Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
candidature du Luxembourg, promotion et la défense des droits humains, une priorité du Gouvernement luxembourgeois, Conseil des droits de l’homme, pour le mandat 2022-2024, protection des droits de tous les êtres humains, droits humains
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Candidature au Conseil des droits de l’homme 2022-2024

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 12 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies est un organe intergouvernemental du système des Nations Unies créé en 2006 qui est chargé de renforcer la promotion et la protection des droits humains dans le monde.

Il a également pour mission de faire face à des situations de violations des droits humains et de formuler des recommandations à leur sujet. Il est en mesure d’examiner toutes les questions et situations en lien avec les droits humains qui nécessitent son attention, et ce tout au long de l’année.

Le Conseil des droits de l’homme se réunit à l’Office des Nations Unies à Genève trois fois par an pour des sessions ordinaires en mars (4 semaines), en juin (3 semaines) et en septembre (3 semaines). À la demande d’un tiers de ses États membres, le Conseil des droits de l’homme peut à tout moment décider de convoquer des sessions extraordinaires pour traiter des violations des droits humains et des urgences. Le Conseil est composé de 47 États membres qui sont élus par l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Tous les États membres des Nations Unies peuvent participer aux discussions pendant les travaux du Conseil des droits de l’homme en tant qu’observateurs, cependant seuls les 47 États membres peuvent participer aux votes sur les résolutions.

La promotion et la défense des droits humains sont une priorité du Gouvernement luxembourgeois, tant au niveau national qu’à travers les différents vecteurs de son action extérieure. Jusqu’à présent, le Luxembourg a participé activement aux travaux du Conseil en tant qu’observateur. En présentant pour la première fois sa candidature au Conseil des droits de l’homme, pour le mandat 2022-2024, le Luxembourg veut continuer d’assumer ses responsabilités dans le contexte multilatéral et souhaite mettre son engagement en tant que membre à part entière du Conseil des droits de l’homme au service de la protection des droits de tous les êtres humains.

La brochure présentant la candidature du Luxembourg et ses priorités est actuellement disponible en français et en anglais. Cinq autres versions linguistiques (arabe, chinoise, espagnole, russe et portugaise) seront également bientôt disponibles.

Publié le
mardi 12 janvier 2021


Politique & Gouvernance
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires