Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

jeudi 19 octobre 2017

Signez la pétition publique pour une interdiction des sacs plastiques à usage unique dans le but de protéger l'environnement
facebook twitter linkedin scoopit

Signez la pétition publique pour une interdiction des sacs plastiques à usage unique dans le but de protéger l’environnement
Green Planet

Publié le lundi 30 mai 2016 à 02:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Jusqu’au 5 juillet, une pétition pour l’interdiction des sacs plastiques à usage unique est ouverte sur le site de la Chambre des députés.

En général, la "durée d’utilisation" d’un sac plastique jetable est de 20-30 minutes seulement, tandis que "sa durée de vie" est évaluée à plus de 200 ans

But de la pétition :

L’interdiction du sac plastique à usage unique est un des moyens les plus efficaces de lutter contre la pollution de l’environnement. Plusieurs pays, dont l’Italie et la France (à partir de juillet 2016), interdisent les sacs plastiques à usage unique. Dans d’autres pays, comme au Luxembourg, les sacs plastiques à usage unique ne sont pas interdits, mais payants. Or, des sacs jetables continuent à être distribués gratuitement aux rayons fruits et légumes des grandes surfaces, ainsi que dans les commerces de détail (p. ex. boulangeries, pharmacies). Les sacs qui sont vendus dans les caisses des supermarchés sont, pour la plupart, en polyéthylène (à base de pétrole) et très difficiles à recycler. En général, la "durée d’utilisation" d’un sac plastique jetable est de 20-30 minutes seulement, tandis que "sa durée de vie" est évaluée à plus de 200 ans (source : http://www.qqf.fr/). En Europe, il est estimé que 8 milliards de sacs atterrissent chaque année dans des décharges ouvertes ou, pire, dans les cours d’eau.

En 2013, la Commission européenne a demandé une première fois aux Etats membres de réduire les sacs en plastique, sans prescrire pour autant les moyens pour y arriver. Depuis, l’utilisation de sacs plastiques a certes diminué en Europe, mais il reste toujours une grande variation selon les Etats membres.

Si le Luxembourg figure parmi les "bons élèves" avec une consommation de 18 sacs par habitant (NB : et non pas par personne) par année, il est tout à fait possible de faire encore beaucoup mieux. Ainsi, la Finlande et le Danemark ne comptent que 4 sacs par habitant par année (source : http://www.europaforum.public.lu/fr/). Pour y arriver, une interdiction des sacs plastiques à usage unique semble de mise.

Il n’y a pas d’argument valable contre une telle interdiction : en effet, les sacs plastiques réutilisables (d’une épaisseur supérieure à 50 microns) resteront disponibles contre paiement dans les commerces. Il faut signaler également que les sacs biodégradables sous condition que leur collecte soit organisée de manière efficace - ou en plastique végétal constituent une alternative acceptable aux sacs en polyéthylène ou "oxodégradables" (qui se microfragmentent) (source : www.qqf.fr).

Motivation de l’intérêt qénéral :

Le sac plastique est une source de pollution considérable, tout au long de son cycle de vie. A la production, il nécessite des sources naturelles comme l’eau ; il consomme de l’énergie et du pétrole. Il est souvent jeté après un seul usage et atterrit dans les décharges à ciel ouvert ou entre dans les cours d’eau pour se diriger vers la mer. Un sac plastique met des centaines d’années à se dégrader. Dans la nature, essentiellement dans la mer, il détruit des espèces marines comme les tortues et les poissons qui les ingèrent (entiers ou fragmentés). Une interdiction du sac plastique est en faveur de la protection de l’environnement et de l’écosystème - sans pour autant présenter de désavantages !

Pétitionnaire : Anouk Agnes

Pour signer la pétition, veuillez suivre ce lien : http://chd.lu/wps/portal/public/PetitionDetail?action=doPetitionDetail&id=693

Source : Chambre des députés du Grand-Duché de Luxembourg – www.chd.lu

Publié le lundi 30 mai 2016


Green Planet
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires