sains… et malins, puisque l’énergie est économisée et le gaspillage évité.

On notera que Microjungle est une start-up qui a déjà su séduire. Ainsi, pour ses besoins de financement pour la production et la distribution, elle a obtenu en décembre 2019, de la part de Spuerkeess et etika, un crédit d’investissement conséquent et bienvenu.

/
Alain Ducat
Photos : Microjungle

Article tiré du dossier du mois Consom’acteurs, Holmes ? Alimentaire, mon cher Watson !

Publié le
vendredi 5 juin 2020


Article de notre partenaire

Microjungle, aliments fermentés, Différents, savoureux, sains, malins, gaspillage évité, santé, consommation, nourrir notre intestin, bonnes bactéries, industrialisation, fermentation, micro-organismes bénéfiques, industrie agroalimentaire, entreprise familiale luxembourgeoise
Alimentation & Restauration
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Alimentation & Restauration


Nos partenaires Alimentation & Restauration

Nos partenaires