Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Boydens Engineering, architecture, architectes, construction durable, commune de Wiltz, bureau d’ingénierie spécialisé, projets d’assainissement énergétique de bâtiments, techniques performantes, ressources naturelles renouvelables
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Faire face aux contraintes de l’existant

Architecture & construction

Publié le
jeudi 7 novembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En tant que bureau d’ingénierie spécialisé dans la construction et la durabilité, Boydens Engineering est régulièrement amené à participer à des projets d’assainissement énergétique de bâtiments à utilité publique. Le bureau cherche à recourir aux techniques les plus performantes et à limiter le nombre de matériaux employés, tout en les choisissant parmi les ressources naturelles renouvelables.

Administration communale de Wiltz : un édifice classé aux Sites et Monuments
En phase d’exécution – livraison début 2020

/ /

Résolument orientée durable, la Ville de Wiltz – « hotspot économie circulaire » - s’est fixée une charte cadrant les travaux et projets de la commune. Pour accompagner la rénovation de son bâtiment administratif – un édifice historique classé situé en plein centre-ville -, elle a fait appel à Boydens Engineering.

/De nombreuses contraintes ont dû être affrontées pour rendre ce bâtiment moins énergivore sans le dénaturer. « Nous ne pouvions pas le rénover d’une manière classique. Il était par exemple hors de question de toucher à la façade, donc de prévoir une isolation extérieure », explique Leif Chiotis, branch manager de Boydens Engineering. « Pour minimiser les apports solaires de la façade principale, orientée sud, nous avons travaillé avec des vitrages à facteur G. Pour les derniers niveaux sous les combles, nous avons opté pour une isolation intérieure. Nous ne pouvions pas non plus toucher aux portes et plafonds de certaines zones, donc nous n’avons pas pu intégrer les techniques comme nous l’aurions souhaité et avons dû trouver des solutions tant pour les installations électriques que pour la ventilation ».

Les combles ont été aménagés afin de créer des surfaces de bureaux supplémentaires. Cet espace, qui était jusqu’alors inoccupé, a pu être rénové de manière plus libre avec une nouvelle charpente et une isolation intérieure en laine de bois et une ventilation double flux.

Esthétiquement, le bâtiment avait subi plusieurs petites rénovations et présentait des points de chauffage très variés. « Il fallait uniformiser son cachet et nous sommes pour cela passés par des fabricants de radiateurs tubulaires », précise Leif Chiotis.

Certaines rénovations mal maîtrisées ont aussi créé de nombreux ponts thermiques qui ont mené au pourrissement de la charpente ayant conduit à une dépose totale. Le maintien des planchers a conduit à des renforcements qui ont complexifié encore l’intégration des techniques.

Et de conclure : « En raison de toutes ces contraintes architecturales et de conservation du patrimoine, le bâtiment n’aura jamais une performance énergétique très élevée. Nous avons toutefois pu faire passer son passeport énergétique de I à F ».

Principaux matériaux mis en œuvre pour ce projet : laine de bois, fibres de bois soufflée, enduits à la chaux, fenêtres bois, éclairage LED, ventilation double flux

Architecte : Studioconcept Wiltz
Génie civil : Daedalus
MO : Adm. com. Wiltz

Lycée classique/technique de Diekirch – Annexe de Mersch
En phase d’exécution – début des travaux mai 2019, livraison rentrée 2021

/ /

Boydens Engineering est en charge de la rénovation de l’ancienne école, à la demande de l’Administration des bâtiments publics. Ces travaux incluent la rénovation de six bâtiments et la reconstruction de deux autres qui n’étaient plus du tout adaptés aux fonctions qui leur étaient assignées.

Les choix sont basés sur le concept du bureau suisse Basler. « Nous avons apporté une étude inspirée de ce concept afin d’améliorer la performance énergétique du bâtiment », témoigne le branch manager. Refroidissement naturel nocturne, technique minimalisée au maximum et aération durant les heures de pause par des ouvrants motorisés en sont les principales caractéristiques.

Une ancienne centrale de cogénération a été démantelée afin que le lycée soit raccordé à la nouvelle centrale à biomasse, plus performante, mise en place par la commune.

Les nouvelles constructions comprendront une façade en bois et une isolation en laine de bois. Dans l’ensemble, les matériaux choisis ne sont pas des dérivés pétrochimiques mais des matériaux naturels et sains. Les toitures de deux bâtiments seront entièrement couvertes de panneaux photovoltaïques, l’intégralité des luminaires sera remplacée par des luminaires LED.

Architecte : COEBA
Génie Civil : Tecna
MO : ABP

Le centre sportif d’Ettelbruck et la récupération des eaux grises
Livré en 2017

Un autre exemple d’amélioration des performances énergétiques qui mérite d’être mentionné est celui de la piscine d’Ettelbruck (bâtiment des années 70). Ce projet, terminé en 2017, avait été réalisé à la demande de l’Administration des bâtiments publics et a permis de passer d’une classe énergétique FEF à une classe ABA, grâce notamment à l’isolation du bâtiment (25 cm de laine de roche en façade, 35 cm en toiture en moyenne), à l’occultation solaire, au transfert d’air des salles de sport vers les sanitaires, à l’installation d’un système de refroidissement adiabatique à récupération d’énergie et d’un système de récupération des eaux grises, le tout ayant permis une réduction de la consommation énergétique de 70 %. (Voir Neomag #19 p22).

Architecte : Romain Schmitz
Génie Civil : BERED

Marie-Astrid Heyde
Article tiré du dossier du mois « Bâtisseurs du futur »

Publié le
jeudi 7 novembre 2019


Article de notre partenaire

boydens engineering
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires