Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
groupe Enovos, transition énergétique, énergie durable, grandes centrales d’Enovos Renewables, photovoltaïque, éolien, biomasse, installation photovoltaïque, installations flottantes, développement urbain, avenir énergétique, ville, énergie, accélérer la transition énergétique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Chaque kWh généré compte afin d’accélérer la transition énergétique »

Énergie

Publié le
mercredi 26 mai 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La mission du département « Renewable Energies Luxembourg » d’Enovos consiste à développer, construire et gérer des centrales de production énergétiques à partir de ressources renouvelables. Les partenariats et projets de grande envergure se multiplient.

Au sein d’Enovos, un département « Renewable Energies Luxembourg » veille sur le futur, en l’ayant préparé depuis quelques années déjà… Ici, on considère que les investissements dans les énergies renouvelables sont essentiels afin de construire les sources d’énergie durables de demain.

/« Le Luxembourg est en route vers son avenir énergétique. Et celui-ci commence par la mise en place d’importantes installations photovoltaïques, réparties sur tout le pays, en collaboration avec des partenaires forts », rappelle Anouk Hilger, Head of Renewable Energies chez Enovos Luxembourg. En octobre dernier, Enovos, avec Arthur Welter Logistics, inaugurait sa plus puissante installation photovoltaïque sur toit, sur les grandes surfaces de toiture des entrepôts logistiques. https://www.infogreen.lu/en-route-v...

Vrais partenariats industriels et grandes premières

C’était l’aboutissement d’un partenariat emblématique de plus, dans le droit fil d’autres installations. Et ce n’est pas fini. « Au Luxembourg, trouver des surfaces appropriées à l’installation de centrales photovoltaïques est l’un des principaux défis », explique Anouk Hilger. « Nous cherchons des superficies de toitures, de parkings, de terrains industriels possibles. »

Ainsi, se tourner vers des partenaires industriels s’impose. Le hall de stockage d’Arthur Welter à Dudelange a fourni une surface permettant de mettre en œuvre une puissance de 2,68 MWc. En 2021, Enovos prévoit d’équiper les toitures de deux halls logistiques de Kuehne+Nagel, à Contern, pour une puissance de 3,6 MWc et 2,7 MWc.

« Outre les installations en toitures, nous développons d’autres technologies, comme les centrales au sol. Trouver le bon équilibre entre la gestion des prairies, la biodiversité et la production d’énergie est essentiel pour ce type d’installation. Nous avons pu instaurer cette balance à Junglinster et Beidweiler, sur les sites de transmission de RTL Group. Parcourus d’un dense réseau de câblage dans le sol, ces terrains industriels ne peuvent être ni exploités pour le développement urbain ni transformés en terres agricoles. Nous sommes toutefois parvenus à les valoriser davantage en y aménageant quelque 23.000 panneaux produisant près de 7.000 MWh par an. Et, en collaboration avec l’Administration de la nature et des forêts et un berger des environs, nous avons opté pour l’éco-pâturage : des moutons entretiennent le terrain à Junglinster ! C’est un bel exemple d’optimisation. »

D’autres premières luxembourgeoises se confirment pour 2021 : des ombrières de parking, type carport et des installations flottantes. « Nous comptons là aussi sur nos partenaires industriels qui nous permettent d’optimiser d’autres types de surfaces ».

Le principe est le même : donner un double usage à des surfaces déjà utilisées à d’autres fins. « Les premières ombrières photovoltaïques pour parking sont prévues sur le site de Goodyear, à Colmar-Berg. Et nos panneaux flottants sont destinés au site d’ArcelorMittal à Differdange : un bassin de refroidissement de l’eau industrielle sera exploité pour produire de l’énergie solaire… »
/

« PV-ready » pour le solaire, vent en poupe pour l’ambition

Enovos s’est donc résolument lancé et plaide pour des constructions « PV-ready », en l’occurrence les projets qui sont directement conçus pour recevoir une installation photovoltaïque. « En toiture, c’est la statique qui doit faire l’objet d’une attention particulière. Les structures et les panneaux pèsent leur masse. Cela demande également de prévoir dès la conception l’emplacement idéal des équipements techniques comme le chauffage ou la ventilation ». Quelle que soit la formule, au sol, sur toiture ou en pose flottante, s’ajoutent évidemment les questions d’orientation, de stabilité et de composition des terrains, de design optimisé, d’équipements de connexion au réseau (onduleurs, transformateurs, câblage, etc.), d’ingénierie, d’urbanisme, d’autorisations… « Tous ces éléments doivent être pris en compte pour estimer les dépenses d’investissement et calculer la faisabilité économique de l’installation ».

Le groupe Enovos ambitionne d’être un des leaders de la transition énergétique et un acteur majeur de l’énergie durable, aussi bien dans la fourniture que dans la production. « Chaque kWh généré compte, qu’il provienne de la petite installation photovoltaïque d’un particulier ou des grandes centrales d’Enovos Renewables. Nous mettons tout en œuvre pour contribuer à la transition énergétique en misant essentiellement sur le photovoltaïque, l’éolien et la biomasse. Dans le solaire, ce sont près de 20 MW en plus qui sont prévus pour 2021. Via la société Soler (joint-venture entre Enovos et SEO), notre pipeline de projets dans ce domaine est très important. Nous comptons ajouter environ 200 MW supplémentaires à la puissance déjà installée. Et, à travers Luxenergie, les chaudières biomasse remplaceront les moteurs actuels de cogénération au gaz dans les réseaux de chaleur. »

Alain Ducat, avec Enovos, partenaire Infogreen
Plus d’infos sur https://renewables.enovos.lu/

/
Article tiré du dossier du mois « Énergie, ville : soyons énergiphiles ! »

Publié le
mercredi 26 mai 2021


Article de notre partenaire

Enovos
Énergie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires