Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Signature de 3 accords-cadres de coopération avec des ONG
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Signature de 3 accords-cadres de coopération avec des ONG

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 4 février 2014 à 08:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le 3 février dernier, le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider, a signé trois accords-cadres de coopération avec des ONG de développement : Handicap International Luxembourg, SOS Faim et Nouvelle Pro Niños Pobres.

Romain Schneider a rappelé l’importance d’une collaboration de qualité entre le ministère et les ONG

Lors de la conférence de presse dévoilant la signature d’accords cadres entre le gouvernement grand-ducal et trois organisations non-gouvernementales que Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, a rappelé « l’importance d’une collaboration de qualité entre le ministère et les ONG, ainsi que la nécéssité d’avoir des partenaires fiables pour la mise en oeuvre des projets ».

Tenue le 3 février dernier, cette conférence de presse a donc annoncé la signature d’accords de participations financières de l’Etat à des projets menés par les ONG Handicap International, SOS Faim et Nouvelle Pro Niños Pobres auxquelles le gouvernement allouera près de 23 millions d’euros, soit 80% du financement des projets.

17 accords-cadres en tout

Actuellement, 17 accords-cadres avec 17 ONG sont en cours au Luxembourg, en sachant que ces accords-cadres ne peuvent être négociés qu’avec des « ONG qui ont démontré leur capacités dans la mise en oeuvre de projets pendant cinq ans au moins ».

Et il est vrai que le combat d’Handicap International, qui vient en aide aux personnes en situation de handicap dans les pays en conflit ou en développement, est désormais incontournable et a largement fait ses preuves. C’est ainsi que l’ONG aura droit à 10,1 millions d’euros jusqu’en 2017 pour continuer à mener son action. De leur côté, SOS Faim, en consortium avec l’Action Solidarité Tiers Monde touchera 9,5 millions d’ici à 2018, et Nouvelle Pro Niños Pobres pourra compter sur 2,8 millions d’euros jusqu’en 2017 pour protéger les enfants d’Amérique latine.

Photo ©Marlene Soares

Publié le
mardi 4 février 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires