Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
IKO Real Estate, développement durable, mobilité durable, mobilité douce, multimodalité, Rout Lëns, Ville d’Esch, générations futures, favoriser la qualité de vie, favoriser le bien-être de ses habitants, limiter au minimum son empreinte sur l’environnement, créer une vie de quartier animée, tisser des liens, valoriser le patrimoine industriel le plus remarquable.
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des concepts évolutifs pour un mode de vie contemporain… et futur

Mobilité

Publié le
vendredi 1er octobre 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Rout Lëns à Esch/Alzette est un bel exemple de quartier qui redonne de la vie à un site sidérurgique délaissé et qui crée du lien urbain, pour qu’évoluent la ville, ses habitants et ses usagers. Avec le développeur et aménageur Iko Real Estate pour pilote, et des acteurs partenaires emmenés par la Ville d’Esch, 2e commune du pays, tout est pensé pour un mode de vie contemporain et pour les générations futures. La mobilité aussi.

« Dès le départ, tout s’est bien passé. La vision est commune, le travail est collaboratif et toutes les discussions permettent la recherche des solutions les plus adaptées ». Georges Mischo, bourgmestre d’Esch-sur-Alzette, croit dur comme fer dans le développement de sa ville et de ses quartiers. Et le projet « Lentille Terres-Rouges » ou « Rout Lëns » est un maillon majeur dans ce développement, pensé durablement. https://www.infogreen.lu/rout-lens-reconnexion-a-la-vie.html

Ce nouveau quartier Rout Lëns a 4 objectifs principaux : favoriser la qualité de vie et le bien-être de ses habitants, limiter au minimum son empreinte sur l’environnement, créer une vie de quartier animée et tisser des liens, mais aussi valoriser le patrimoine industriel le plus remarquable. « On travaille pour les générations à venir, en essayant de combiner toutes tourtes les ressources, en fédérant les bonnes volontés et en favorisant la collaboration et le bouillonnement d’idées », explique avec passion Sandra Huber, Head of Urban Development & Residential Concepts chez IKO REAL ESTATE.

Intérêt général et impact sociétal

/Depuis septembre 2017, le promoteur IKO a engagé une réflexion « pour mettre en place un projet de reconversion de l’ancien site sidérurgique en nouveau quartier, qui sera durable et se veut exemplaire, grâce à des solutions innovantes. Le programme est mené en collaboration avec les services de la ville et l’ensemble des administrations luxembourgeoises, mais aussi sur base du processus participatif mis en œuvre ». « Et c’est une réflexion remarquable », enchaîne M. Mischo. « L’usine a fermé en 1977. Le site a dépéri durant plus de 40 ans et revit maintenant. Les autres projets qui ont été amorcés faisaient table rase, au mieux conservaient 1 des 6 anciens bâtiments industriels. Le projet actuel sauvegarde et valorise 5 des 6 bâtiments. Il y a un travail mené sur tous les fronts, notamment le patrimoine sidérurgique, dans une logique circulaire, centrée sur les habitants futurs, sur le liant entre les quartiers. IKO a un impact sociétal fort. Les solutions vont dans l’intérêt général et dans le souci du développement présent et futur de la Ville d’Esch ».

Le challenge est à la mesure du passé, du présent qui voit la 2e ville du pays en plein développement, et d’un futur durable. Sur à peine 14km2, le territoire d’Esch doit aussi gérer sa densité et ses quartiers en devenir : quelque 10.000 habitants sur les friches réhabilitées d’Esch-Schifflange, 5 à 6000 au crassier, environ 3000 nouveaux habitants pour Rout Lëns à brève échéance, cela fera plus de 55.000 habitants à l’horizon 2035-2040.

Un modèle urbain rare en Europe

/ « La mobilité est un enjeu primordial », souligne Sandra Huber. « Et cet aspect a évidemment été intégré à la base des réflexions, notamment via une étude complète menée par Schroeder et Associés. On a ici un modèle urbain assez rare en Europe ; une ville dont le développement passe par un lien à recréer entre les quartiers, des liens forts entre cette capitale du Sud en plein boum et les pôles importants du pays, les liens transfrontaliers naturels… Dans l’aménagement général, comme dans celui du Rout Lëns qui s’y inclut, tout peut être pensé en fonction des habitants de demain, et d’après-demain, selon les besoins, dans une logique d’interconnexion et de mode de vie contemporain. Pour faire évoluer la société durablement, il faut proposer en alternative les solutions les plus adaptées, les plus adaptables, modulaires et flexibles aussi. »

Rout Lëns s’y prête. Sur le site, avec des services de proximité (école, commerces locaux, loisirs) permettant de réduire les besoins de mobilité vers l’extérieur, mais aussi grâce aux larges espaces piétonniers bordés de verdure – dont l’« Allée de la culture industrielle », véritable épine dorsale du site qui longera les bâtiments industriels iconiques pour se poursuivre vers le centre d’Esch. L’interconnexion est ici le maître-mot. Cela vaut aussi pour les 2 roues, avec des voies cyclables internes reliées aux pistes de la ville et aux axes nationaux. La piste cyclable venant de Belval , avec sa grande passerelle, https://www.infogreen.lu/piste-cyclable-et-passerelle-a-esch-sur-mobilite-douce.html traversera, elle aussi, le Quartier Rout Lëns. Des solutions innovantes permettront d’accompagner l’évolution des besoins et comportements en termes de mobilité individuelle. « Nous pensons bien entendu à l’électromobilité, aux solutions de car sharing, etc. Nous avons aussi prévu la réversibilité d’un certain nombre d’espaces ou de constructions en fonction du besoin en stationnement », précise Sandra Huber.
/
La mobilité douce et la multimodalité sont au centre de la réflexion et des infrastructures. Le quartier est adossé à la voie ferrée et à deux pas de la gare d’Esch, à la frontière française et connecté à ses prochains bus transfrontaliers https://www.infogreen.lu/bus-transfrontalier-vers-esch-alzette-et-son-futur.html, tourné vers les futures arrivées du tram rapide https://www.infogreen.lu/le-tram-rapide-vers-le-sud-prend-vie.html, participe aux parcours qui sillonneront la ville et redonneront du lien à ses quartiers, anciens et nouveaux…

Des rouages pour faire avancer la machine

« Avec l’ensemble des services de la Ville d’Esch, l’État, les administrations, toutes les bonnes volontés qui veulent avancer sans œillères pour l’intérêt général, mais surtout avec toutes les solutions innovantes qui partagent notre vision du développement durable pour cette région dynamique et où il fait bon vivre, nous allons relever les défis. Et des acteurs engagés comme IKO y contribuent clairement », résume le bourgmestre Mischo.

Rout Lëns sera un des rouages qui font avancer la machine. Durant l’époque florissante de la sidérurgie, « Lentille Terres-Rouges » était pleine de vie, connectée aux sites de Belval et d’Esch-Schifflange. Demain, le rail et le bassin sidérurgique ne seront plus les seuls fils rouges. « Tout sera relié, et l’on retrouvera ici un bassin de vie tourné vers l’avenir, et qui ne reniera pas son passé. C’est une transformation passionnante », conclut Sandra Huber.

Alain Ducat
Photos : IKO Real Estate, Fanny Krackenberger, Ville d’Esch/Alzette

Article tiré du dossier du mois « Mobilis in mobile »

Publié le
vendredi 1er octobre 2021


Mobilité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires