Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un centre national pour la collecte et le tri des dons vestimentaires
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un centre national pour la collecte et le tri des dons vestimentaires

Qualité de vie

Publié le
mardi 26 janvier 2016 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Caritas Luxembourg et la Croix-Rouge luxembourgeoise créent le centre national de collecte et de tri pour mieux organiser l’aide vestimentaire aux plus démunis

Les synergies dégagées permettent de couvrir au mieux les besoins vestimentaires urgents des demandeurs de protection internationale, des réfugiés et migrants, des personnes sans abri ainsi que de toute autre personne dans le besoin au Luxembourg.

Le Centre national de collecte et de tri pour les dons vestimentaires en faveur des personnes vivant dans la précarité a été inauguré, en présence de Madame Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration et à la Grande Région et Mgr Jean-Claude Hollerich, archevêque de Luxembourg. Ce nouveau centre est géré par Spëndchen asbl, une association commune créée en 2009 par Caritas Luxembourg, la Croix-Rouge luxembourgeoise et Aarbechtshëllef asbl, dans le contexte de l’ouverture des premières épiceries sociales.

Le nouveau Centre national de Collecte et de Tri (CNCT) pour les dons vestimentaires, situé au 6 rue Hogenberg à la Cloche d’Or, est le fruit d’une mise en commun des activités existantes, proposées par Caritas Luxembourg et la Croix-Rouge luxembourgeoise. Les synergies dégagées permettent de couvrir au mieux les besoins vestimentaires urgents des demandeurs de protection internationale, des réfugiés et migrants, des personnes sans abri ainsi que de toute autre personne dans le besoin au Luxembourg.  Tous les biens sont issus de la générosité de la population luxembourgeoise. Le CNCT permet d’éviter le gaspillage en réutilisant des biens en bon état qui auraient éventuellement été détruits, tout en assurant une redistribution équitable.

A la suite de l’élan de solidarité de la population pour venir en aide aux nombreux réfugiés arrivés sur le sol luxembourgeois depuis l’été 2015, les deux organisations humanitaires se sont rapidement retrouvées dépassées quant à la gestion et au tri de tous ces biens. Ainsi est née l’idée de créer un dépôt commun pour la collecte et le tri, tout en gardant les nombreux points de collecte à travers le pays pour les donateurs.

Ce projet bénéficie du généreux soutien de nombreux services clubs,  à savoir Fifty-One, Inner Wheel, Kiwanis, Lions, Rotary, Soroptimist, Table Ronde et Zonta, qui se sont ralliés à cette cause commune sous la devise Zesumme packe mir méi. Leur contribution à l’activité s’est traduite par un don financier d’un montant de 34.500 euros utilisé pour l’acquisition du premier équipement comme un monte-palettes, des chariots, du mobilier, des containers de stockage ainsi que pour la réalisation d’un site internet. Une unité sanitaire (type container) sera aussi achetée prochainement. Par ailleurs les membres des services clubs participent activement à l’activité, leurs membres prêtant régulièrement main forte pour le rangement et le tri des biens .

Michel Simonis, président de la Spëndchen asbl et directeur général de la Croix-Rouge luxembourgeoise, et Marie-Josée Jacobs, présidente de Caritas Luxembourg, ont remercié chaleureusement le ministère de la Famille et de l’Intégration et la Grande-Région pour le soutien financier, l’archevêché pour la mise à disposition des lieux dans le cadre de l’initiative Reech eng Hand ainsi que l’Œuvre nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte et les services clubs respectifs pour leur soutien généreux.

Concrètement, le Centre fournit des biens en bon état aux Vestiaires de la Croix-Rouge luxembourgeoise ainsi qu’aux Kleederstuff de Caritas Luxembourg. Les personnes dans le besoin peuvent y choisir des vêtements et chaussures, moyennant une participation symbolique aux frais. Des biens sont également mis à la disposition des demandeurs de protection internationale au sein des foyers d’hébergement.

Les vêtements reçus en bon état mais ne correspondant pas aux besoins réels et ne pouvant donc pas être utilisés, sont cédés à des circuits partageant les mêmes valeurs humaines (ex. à des membres de l’association TEXAID). Ceci permet d’acheter des articles de première nécessité comme des sous-vêtements neufs.

Quelques chiffres sur l’activité depuis l’ouverture de la structure en novembre 2015 :

- 17 500 kg de vêtements entrant
- 6 300 kg de vêtement sortant
- 1 930 km effectués
- 640 heures de bénévolat effectuées, dont 380 heures par les services clubs

Actuellement le Centre se concentre sur la collecte de vêtements pour adultes, adolescents et enfants, lavés et en bon état, ainsi que sur les chaussures.

Pour toute question concernant les dons vestimentaires : 
Centre national de Collecte et de Tri : 621 811 688/ info@spendchen.lu

Pour consulter les points de collecte : www.spendchen.luwww.caritas.lu ; www.croix-rouge.lu

Source : Caritas Luxembourg

Publié le
mardi 26 janvier 2016


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires