Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Copernicus, températures, recherche, changement climatique, relevés d’anomalies climatiques, sécheresse, moyennes de température, stress thermique, vagues de chaleur, températures estivales supérieures à la moyenne, Centre européen pour les prévisions météorologiques, Commission européenne
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des températures estivales supérieures à la moyenne et un nombre élevé de jours de stress thermique

Qualité de vie

Publié le
mardi 15 septembre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Service Copernicus pour le changement climatique (C3S), mis en œuvre par le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme pour le compte de la Commission européenne, publie régulièrement des bulletins climatiques mensuels faisant état des changements observés dans la température de l’air à la surface du globe, la couverture de glace de mer et les variables hydrologiques.

Tous les résultats rapportés sont basés sur des analyses informatisées utilisant des milliards de mesures provenant de satellites, de navires, d’avions et de stations météorologiques du monde entier.

Copernicus observe des températures estivales supérieures à la moyenne et un nombre élevé de jours de stress thermique ; ce mois d’août est le quatrième le plus chaud jamais enregistré.

Température de l’air en surface en août 2020 :

  • Ce mois d’août a été globalement le quatrième le plus chaud jamais enregistré, particulièrement au-dessus de la moyenne sur le sud-ouest des États-Unis et le nord du Mexique, et sur le nord-ouest de la Sibérie et une grande partie de l’océan Arctique.
  • Les températures de l’air au-dessus de l’océan ont été pour la plupart supérieures à la moyenne, bien que dans l’hémisphère sud, des régions importantes aient été en dessous de la moyenne.

/

Été 2020 en Europe

  • L’été a été supérieur d’environ 0,9°C à la moyenne, ce qui est nettement inférieur aux étés très chauds de 2003, 2010, 2018 et 2019.
  • Un certain nombre de vagues de chaleur ont entraîné des températures quotidiennes bien plus élevées que la moyenne dans les parties occidentales et centrales de l’Europe.
  • Le nombre de jours où le stress thermique a été classé dans la catégorie très fort a été similaire à celui de l’été 2019 et légèrement inférieur à celui de l’été 2003, les deux années ayant enregistré des vagues de chaleur intenses dans la même région.

La carte et les valeurs des données citées proviennent de l’ensemble de données ERA5 du service des changements climatiques du CEPMMT Copernicus, qui remonte actuellement à 1979. Les moyennes de température sur la région européenne ne concernent que les terres ayant les limites longitude/latitude suivantes : 25W-40E, 34N-72N.

De plus amples informations sur les variables climatiques en août et les mises à jour climatiques des mois précédents ainsi que des graphiques à haute résolution peuvent être téléchargés ici : https://climate.copernicus.eu/month...

Vous trouverez ici de plus amples informations sur l’ensemble de données C3S et son mode de compilation : https://climate.copernicus.eu/clima...

Légende photo : Anomalie de la température de l’air en surface pour août 2020 par rapport à la moyenne d’août pour la période 1981-2010. Source des données : ERA5. Crédit : Copernicus Climate Change Service/ECMWF

Publié le
mardi 15 septembre 2020


Qualité de vie
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires