Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
droits humains,solidarité, pandémie, personnes vulnérables, Objectifs de Développement Durable, pistes d’actions, impact durable, changement des paradigmes sociétales et comportementales, citoyens conscients, responsables et solidaires, éducation au développement , enseignement et l’éducation formelle, promouvoir le développement durable, Agenda 2030
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Éducation pour un monde plus solidaire

Droits humains & solidarité

Publié le
vendredi 10 avril 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Alors que la pandémie actuelle pose de nombreuses interrogations qui nourrissent nos inquiétudes au quotidien, nous ressentons plus que jamais l’importance des comportements responsables et solidaires.

La citoyenneté responsable et solidaire se manifeste d’autant plus en période de crise, mais doit devenir un état d’esprit perpétuel et s’inscrire dans la longue durée afin de construire un monde plus durable et équitable.

En 1987, le rapport Brundtland rédigé par la Commission sur l’environnement et le développement de l’ONU, définit le développement durable comme un « mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Cette définition reste toujours d’application et implique une idée aussi simple que complexe : organiser la société et respecter un mode de vie qui permet de poursuivre une croissance économique tout en préservant l’environnement et l’équité sociale d’aujourd’hui et de demain.

Depuis, maintes conférences, conventions, résolutions et accords internationaux ont ciblé la mise en œuvre d’un développement durable. Le plus complet de notre époque, l’Agenda 2030 des Nations Unies, cible 17 Objectifs de Développement Durables (ODD) interdépendants et impliquant les trois dimensions du développement, notamment écologiques, sociales et environnementales.

L’atteinte de ces objectifs ambitieux nécessite néanmoins un engagement inconditionné qui ne se limite pas aux états, entreprises et au monde des ONG, mais qui implique toute la société civile. Chacun d’entre nous, influe, à travers ses traits comportementaux et son mode de vie, sur le bien-être de notre planète et de ses habitants, toutes espèces confondues.

C’est dans ce contexte que l’éducation à la citoyenneté et au développement durable prend tout son sens, car la prise de conscience est le point de départ et une condition sine qua non pour tout changement.

L’Agenda 2030 souligne précisément l’importance de l’éducation au développement et à la citoyenneté dans son ODD 4 visant l’éducation de qualité pour tous : « D’ici à 2030, faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable ».

Afin de promouvoir l’éducation au développement et à la citoyenneté, le gouvernement du Luxembourg a souligné l’importance de l’intégrer dans l’enseignement et l’éducation formelle. Néanmoins, elle ne fait pas l’objet de cours fixes et systématiques mais est intégrée de manière interdisciplinaire et dépend ainsi de l’engagement de l’établissement voire du corps enseignant et éducatif. Pour combler cette carence, mais également élargir le travail de sensibilisation à un public plus large et diversifié, le ministère des Affaires Étrangères et Européennes s’est engagé à promouvoir l’éducation au développement et à la citoyenneté à travers l’éducation non formelle notamment en cofinançant les départements d’Éducation au Développement (EDEV) de différentes ONG.

Depuis 2010, SOS Villages d’Enfants Monde dispose d’un département EDEV et se donne comme mission de sensibiliser le grand-public aux droits de l’enfant et aux Objectifs de Développement Durables des Nations-Unies. À travers nos interventions dans les structures scolaires et parascolaires, nos évènements grand-public, nos publications et notre travail de plaidoyer, nous souhaitons créer des citoyens conscients, responsables et solidaires. Afin de réunir nos domaines d’expertise, nous collaborons étroitement avec le consortium des ONG luxembourgeoises afin de proposer au grand-public une approche plus holistique de l’éducation au développement.

En 2019, nous avons organisé 75 activités et sensibilisé plus que 2500 personnes. Nous avons souligné les enjeux liés aux droits des enfants, établi les liens avec les Objectifs de Développement Durable et transmis les différentes pistes d’actions. Nous espérons ainsi avoir un impact durable et inciter à un vrai changement des paradigmes sociétales et comportementales.

Le meilleur moyen de combattre la pandémie actuelle réside dans la bonne collaboration intra- et internationale ainsi que dans l’esprit de solidarité, en se confinant pour protéger autrui ou en offrant notre aide à des personnes vulnérables. Ces mêmes vertus et valeurs resteront le meilleur moyen pour atteindre nos objectifs de longue durée et un monde plus solidaire et durable pour les générations à suivre.

Actualité de notre partenaire SOS Villages d’Enfants Monde
Photo by bill wegener on Unsplash

Publié le
vendredi 10 avril 2020


Article de notre partenaire

SOS Villages d'Enfants Monde
Droits humains & solidarité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires