Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
programme Européen de surveillance de la Terre, problématiques environnementales, Copernicus Atmosphere Monitoring Service (CAMS), prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) , Commission Européenne, organisation intergouvernementale, prévisions météorologiques chiffrées, “Copernicus Atmosphere Monitoring Service”, environnement, changement climatique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Copernicus : mai 2020 est le mois de mai le plus chaud jamais enregistré

Green Planet

Publié le
mardi 9 juin 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le service Copernicus sur le changement climatique (C3S), mis en œuvre par le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme au nom de la Commission européenne, publie régulièrement des bulletins climatiques mensuels faisant état des changements observés dans la température de l’air à la surface de la terre, la couverture de glace de mer et les variables hydrologiques.

Tous les résultats rapportés sont basés sur des analyses informatisées utilisant des milliards de données provenant de satellites, de navires, d’avions et de stations météorologiques du monde entier.

Température de l’air à la surface de la terre en mai 2020 :

Dans le monde :

  • Le mois de mai 2020 a été 0,63°C plus chaud que la moyenne de 1981 à 2010, ce qui en fait le mois de mai le plus chaud dans cette base de données
  • Les températures les plus élevées par rapport à la moyenne ont été enregistrées dans certaines parties de la Sibérie, de l’Alaska et de l’Antarctique
  • La dernière période de douze mois (juin 2019-mai 2020) a été supérieure de près de 0,7°C à la moyenne, à égalité avec la période de douze mois la plus chaude enregistrée (octobre 2015-septembre 2016)

En Europe :

  • Le mois de mai a été un peu plus froid que la moyenne dans l’ensemble, mais avec une séparation géographique claire
  • Les températures ont été supérieures à la moyenne dans la plupart des pays du sud-ouest et du nord-est de l’Europe et inférieures à la moyenne dans une région importante qui s’étend de la Scandinavie aux Balkans et à la côte nord de la mer Noire
  • Bien que le mois de mai ait été plus froid que la moyenne, le printemps 2020 (mars-mai) a été supérieur de 0,7°C à la moyenne

La carte et les valeurs des données citées proviennent de l’ensemble de données ERA5 du service des changements climatiques du CEPMMT Copernicus, qui remonte actuellement à 1979. Les moyennes de température sur la région européenne concernent les terres ayant les limites longitude/latitude suivantes : 25W-40E, 34N-72N.

De plus amples informations sur les variables climatiques en mai et les mises à jour climatiques des mois précédents ainsi que des graphiques en haute résolution peuvent être téléchargés ici : https://climate.copernicus.eu/clima...

Vous trouverez ici de plus amples informations sur l’ensemble de données C3S et son mode de compilation : https://climate.copernicus.eu/clima...

Légende photo : Anomalie de la température de l’air en surface pour mai 2020 par rapport à la moyenne de mai pour la période 1981-2010. Source des données : ERA5. Crédit : Copernicus Climate Change Service/ECMWF

Publié le
mardi 9 juin 2020


Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires