Bertrange et Enovos partenaires du premier PPA vert local au Luxembourg

Bertrange et Enovos partenaires du premier PPA vert local au Luxembourg

Au travers d’un partenariat inédit, Enovos a électrisé la production photovoltaïque de la Commune de Bertrange. Retour sur les retombées positives d’une fructueuse collaboration incarnée par Anouk Hilger, Head of Renewable Energies, Enovos et Monique Smit-Thijs, bourgmestre de Bertrange.

Monique Smit-Thijs détaille la genèse des projets photovoltaïques bertrangeois : « bien que la construction de l’école Beim Schlass ait été planifiée avant le pacte climat, la Commune avait déjà prévu toutes les installations techniques pour un futur raccord de panneaux photovoltaïques. Il en est de même pour le projet d’extension du Beiestack (enseignement fondamental et service d’éducation et d’accueil) débuté en 2013. Ces deux exemples démontrent que la Commune est engagée depuis de longues années à s’orienter vers des constructions innovatrices et durables ».

Au moment de finaliser cette implantation photovoltaïque, la commune cherche alors les espaces disponibles et les partenaires possibles. Après une étude de marché, elle se tourne vers Enovos pour, selon la bourgmestre, son « expertise et son expérience ».

Une première au Luxembourg

Au beau milieu de la pandémie, les équipes d’Enovos étudient les possibilités de développement de centrales de production photovoltaïque sur le site du nouveau hall de stockage, rue de Dippach dans une zone définie BEP (zone bâtiments et équipements publics). Il est décidé que la surface accueillera une installation au sol (ground mounted) ainsi qu’une autre sur la toiture. Deux autres centrales solaires sur les toits de l’école Beim Schlass et du Centre Bureck complètent la production communale.

Anouk Hilger - Responsable des énergies renouvelables chez Enovos Luxembourg
Anouk Hilger - Responsable des énergies renouvelables chez Enovos Luxembourg

Enovos Luxembourg S.A. et la Commune de Bertrange créent alors une joint-venture matérialisée par une société nommée Solarpark Bartreng S.A. Elle prend la charge de la gestion des centrales photovoltaïques. Dans ce cadre, la commune et Enovos co-investissent.

Mais la véritable originalité de cette collaboration tient dans la nature du contrat qui est une première au Grand-Duché : le Green Power Purchase Agreement, un contrat d’achat d’électricité verte. Il offre un moyen fiable de décarboner la consommation électrique et octroie à la commune l’exclusivité de l’énergie renouvelable et certifiée, produite par l’installation au sol, pour son usage direct. L’énergie électrique produite par la centrale photovoltaïque au sol dans la rue de Dippach couvre plus d’un tiers de l’énergie nécessaire pour les propres infrastructures de la commune. Le contrat qui lie les deux entités prend la forme d’un off-site PPA (PPA hors site), à savoir qu’il n’y a pas de livraison physique de l’énergie. Tout transite par le réseau.

Anouk Hilger indique que c’est le fournisseur qui gère les flux entre la consommation des bâtiments communaux et la production au quart d’heure près. Il veille à la balance entre ce qui est produit et ce qui est consommé, et par conséquent fournit l’électricité résiduelle ou vend le surplus de la production en fonction des fluctuations des conditions météorologiques.

Un modèle lumineux prêt à faire des émules

Anouk Hilger et Monique Smit-Thijs s’accordent à souligner que ce type de partenariat stimule la transition énergétique notamment parce qu’il « sécurise la planification et l’investissement. D’une part, il garantit la disponibilité et l’origine de l’électricité verte ainsi que la stabilité de son prix, d’autre part il permet de financer des nouvelles centrales de production d’énergie renouvelable dans un contexte de forte demande ».

Centrale photovoltäique au sol, rue de Dippach
Centrale photovoltäique au sol, rue de Dippach - Commmune de Bertrange

Enovos est responsable de l’exploitation et de la maintenance des installations tandis que l’entretien du terrain est tenu par la Commune en collaboration avec le syndicat SICONA (syndicat intercommunal pour la conservation de la nature). Un schéma idéal pour que le montage des panneaux soit englobé dans une large régénération environnementale. Une philosophie partagée par les deux parties.

Pour preuve, le pâturage extensif par des moutons, déjà à l’œuvre sur la structure photovoltaïque pilotée par Enovos à Junglinster, maintient la biodiversité autour du nouveau bâtiment de stockage et améliore le bilan carbone par une limitation des transports de matériaux et le remplacement des engins motorisés.

Comme le spécifie la commune : la végétalisation du site photovoltaïque se fait par « un mélange de semences certifiées et de haute qualité composé de plantes sauvages de nos régions ».

Outre la reconstitution du biotope, Enovos place la durabilité au centre de la question énergétique. La combinaison gagnante : renouvelable et durable.

En ce sens, le fournisseur d’électricité est vigilant à conserver un espacement cohérent entre les panneaux alors que des lignes rapprochées accroîtraient la productivité mais empêcherait le développement de la végétation et la vitalité des sols. Dans le même but, il utilise des panneaux bifaciaux dont le dessous en verre translucide dispense une lumière diffuse qui a pour autre vertu d’amplifier le rendement, « entre 5 et 10% de gain de production » selon Anouk Hilger.

Dans un avenir proche, Bertrange entend poursuivre sa mue énergétique, soutenue par un mécanisme économique probant et rassurant : « il est prévu d’équiper encore davantage de bâtiments communaux par des panneaux photovoltaïques. Une analyse des bâtiments existants a déjà été réalisée. »

Ce même modèle prototype est amené à se dupliquer à d’autres communes de plus en plus désireuses de trouver des solutions solides et pérennes à une problématique énergétique étayée par des inflations conjoncturelles comme structurelles.

Enovos finalise déjà des études à travers tout le pays et d’autres installations novatrices verront prochainement la lucrative lumière du jour.

Par Sébastien Michel
Photos : Commune de Bertrange / Fanny Krackenberger
Légende photo : à gauche, Monique Smit-Thijs, Bourgmestre de Bertrange et à droite, Anouk Hilger, Head of Renewable Energies, Enovos

Cet article est extrait du ➡️ dossier du mois consacré aux transitions et qui a pour titre « Embarquement immédiat »


La production d’électricité verte de Bertrange en chiffres

Centre Bureck

La première installation bertrangeoise

  • Capacité à l’installation : 22,57 kWp (kiloWatt-peak – puissance continue en conditions standards de production)
  • Production annuelle estimée : 23,1 MWh qui alimentent environ 6 ménages

Toiture du Hall de stockage

  • Capacité : 30 kWp
  • Production annuelle estimée : 30,8 MWh, ce qui équivaut à 8 foyers

École Beim Schlass

  • Capacité : 149,96 kWp
  • Production annuelle estimée : 142,5 MWh, équivalent à 36 ménages

Installation au sol Hall de stockage

La dernière des installations photovoltaïques

  • Capacité : 997, 92 kWp
  • Production annuelle estimée : 1.097,7 MWh, l’équivalent de 274 foyers

Au total sur l’ensemble des installations de Bertrange

Les 4 centrales de la commune produisent annuellement 1,29 GWh. Elles économisent 576 tonnes de CO2 équivalent et permettent d’alimenter 324 foyers.

Article
Article
Publié le mercredi 3 avril 2024
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires