Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Une belle promotion !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une belle promotion !

B to B

Publié le
mercredi 8 juillet 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Certificats « Artisan Certifié Maison Passive – Passivhaushandwerker » : 87 élèves diplômés par l’energieagence et la Chambre des Métiers.

Au Luxembourg, toute nouvelle construction devra répondre aux standards « maison passive » dès le mois de janvier 2017 ; beaucoup de bâtiments existants devront subir un assainissement énergétique

A l’occasion d’une cérémonie de remise des certificats organisée le 3 juillet 2015 dans les locaux du Lycée Josy Barthel de Mamer, la Chambre des Métiers et l’energieagence ont remis à 87 élèves de terminale leur diplôme « d’artisan certifié maison passive – passivhaushandwerker ».

Le Lycée Josy Barthel de Mamer a proposé aux élèves des classes terminales « Technicien en Génie Civil » et à ceux des classes de BTS de se présenter à l’examen « Passivhaushandwerker – Artisan Certifié Maison Passive », qui s’est dé- roulé le 19 juin 2015.

La réussite à cet examen permet aux lycéens de valider gratuitement leurs compé- tences par une certification externe reconnue sur le plan international et qui constitue un atout indéniable pour leur entrée dans la vie professionnelle.

En effet, une fois engagés dans une entreprise artisanale affiliée à la Chambre des Métiers, les jeunes certifiés pourront demander le label « Energie fir d’Zukunft + » auprès de la Chambre des Métiers. Ce certificat représente ainsi un véritable gage de qualité pour les clients de l’entreprise mais aussi un atout de taille à faire valoir auprès des maîtres d’ouvrage, des architectes et autres opérateurs dans le domaine de la construction.

Encadrée tant par les enseignants du lycée Josy Barthel de Mamer que par l’energieagence et la Chambre des Métiers, la préparation à l’examen a abouti à un véritable succès, le taux de réussite à l’examen étant de 98%.

La cérémonie de remise des certificats a été l’occasion de rappeler que l’Union Européenne s’est fixée d’ambitieux objectifs en matière de politique climatique et 2 énergétique à l’horizon 2020, parmi lesquels figure la réduction, d’ici 2020, de la consommation d’énergie primaire de l’ordre de 20%. Sur le chemin de la réalisation de ces objectifs, l’efficacité énergétique des bâtiments est donc d’une importance primordiale étant donné que le potentiel d’économie d’énergie y est énorme.

Au Luxembourg, toute nouvelle construction devra répondre aux standards « maison passive » dès le mois de janvier 2017 ; beaucoup de bâtiments existants devront subir un assainissement énergétique.

En ce sens, la qualification des salariés du secteur de la construction est un élément fondamental pour la mise en œuvre de cette politique climatique et énergétique d’envergure nationale, dans la mesure où il demeure évident que tous les objectifs fixés ne pourront être atteints que si un nombre suffisant de travailleurs qualifiés est disponible dans le secteur de la construction au Luxembourg.

Bien conscients des défis qu’il appartiendra à ce secteur de relever, la Chambre des Métiers, la Fédération des Artisans, myenergie et l’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment (IFSB) ont ensemble constitué, dans le cadre de l’initiative européenne « BUILD UP SKILLS », le consortium national « LuxBuild 2020 ».

Cette initiative vise à améliorer les compétences des professionnels du bâtiment dans les domaines de la construction à haute efficience énergétique et de l’assainissement. Elle est principalement axée sur l’information, l’éducation et la formation continue des salariés travaillant dans le secteur de la construction.

Dans ce contexte, une évaluation des différentes mesures de formation a été réalisée, à la suite de laquelle le consortium a recommandé à la Commission nationale des programmes de collaborer avec l’initiative LuxBuild2020 dans le but de rapprocher les programmes de la formation initiale aux réalités du terrain. Cette recommandation s’est concrétisée en 2014, lorsque les membres de l’équipe curriculaire, en charge de la révision du programme de formation de « Technicien en Génie civil », se sont concertés avec la Chambre des Métiers afin d’adapter les contenus de cette formation en y intégrant celui de la formation « Artisan Certifié Maison Passive - Passivhaushandwerker ».

C’est par cette collaboration qu’il a été possible de préparer les jeunes de manière optimale à leur métier et aux défis qui ne manqueront pas de se présenter à eux dans leur vie professionnelle, que la Chambre des Métiers leur souhaite fructueuse.

Communiqué par la Chambre des Métiers 

Publié le
mercredi 8 juillet 2015


B to B
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires B to B


Nos partenaires B to B

Nos partenaires