Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un accord historique sur le climat qui ne fait pas l’unanimité
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un accord historique sur le climat qui ne fait pas l’unanimité

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 24 octobre 2014 à 10:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

40% de réduction de ses gaz à effet de serre et 27% d’augmentation de la part des énergies renouvelables. Voici l’accord ambitieux sur lequel la Commission européenne a statué le 24 octobre dernier.

Du côté des ONG, le son de cloche est différent : ce qu’Herman Van Rompuy considère comme une bonne nouvelle, certaines associations le perçoivent comme un coup de frein

Il s’agirait, selon Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, de la « politique énergétique et de climat la plus ambitieuse au monde ». Obtenu après presque une dizaine d’heures de débats, l’accord sur le climat approuvé par le Conseil européen semble satisfaire au plus haut point les politiques européennes qui vont même jusqu’à inviter « les autres grandes économies » à les suivre.

Du côté des ONG, le son de cloche est différent. Ce qu’Herman Van Rompuy considère comme une « bonne nouvelle pour le climat, les citoyens et les négociations internationales sur le climat à Paris en 2015 », certaines associations le perçoivent comme « un coup de frein à l’énergie propre »(Greenpeace).

Fixés à 40% d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en moins, 27% d’augmentation de la part des énergies renouvelables (qui plafonne actuellement à 14%) et 27% d’économie d’énergie d’ici 2030, les objectifs sont « bien en deçà de ce qui pourrait être fait par l’Europe pour combattre le changement climatique », estime les Amis de la Terre.

Photo ©UE

Publié le
vendredi 24 octobre 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires