Le Quotidien des enjeux du développement durable !

jeudi 27 avril 2017

Un regard résolument tourné vers l'avenir pour assurer la pérennité de l'Artisanat
facebook twitter linkedin scoopit

Un regard résolument tourné vers l’avenir pour assurer la pérennité de l’Artisanat
Politique & Gouvernance

Publié le lundi 23 janvier 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Pot des Présidents de la Chambre des Métiers et de la Fédération des Artisans

Le 17 janvier, le Président de la Chambre des Métiers, Monsieur Roland Kuhn, et le Président de la Fédération des Artisans, Monsieur Michel Reckinger, ont invité le monde politique et économique à leur traditionnel « Pot des Présidents » dans les locaux de la Chambre des Métiers.

Dans son allocution, présentée au nom des deux organisations de l’Artisanat, Roland Kuhn a évoqué une année 2016 difficile au niveau international, marquée par des conflits politiques, des tendances nationalistes et des crises humanitaires et a lancé un appel à la solidarité en direction des chef(fe)s d’entreprises du secteur en vue d’aider les personnes victimes de crises à mener une existence décente au Luxembourg tout en leur donnant la possibilité de s’intégrer par le biais d’un emploi au sein d’une entreprise artisanale.

Au plan national, M. Kuhn a tenu de souligner que la réforme sur l’aménagement du temps de travail a débouché sur un cadre légal à caractère politique sans rapport avec les besoins et les réalités du terrain. 2016 a toutefois également connu certaines initiatives à effet positif telles que le plan d’action pour les PME tout comme le maintien des investissements publics à un niveau élevé. Le partenariat « Pact Pro Artisanat », annoncé en octobre par Madame la Secrétaire d’État à l’Économie Francine Closener, se concrétisera par sa signature au printemps 2017. À travers ces initiatives favorables, l’année 2017 permettra à l’Artisanat de démarrer sur de bonnes bases.

Proposition d’un partenariat pour le logement

Le Luxembourg de demain sera confronté à des défis considérables en termes d’aménagement du territoire, de développement économique et de qualité de vie. La politique du logement constitue le ressort où les contraintes relatives à la croissance qualitative sont le plus visibles. Afin de créer plus d’espace habitable à prix abordable et de simplifier voire accélérer les procédures, l’Artisanat est disposé à conclure un nouveau « partenariat » pour le logement, associant le Gouvernement et tous les acteurs de la construction.

La digitalisation au cœur de l’évolution du secteur artisanal

Vu les limites du modèle de croissance national, l’étude Rifkin constitue un cadre de réflexion important susceptible d’engendrer des initiatives de diversification nouvelles qui représentent des opportunités réelles pour l’Artisanat. Ainsi, la transition énergétique associée à la digitalisation croissante des activités artisanales contribueront à la promotion du secteur, surtout auprès des jeunes. Toutefois, avec l’apparition de nouveaux modèles d’affaires et de services, Roland Kuhn a également cité les risques inhérents : exclusion des PME des données générées par les réseaux, concurrence déloyale de la part des plateformes de la « sharing economy », nouvelles formes d’emploi, de consommation et de production. L’Artisanat revendique dès lors les même droits et obligations pour tout acteur économique dans un esprit de concurrence loyale. Pour réussir la transition numérique, M. Kuhn a lancé un appel au Gouvernement d’accompagner la promotion de la digitalisation de l’Artisanat par un large éventail de mesures. Il a proposé, entre autres, la création d’une « cellule de compétence » auprès de la Chambre des Métiers pour couvrir les besoins d’information et de conseil des PME artisanales et un « Marketplace », tel que suggéré par la Fédération des Artisans, visant à promouvoir le secteur via les nouvelles technologies.

Assurer le futur de l’Artisanat par une orientation et une formation orientées vers le futur

Une orientation positive et non « par l’échec » est préconisée, ce d’autant plus que l’Artisanat présente un potentiel de développement réel pour les jeunes ainsi que des possibilités de carrières de l’apprentissage à l’indépendance en passant par le Brevet de Maîtrise.

Les profils professionnels traditionnels ont changé et un investissement dans la formation et les qualifications sera fondamental pour assurer la pérennité du secteur. Ainsi, dans le cadre de la réforme du Brevet de Maîtrise, la Chambre des Métiers a initié un projet pilote « Alimentation », visant une formation interprofessionnelle et la création d’une qualification moderne et de valeur pour l’Artisanat. Roland Kuhn a tenu à remercier Monsieur le Ministre Claude Meisch pour son soutien dans cette réforme ambitieuse.

En 2016, une synergie recherchée entre la Chambre des Métiers, les Centres de Compétences « Génie technique du Bâtiment » et « Parachèvement » et l’IFSB a été traduite par la mise en œuvre d’une offre de formation professionnelle commune, cohérente et structurée correspondant aux besoins des entreprises du secteur.

Valorisation et promotion de l’Artisanat à travers la créativité

Faire découvrir les activités artisanales au grand public et attirer de nouveaux talents dans l’Artisanat étaient deux objectifs de « De Mains De Maître », exposition réalisée à l’initiative de Leurs Altesses Royales, le Grand-Duc Héritier et la Grande-Duchesse Héritière, et qui a connu un succès remarquable. Dans la continuation de cette volonté de valorisation et de promotion de l’Artisanat, la Chambre des Métiers et la Fédération des Artisans vont prendre d’autres initiatives.

L’Artisanat construit l’avenir

« Repenser la Chambre des Métiers de demain et développer une stratégie pour pouvoir mieux répondre aux besoins du secteur et défendre ses intérêts », telle est la priorité de M. Kuhn. La durabilité et l’innovation seront deux aspects fondamentaux dans la mise en œuvre de cette stratégie. En avril se dérouleront les élections de la nouvelle Assemblée plénière, qui aura comme vocation de mettre en œuvre cette nouvelle vision au service de l’Artisanat et de la société. Fidèle à la devise « le futur a été créé pour être changé », la Fédération des Artisans et la Chambre des Métiers sont prêts à relever les défis de l’avenir de l’Artisanat.

Don de fin d’année : L’artisanat soutient l’Association « Île aux Clowns »

Traditionnellement, la Chambre des Métiers et la Fédération des Artisans remettent un soutien financier à une œuvre sociale. Cette année, les deux Présidents ont souhaité remettre ce don à l’Asbl « Île aux clowns », représentée par son directeur Marco Heil, dont l’objectif premier est d’apporter de la bonne humeur, de la joie et des sourires à des personnes confrontées à des conditions de vie difficiles.

Illustration : Conçu par Freepik

Communiqué par la Chambre des Métiers et la Fédération des artisans

Publié le lundi 23 janvier 2017


Article de notre partenaire
Politique & Gouvernance
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires