Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

jeudi 19 octobre 2017

Se mobiliser pour le commerce équitable
facebook twitter linkedin scoopit

Se mobiliser pour le commerce équitable
Droits humains & solidarité

Publié le lundi 7 août 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

À l’occasion de ses 25 ans, Fairtrade Lëtzebuerg a désigné comme ambassadeurs des jeunes de 25 ans qui ont mis leur créativité au service du commerce équitable. Résultat : une foule de beaux projets dont nous pourrions, pourquoi pas, nous inspirer.

2017 est l’année du jubilé de Fairtrade Lëtzebuerg. C’est en 1992 que l’ONG a été fondée dans le but d’améliorer les conditions de vie et de travail des producteurs et travailleurs défavorisés au Sud par le biais de relations commerciales équitables. Le bilan est positif puisque, depuis 25 ans, le commerce équitable connaît une tendance à la hausse au Luxembourg.

Cet anniversaire, qui s’inscrit sous la devise « Let’s go local and fair », est l’occasion pour l’organisation de regarder vers l’avenir. Quoi de plus évident donc que de donner l’opportunité à des jeunes (de 25 ans, bien sûr !) de devenir ambassadeurs Fairtrade en s’engageant dans diverses initiatives en faveur du commerce équitable.

Leur créativité a été mise à l’épreuve pour motiver leurs proches à consommer plus consciemment et une grande variété de projets a émergé de leurs réflexions.

Plusieurs d’entre ces jeunes entendent, par exemple, mener des actions de sensibilisation auprès des plus petits dans les écoles ou y animer des ateliers à l’instar de Bob, de Liz ou de Catherine. Diana, de son côté, a prévu de planifier une grande chasse au trésor à base de produits Fairtrade avec les jeunes du centre d’accueil où elle travaille.

Certains feront la promotion du commerce équitable dans le cadre d’activités sportives. C’est le cas de Bob qui s’est porté volontaire pour organiser un tournoi de volley sous le signe du commerce équitable ou de Raoul qui mettra en place pour quelques heures le long d’une piste cyclable un pit stop où seuls des produits Fairtrade seront évidemment disponibles.

D’autres encore, comme Anna, Joé et Antoine, convieront leurs amis, leurs collègues ou leur famille à un lunch, à un brunch ou à un apéro Fairtrade pour ne pas oublier que Fairtrade peut aussi rimer avec plaisir et convivialité. Julie, quant à elle, s’est engagée à cuisiner chaque mois pour ses collègues un gâteau composé exclusivement d’ingrédients Fairtrade.

Autres initiatives remarquables : Kim a choisi de dessiner un t-shirt Fairtrade et Valérie a eu l’idée d’envoyer à 25 de ses amis des cartes postales qu’elle aura elle-même conçues autour de différentes thématiques du commerce équitable. « Je veux leur présenter le bon goût des produits Fairtrade en envoyant des recettes aux ingrédients équitables. Pour les textiles, je vais inclure un lien vers un shop proposant des articles Fair Fashion. Car non seulement l’habit fait le moine, mais derrière les vêtements, il y a aussi les femmes et hommes qui les fabriquent ! », explique-t-elle.

Mélanie Trélat

Publié le lundi 7 août 2017


Droits humains & solidarité
distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Le changement, c’est maintenant !

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde », disait Gandhi. Un simple geste, une bonne habitude, une petite action répétée chaque jour peuvent avoir de grands effets sur la société et sur ...

Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires