Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
LuxFLAG, investissement durable, financement green, réchauffement climatique, investissements financiers, Programme de développement durable, investisseurs, entreprises
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Fondements et perspectives d’avenir des investissements responsables

Finance & banque

Publié le
vendredi 23 août 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Récentes évolutions des investissements responsables

La prise de conscience récente en matière de risques liés au réchauffement climatique influe désormais sur les investissements financiers. Les mesures adoptées à l’échelle mondiale témoignent de ce changement.

La finance durable est à un point charnière.

L’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies et l’accord de Paris marquent un tournant dans l’histoire de la finance responsable. Le premier souligne les 17 objectifs de développement durable (ODD). Le second affirme que la finance a un rôle majeur à jouer dans le cadre du développement durable, visant à améliorer « la réglementation et la surveillance des institutions et marchés financiers mondiaux et renforcer l’application des règles ». Par ailleurs, l’accord de Paris sur le changement climatique, adopté en 2015 par 195 pays, est le premier accord mondial universel visant à contenir l’augmentation de la température moyenne de la planète en dessous de 1,5 °C et à rendre « les flux financiers compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques ». Selon le rapport du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), un investissement compris entre 1,6 et 3.8 milliards de dollars serait nécessaire pour maintenir le réchauffement climatique dans un rayon de 1,5 degré et pour couvrir les investissements liés à l’éducation, la santé et le social.

Le marché européen des investissements responsables a crû de 26,6 % de 2014 à 2016. Le Luxembourg, la plus grande place financière en Europe pour les fonds d’investissement et la deuxième mondiale après les États-Unis, est le principal domicile européen de fonds responsables. Ainsi, 39 % des actifs sous gestion des fonds responsables, représentant 31 % en nombre de fonds, sont domiciliés au Luxembourg. (Source : LuxFLAG/ALFI/KPMG 2017). Cette croissance est également appuyée par l’augmentation de nombre de labels LuxFLAG délivrés aux fonds d’investissement (117 labels LuxFLAG, avril 2019).

Qui est l’agence de labellisation des fonds d’investissement LuxFLAG ?

LuxFLAG (Luxembourg Finance Labelling Agency) est une association sans but lucratif, internationale et indépendante, qui a été fondée en juillet 2006 par sept membres fondateurs privés et publics sous le haut patronage de S.A.R. la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg.

Sa mission est de promouvoir les secteurs de l’investissement durable en attribuant un label transparent à des véhicules d’investissements actifs dans la microfinance, l’environnement, ESG (environnement, social, gouvernance), financement climatique et à des obligations vertes.

Le but est de donner une assurance à l’investisseur que les actifs sous gestion d’un véhicule d’investissement labellisé sont réellement investis de manière responsable. Pour recevoir un label LuxFLAG, un véhicule d’investissement doit répondre à des critères d’éligibilité prédéfinis qui sont vérifiés premièrement par LuxFLAG, ensuite par des comités d’éligibilité indépendants (composés d’analystes, d’académiciens et d’experts de l’industrie) et enfin validé par le Board.

Parmi les agences de labellisations en Europe, LuxFLAG est sûrement la plus internationale - depuis sa naissance, l’agence compte des fonds provenant de sept juridictions différentes : Luxembourg, France, Belgique, Allemagne, Irlande, États-Unis et Danemark - et est reconnue pour avoir des critères d’éligibilité stricts. En effet, d’après une étude de marché indépendante concernant les labels européens, le label LuxFLAG Climate Finance ressort comme ayant le seuil minimum de chiffre d’affaires vert du portefeuille le plus exigeant (37,5 % par rapport à une moyenne de 20 %).

Au deuxième trimestre 2019, LuxFLAG, compte 136 fonds d’investissement labellisés, représentant plus de 53 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Par ailleurs, le label avec le plus fort potentiel de croissance est le label ESG, qui a été délivré à 17 fonds d’investissement ce trimestre.

Les nouvelles tendances de l’industrie

Plusieurs tendances apparaissent dans l’industrie des investissements responsables.
La réglementation européenne viendra prochainement encadrer le secteur de la finance responsable, particulièrement avec l’implémentation de la taxonomie, des indices de référence, et d’un éventuel label européen.

L’intérêt pour les données ESG à travers différentes gammes de produits, la pression des investisseurs sur les rapports ESG augmentera encore et l’importance de ces données dans la prise de décision, que ce soit de la part des investisseurs ou des entreprises, montera en puissance.

Les produits financiers responsables sont en voie de transition du marché de niche vers le mainstream.

Pour plus d’informations, veuillez consulter leur site web ici, suivre l’actualité de LuxFLAG sur ses réseaux sociaux (@LuxFLAG sur LinkedIn et Twitter) ou en les contactant directement à info@luxflag.org.
Article issu du dossier du mois Infogreen « Actifs alternatifs »

Publié le
vendredi 23 août 2019


Article de notre partenaire

LuxFLAG – Luxembourg Finance Labelling Agency
Finance & banque
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Finance & banque


Nos partenaires Finance & banque

Nos partenaires