Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Jardin des Papillons, Yolande Coop, serre, magasin, brasserie, atelier protégé, économie sociale et solidaire, lépidoptères, papillons, situation de handicap, créations des ateliers cuisine, société d’impact sociétal, SIS, Grevenmacher, inclusion, petis pas
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’atelier bonne humeur de Yolande Coop

RSE

Publié le
lundi 11 juillet 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Jardin des Papillons de Grevenmacher attire chaque année quelque 35.000 visiteurs. Luxembourgeois et étrangers se rendent sur ce lieu enchanteur sans même se rendre compte qu’il est en grande partie géré par des personnes en situation de handicap intellectuel.

/On ne s’en doute pas forcément en franchissant le pas de la porte : le Jardin des Papillons, site touristique de Grevenmacher, est l’un des 8 ateliers d’inclusion professionnelle de Yolande Coop (groupe elisabeth).

La société d’impact sociétal propose des emplois aux personnes en situation de handicap intellectuel, au sein de ses différents sites : Betzdorf (savonnerie, blanchisserie, centre de recyclage, aménagement extérieur et maraîchage), Grevenmacher (Jardin des Papillons avec son shop et sa brasserie) et Mondorf (boulangerie, atelier cuisine, mailing & services).

Le Jardin des Papillons offre des conditions de travail tout à fait différentes des autres ateliers : « Comme il s’agit d’une attraction touristique, les salariés sont en contact direct avec la clientèle, particulièrement d’avril à octobre, lorsque le Jardin peut être visité », explique la directrice, Maud Hansen. Huit personnes en situation de handicap y travaillent, avec quelques accompagnants (équivalent 3,5 temps pleins).
/

Souvenirs durables

Le reste de l’année, le site est accessible, mais sans les papillons. On y trouve une brasserie et un magasin vendant les créations des ateliers cuisine, boulangerie et savonnerie, ainsi qu’une large gamme de souvenirs sur le thème de la nature. « Pour les ‘gadgets’ provenant souvent de l’étranger, nous favorisons les petits producteurs qui ont une approche durable et qui s’inscrivent dans une démarche d’économie sociale et solidaire. »

S’y ajoute encore un rayon librairie, compensant l’absence d’un établissement dédié aux livres à Grevenmacher. « Cet espace a été ouvert il y a 2 ans. On y propose tous types de livres, et il est également possible de passer commande pour les ouvrages qui ne sont pas en stock ». Cette partie « hors-jardin » emploie 4 personnes en situation de handicap qui s’occupent de la vente, du service en salle, de la réception téléphonique, etc.
/

Travail de précision

Un site atypique également de par l’ambiance tropicale qui y règne : 28°C avec un taux d’humidité situé entre 70 et 80%... On s’en imprègne volontiers le temps de la visite, mais seuls les papillons, cailles et autres inséparables s’y sentent à l’aise tout au long de la journée. Un challenge de plus pour les salariés qui s’attèlent à l’entretien du Jardin ! « Ils sont autonomes sur des tâches très diverses, qui incluent la mise en place hebdomadaire des chrysalides, un travail très précis puisqu’il s’agit de les épingler délicatement à une corde épaisse pour leur permettre de se développer jusqu’à l’éclosion. » Le Jardin rassemble une cinquantaine d’espèces de lépidoptères, pour un total de 500 papillons.
/

Carrière ou tremplin

Toute l’équipe est sous contrat à durée indéterminée. Durant l’hiver, lorsque le jardin est fermé au public, on en profite pour faire des petits travaux et continuer à entretenir le jardin. « Le personnel est très engagé sur ce site où chacun apprécie se rendre chaque jour. Certains ont démarré il y a 10 ans par un stage, et font toujours partie de l’équipe aujourd’hui ».

D’autres salariés quittent l’atelier protégé lorsqu’ils se sentent prêts à rejoindre le marché de l’emploi ordinaire : « Une personne travaillait ici depuis près de 8 ans ; elle a été embauchée sur un poste similaire, après un stage de 6 mois qui a porté ses fruits. »
/
Pour la petite histoire, le Jardin des Papillons a été ouvert en 1989 par la famille Clasen (caves Bernard-Massard) qui a décidé de s’en séparer en 2009, sans pour autant souhaiter sa fermeture définitive. Yolande Coop en a donc repris la gestion en 2011 et y a introduit des salariés en situation de handicap l’année suivante. Certains étaient déjà actifs au sein d’autres ateliers et ont exprimé le souhait de rejoindre ce site touristique, tandis que d’autres ont été recrutés directement pour ce lieu. Des travaux d’agrandissement ont été réalisés en 2012-2013 à l’avant (magasin, brasserie) et à l’arrière (locaux techniques) de la serre.

La saison 2022 est bel et bien lancée depuis avril et jusque fin octobre !

En pratique

Le Jardin des Papillons est ouvert de 9h à 17h, tous les jours de l’année, jours fériés inclus.

Il est préférable de réserver un créneau d’une heure sur le site web (accès limité à 50 personnes par heure pour une visite optimale).

Panneaux informatifs disponibles en français, anglais et allemand. Reprise des visites guidées prévue pour la période estivale.

Extrait du dossier du mois « Petits pas, grandes avancées »

Publié le
lundi 11 juillet 2022


Avec notre partenaire

démarche sociale et équitable, Yolande Coop, société coopérative, réseau des institutions sociales d'elisabeth, société à impact sociétal, déficience intellectuelle, environnement de travail adapté, inclusion professionnelle, situation de handicap
RSE
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires RSE


Nos partenaires RSE

Nos partenaires