Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Tricentenaire, Heisdorf, projet résidentiel pour personnes en situation de handicap, construction durable, développement durable, BETIC Ingénieurs-Conseils, COEBA Dave Lefèvre et Associés, performance énérgétique des bâtiments, écologique, économique, énergie renouvelable, environnement, bien-être, économies d’énergie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Heisdorf II, le plus gros projet résidentiel du Tricentenaire !

Architecture & construction

Publié le
vendredi 15 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Porté par l’a.s.b.l. Le Tricentenaire, Heisdorf II est un projet résidentiel pour personnes en situation de handicap. Par son enveloppe thermique, la résidence, avec ses parois extérieures en ossature bois isolée, habillée d’un barreaudage en bois et sa toiture, entièrement végétalisée, s’intégrera subtilement dans son environnement construit et le merveilleux parc du site.

Ce projet, à l’image des autres initiatives lancées par Le Tricentenaire se veut ainsi un véritable projet de vie pour les personnes en situation de handicap, mettant également en avant toute une philosophie, à savoir construire des bâtiments plus durables et respectueux de l’environnement.

Développé par le bureau d’architecte COEBA Dave Lefèvre et Associés, AuCARRE pour le génie statique et Betic Ingénieurs-Conseils pour le génie technique, Heisdorf II est aujourd’hui bien avancé et tous les acteurs de la Maîtrise d’Œuvre sont affairés aux derniers préparatifs pour lancer la construction.

Un projet social…

L’a.s.b.l. Le Tricentenaire assure l’accueil et l’accompagnement dans la gestion du quotidien de personnes en situation de handicap, notamment par l’hébergement, l’activité en centre de jour spécialisé ou encore la formation et le travail.

Afin d’accroître ses capacités d’hébergement, le Tricentenaire a lancé le projet Heisdorf II, une résidence pour 5 groupes de vie de 8 personnes en situation de handicap physique et un service d’activités de jour pour 20 enfants et jeunes adultes en situation de handicap.

Haute de 3 étages sur 5000 m2 de surface utile, la résidence comportera donc 40 chambres, des bureaux pour le personnel d’accompagnement et administratif, une cuisine capable de produire 100 repas, des salles de repos, d’activités, de thérapie, de jeux ainsi que des espaces communs.

Le projet a bien évidemment été pensé selon les besoins particuliers des occupants, et ce, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment. Un souci particulier a ainsi été apporté aux hauteurs des allèges, aux dimensions des baies vitrées, aux largeurs de portes, aux équipements particuliers ou encore aux circulations, devant être plus larges pour garantir un confort de déplacement aux personnes à mobilité réduite.

Concernant les espaces extérieurs, les terrasses et cours intérieures sont habilement protégées pour éviter d’être exposées aux nuisances extérieures.

… à dimension environnementale !

Afin d’être parfaitement intégrée à son environnement, la résidence sera recouverte de toitures végétalisées, mais pas seulement… Thierry Collin, Partner-Team Manager au sein du bureau d’Ingénieurs-Conseils Betic revient sur les éléments techniques clés du projet. « Les toitures végétalisées permettent une meilleure isolation des bâtiments et évitent la surchauffe en période estivale notamment. De plus, l’ensemble des toitures a été prévu pour pouvoir être équipé de panneaux photovoltaïques dans les années à venir.

Les techniques doivent être avant tout efficaces mais aussi rester simples d’utilisation. L’ensemble du bâtiment est chauffé et rafraîchi par le biais de deux pompes à chaleur. Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur de type « air-air » est simple. Elle récupère les calories de l’air et les diffuse au sein du logement par le biais du chauffage sol. Cette solution rejette donc moins de CO² dans l’atmosphère qu’un système de chauffage classique. En plus d’être écologiques, les pompes à chaleur se révèlent être très économiques. Elles présentent des coefficients de performance (COP) très élevés, ce qui leur confère un rendement maximal. Le renouvellement d’air est réalisé par des centrales de ventilation équipées d’échangeurs à haute performance récupérant la chaleur de l’air vicié ».

Pour améliorer le confort intérieur des futurs résidents, et toujours dans un esprit écologique et économique, le système de chauffage sol, installé dans chacune des chambres, est réversible. « Technique simple mais éprouvée, cette installation dont le cycle est inversé selon les saisons, comprend ainsi l’intérêt de chauffer les espaces en hiver et de les rafraîchir en été de manière douce, sans provoquer de courant d’air froid. La domotique joue en outre un rôle essentiel dans ce type de projet. De nombreux dispositifs sont prévus pour offrir un maximum d’autonomie aux futurs résidents. Des dispositifs intelligents permettent ainsi de gérer individuellement l’ouverture des volets, la température du chauffage ou encore l’éclairage, sans manipulation physique. Les détecteurs permettent en effet de gérer automatiquement l’éclairage dans les allées de circulation et les sanitaires. Le concept d’éclairage déployé en full LED, pour sa part, permet non seulement d’obtenir un niveau lumineux optimal dans les divers espaces du bâtiment, mais aussi de réaliser d’importantes économies d’énergie », précise Thierry Collin.

Ce projet montre aujourd’hui qu’il est possible d’imaginer et de réaliser des constructions durables plaçant l’humain au cœur de leurs préoccupations. Un bel exemple à suivre…

Article de notre partenaire BETIC Ingénieurs-Conseils
Photo : BETIC
Illustration 3D : © COEBA Dave Lefèvre et Associés

/
Article tiré du dossier du mois « Génération constructive »

Publié le
vendredi 15 janvier 2021


Article de nos partenaires

Betic
Construction durable, architectes, environnement naturel , architecture contemporaines, matériaux durables, responsabilité sociale, architecture, construction écologique, langage architectural, matériaux renouvelables, qualité
Ateliers du Tricentenaire - Société coopérative
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires