Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Akabo, économie pour le bien commun, Karel Lambert, alternative au modèle économique capitaliste, dignité humaine, solidarité, développement écologique, équité sociale, participation démocratique, entreprises responsables, vêtements et accessoires labellisés Fairtrade, FairWear Foundation ou GOTSn, respect de la main-d’œuvre, de l’environnement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’économie pour le bien commun

Économie sociale et solidaire

Publié le
jeudi 16 janvier 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Karel Lambert, le gérant de la boutique Akabo, a lancé en 2019, avec d’autres membres fondateurs luxembourgeois, l’asbl Gemeinwohl Ökonomie afin de valoriser les entreprises, associations et autres infrastructures agissant pour le bien commun.

Le réseau international Ecogood prend ses racines en Autriche en 2010 avec Christian Felber, altermondialiste actif, auteur et danseur. Il propose une alternative au modèle économique capitaliste, où la croissance dirige toutes les opérations. Pour lui, l’économie doit agir pour le bien commun, qui repose sur des valeurs comme la dignité humaine, la solidarité, le développement écologique, l’équité sociale et la participation démocratique.

Une grille exigeante

L’antenne luxembourgeoise a récemment vu le jour, menée par une dizaine de membres fondateurs, dont fait partie Karel Lambert. Pour rappel, sa boutique Akabo, située dans le quartier Gare, propose des vêtements et accessoires labellisés Fairtrade, FairWear Foundation ou GOTS, qui ont donc été produits dans le respect de la main-d’œuvre, de l’environnement et du client.

Ecogood propose d’évaluer les entreprises, associations ou institutions intéressées, sur de nombreux critères tenant compte de toute la supply chain (fournisseurs, collaborateurs, clients et même la société en général). « La grille d’évaluation, qui est la même pour tous les pays, couvre de nombreux aspects », précise Karel. « Par exemple, je dois régulièrement contacter les fournisseurs pour m’assurer qu’un produit a été fabriqué selon les conditions requises. C’est du boulot ! »

Des droits spécifiques aux entreprises responsables ?

L’entreprise totalise un certain nombre de points, reflétant le caractère positif de ses activités. La grille de critères lui permet d’identifier les aspects sur lesquels elle peut encore s’améliorer, par exemple son impact carbone. L’idée est de rendre les structures certifiées visibles, à l’aide par exemple d’un sticker présenté sur la vitrine du magasin, permettant ainsi aux passants de reconnaître celles qui agissent pour le bien commun.

À terme, l’objectif est également de pouvoir présenter toute une série d’acteurs de l’économie luxembourgeoise au ministère de l’Économie, afin de revendiquer des droits spécifiques : réduction de la TVA et des impôts, crédits bancaires moins chers, priorité lors de commandes publiques, etc. « Tous nos produits sont issus du commerce équitable, leur coût est donc plus élevé que pour des multinationales qui vendent des vêtements classiques. Si la TVA était moins élevée sur ces produits certifiés, cela nous permettrait de les vendre moins cher et de convaincre une plus grande partie de la population de consommer de manière responsable », développe-t-il.

L’asbl peut compter sur l’implication de toute une série de membres fondateurs, parmi lesquels Naturata, la commune de Mertzig, Naturwelten, Benu et Greenpeace Luxembourg.

Pour plus de renseignements : luxemburg@ecogood.org.

Marie-Astrid Heyde
Pour Akabo, partenaire Infogreen
Photo : Fanny Krackenberger
Article tiré du dossier du mois « Solidaire. Sociale. Sociétale »

Publié le
jeudi 16 janvier 2020


Article de notre partenaire

vegan, cuir équitable, laine équitable, Akabobuttek, Akabobus, respect de l'Homme et la nature, fair fashion, mode éthique, mode bio et équitable, pollution, industrie de la mode, consommation responsable, fashion revolution, droits humains
Économie sociale et solidaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie sociale et solidaire


Nos partenaires Économie sociale et solidaire

Nos partenaires