Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
comité citoyen, Programme directeur d’aménagement du territoire, Claude Turmes, aménagement du territoire, Bureau Stoldt Associés, Léonie de Jonge (Université de Groningen), Raphaël Kies (Université du Luxembourg), consultation citoyenne, Luxembourg in Transition, Visions territoriales pour le futur décarboné et résilient de la région fonctionnelle luxembourgeoise, scénario de transition écologique, un futur décarboné et résilient, TNS Ilres
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Horizon 2050 : le Biergerkommitee en piste

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 22 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans sa transition vers un Luxembourg résilient et décarboné, le pays poursuit son programme de consultation internationale et citoyenne. Un groupe de 30 citoyens est mis en place pour accompagner le processus.

Aménager le territoire luxembourgeois et l’espace transfrontalier pour faire face aux défis climatiques et avancer vers un horizon décarboné et résilient, en accélérant la transition : c’est la mission que s’est fixé le Département de l’aménagement du Territoire (DATer) cornaqué par le ministre Turmes.

On se souvient que, en juin dernier, était lancée une « consultation urbano-architecturale et paysagère », visant à réunir des propositions stratégiques.

Le processus avance et, désormais, il est accompagné par le « Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 », un groupe de 30 citoyens représentatifs. L’Institut TNS Ilres a été chargé par le DATer de sélectionner ces 30 participants, en reflétant au mieux la diversité de la société luxembourgeoise. Après appel public à candidature et tirage au sort complémentaire, les 250 personnes ont été ramenées à 30, selon des critères d’échantillonnage (sexe, âge, origine, occupation, etc.)

Donner un avis, servir d’inspiration

La volonté était annoncée de mettre en place en parallèle ce comité de citoyens « pour discuter de manière ouverte sur les solutions qui seront proposées, donner la vision de la population et faire des propositions qui pourront servir d’inspiration dans le cadre des travaux du futur Programme directeur d’aménagement du territoire (PDAT) », explique le ministère.

Ce groupe a commencé ses travaux le 18 janvier, sous la houlette de Claude Turmes pour qui « lorsque nous parlons de l’avenir de notre territoire, nous devons donner la possibilité aux femmes et hommes de tous âges et horizons confondus, qui habitent notre pays ou qui y travaillent, de donner un avis sur ces sujets et avoir le courage de les écouter ». Et d’ajouter que ce recours à une participation citoyenne active se fait aussi dans la continuité de la démarche initiée dès 2018.

Cependant, le Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 est vu comme « une approche pionnière au Luxembourg, un nouveau jalon dans la démarche de la participation citoyenne. Je souhaite que le comité puisse devenir, tout au long du processus, un véritable laboratoire de démocratie, cette fois-ci tourné plus particulièrement vers la question du changement climatique et de son impact sur le territoire et du rôle de l’aménagement du territoire pour y faire face et apporter des réponses et solutions concrètes. »

Une première version du nouveau PDAT pour début 2022

Le comité citoyen est donc en piste, et le reste du processus se poursuit. La consultation « Luxembourg in Transition – Visions territoriales pour le futur décarboné et résilient de la région fonctionnelle luxembourgeoise » vise à réunir des propositions stratégiques d’aménagement du territoire et à produire des scénarios de transition écologique à l’horizon 2050, en s’inspirant des grandes consultations menées ailleurs, pour le Grand Paris ou le Grand Genève par exemple.

10 équipes internationales travaillent depuis octobre 2020 et présenteront leurs travaux dans le cadre de la première phase de la consultation fin janvier 2021.

D’ici là, le Biergerkommittee Lëtzebuerg 2050 participera à des conférences et entendra les avis d’experts sur la mobilité, le logement, les infrastructures, la gestion de l’eau, la biodiversité, etc - une dizaine d’événements d’information, de formation et de discussion seront proposés dans les premiers mois de cette année. Il sera aussi confronté aux équipes pluridisciplinaires de la consultation internationale qui développent en parallèle leurs propositions. La deuxième partie de 2021 verra le comité citoyen développer ses propres propositions, qui pourront aider à la formulation du PDAT.

Le Birgerkommittee sera animé et coordonné par le bureau Stoldt Associés, et il sera accompagné et suivi scientifiquement : les Drs Léonie de Jonge (Université de Groningen) et Raphaël Kies (Université du Luxembourg) analyseront le déroulement du projet avec leurs équipes et le soumettront à une évaluation académique.

Une première version du nouveau Programme directeur d’aménagement du territoire (PDAT) est prévue pour début 2022. Le projet sera alors soumis à une consultation citoyenne.

Alain Ducat

Photo DATer : Les premiers travaux, en visioconférence avec le ministre Turmes, pour le Biergerkommittee.

Publié le
vendredi 22 janvier 2021


Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires